... et aussi sur TWITTER!

lundi 26 janvier 2015

Mission réussie!

Mon petit homme était ravi de notre séjour, il ne voulait partir. "J'aimerai qu'on puisse habiter là 1 mois au moins!" Me disait-il. Sur le trajet du retour il disait au revoir à tout! "Au revoir notre chambre, au revoir notre Hotel, au revoir la poubelle, au revoir arbres, au revoir Disney store, etc ..." Je ressentais la tristesse qu'il avait et la non-envie de retrouver la vie "réelle". Je me retrouve beaucoup en lui lorsque j'avais son âge. 

Nous avons fait toutes les attractions qu'il n'avait pu faire la première fois: celles à sensations. Il n'y en à qu'une qu'il n'a pas osé faire: "rock coaster", sur le deuxième parc. Au debut je ne comptais pas lui faire faire car j'avais trouvé ça hard quand je l'avais fait la 1ère fois. Et puis l'amie cast member qui nous a fait entrer sur les parcs m'a dit qu'il y a avait eu un accident dans cette attraction: un enfant, malade du coeur, en est mort!!! Alors ils ont réduit un peu la vitesse. Après une bonne heure de queue, arrivée à notre tour, lorsque mon Jo a vu le départ violent des wagons il s'est mis à angoisser et ne plus vouloir monter tout en étant en colère contre lui même de ne pas arriver à combattre ses peurs. Je l'ai tout de suite rassuré en lui disant que cela devait rester un plaisir, si c'est pour des angoisses ce n'est pas la peine. "Ce n'est pas grave, tu auras peut être envie de la faire la prochaine fois, lorsque nous y retournerons!" Et puis l'accident que mon amie m'avait dit ne m'a pas fait hésiter 1 seconde! En tous les cas c'est vrai que le départ de l'attraction est super rapide, je comprends tout à fait que cela fasse flipper et n'ai pas eu la sensation d'une réduction de vitesse, à ce moment là en tous les cas. Mais en dehors de ça tout c'est très bien passé et c'était un bonheur de le voir heureux comme ça, mon petit homme.

Nous avons bien sûr regardé la parade! En l'attendant je voyais ces pavés et me disais intérieurement:"mon dieu! Qu'est ce que j'ai marché et dansé sur ces mêmes pavés! Loin de penser à l'époque que j'allais revenir là des années après avec mon petit neveu!" J'ai halluciné en tous les cas de voir un danseur qui était déjà là lorsque moi j'y étais. Cela veut dire que depuis 15ans voir plus, il fait la parade!!! Un truc de fou!!!! J'y ai vu mon personnage: Tigrou, et me revoyais dans ce masque à parader! Souvenirs, souvenirs. De bons souvenirs mais durant 1 semaine en gros! Après, ça devient vite saoulant!! La chaleur dans le costume, les guests qui te tirent de partout pour avoir une photo et un autographe (pas évident de signer avec une moufle de 3 ou 4 doights!), la course à se changer pour se préparer à la parade, attendre certaines fois dans le grand froid que les portes s'ouvrent et que la parade démarre enfin pour être en action et se réchauffer priant pour que la météo soit si mauvaise qu'elle soit annulée! Les répétions de nuit, toujours dans le froid, les coulisses qui font bien moins rêver que dans le parc...je me souviens de l'unité "parade" (appelée l'EPC: Enterteinement Parade Characteres) qui se trouve être dans de grands algecos. Et puis l'heure de trajet dans le RER.... À la fin de la journée de travail tu es cassé! Mais il faut reconnaître qu'il y a des postes bien pires chez Disney.

Nous sommes rentrés hier soir plus tard que prévu, il etait 21h15 quand je l'ai déposé chez lui. Mon Jo m'a serré fort dans ses bras à 2 reprises, me remerciant de ce super Week End. 

Et puis voilà,,c'est fini. Je ne tarde pas à prendre mon bus pour rentrer chez moi avec qu'une envie: m'allonger!

Vu le temps gris et pluvieux ce matin je ne pense pas que je vais me faire un petit tour dans le quartier avant mon départ. Départ qui sera à 15h30 pour avoir le temps, tranquillement, d'aller Gare Montparnasse 20mns avant l'affichage de mon train. Et à 19h je serai de retour dans ma vie quotidienne du moment, je vais retrouver ma campagne et surtout mes loulous! 

Cette fois ci je n'ai aucune date de retour ici, à Paris. Je ne sais quand je reviendrai mais en tous les cas, ayant 1an de plus dans 3 jours, c'est la dernière fois que je viens là en ayant 43ans! Comme le temps passe ....

samedi 24 janvier 2015

Souvenirs.

Il y a 15ans j'étais dans cette même chambre. Quand je faisais les ouvertures ou les breakfast des hôtels (Petit déjeuner en présence des personnages) je devais me réveiller à 4h pour honorer mon contrat de castmember à Disneyland Paris! De ma mezzanine je regardais le vasistas qui, à l'époque, était bien pourri et laissait passer l'air. Le carreau etait gelé, je soupirais à l'idée de devoir passer toute ma journée en extérieur et priais pour que ce ne soit pas dans la peau de Gepetto qui, étant un vieux monsieur, ne pouvait être énergique sur le parc et donc se réchauffer. Pour rappel, le costume est un simple collant blanc avec un pantalon court! Je n'ai pas eu des journées faciles là-bas. Mon coeur avait aussi été échaudé dans ma relation avec le prince charmant de cendrillon car oui, messieurs dames, je me suis tapé le prince mais qui n'était pas charmant du tout!!!! Je me revois danser à ses côtés et lui chantant: "c'est ça l'amour, hm hm hm hm, c'est ça l'amouuur, l'amour qui fait chanter la vie, là dans tes bras, hm hm hm hm, je sais déjà, que mon bonheur est infini...". Tu parles! Je n'avais qu'une envie: crier aux enfants que ce n'était que mensonges! Le prince est un salaud! Là aussi il y avait eu tromperie...

Mais c'était il y a 15ans, j'avais 28ans. Aujourd'hui je suis à la veille de mes 44ans et je m'apprête à y retourner en tant que visiteur, ça j'aime. Je suis toujours un enfant qui a mal d'avoir grandi. 
Et puis j'y vais avec mon petit homme, mon Jo qui a tant besoin de légèreté et de magie en ce moment. Meme si je sais que je vais me les geler pendant deux jours et que la magie n'est plus, je vais le rendre heureux pour 48h, il n'y a rien de tel pour réchauffer! C'est aussi la pensée qui me faisait tenir quand je bossais là bas: voir dans les yeux des enfants le bonheur qu'ils avaient de voir Tigrou, de pouvoir le serrer dans leurs bras. Certains enfants me serraient très fort, on sentait que c'était vraiment un instant magique pour eux. Et ça c'était le pied! Je me souviens d'une dame assez âgée qui m'avait serré aussi très fort en me soufflant à l'oreille: "vous ne pouvez pas savoir le bien que ça me fait d'être ici avec vous, j'ai un cancer..." J'étais une nouvelle fois dans la peau de Tigrou, personnage que l'on me donnait souvent à faire. Ça fonctionne par taille en fait là bas. Tu fais les personnages de ta taille et ne connais ton rôle que le matin, au moment d'embaucher. Alors pour moi ça  pouvait être Tigrou, Gepetto, Grand Coquin, Tweedel Dee, etc... En hiver je priais donc pour faire le plus possible Tigrou et l'été Gepetto mais je n'étais pas toujours écouté!

À l'heure ou j'écris, il pleut! Mais cela devrait s'arrêter en fin de matinée pour ne plus revenir du week-end...

Je te donne rendez-vous sur mon Twitter car je ne pourrais passer ici bien sur. 

Allez viens! Je t'emmène au pays imaginaire !...

vendredi 23 janvier 2015

Bon ben...

Toujours pas de chauffage, je crois que je dois m'attendre à ce que ça reste comme ça jusqu'à la,fin de mon séjour. 

Beaucoup de marche dans la journée d'hier. En sortant de chez le dentiste qui se trouve non loin de la rue Pigalle je suis allé à pieds à l'Apple Store d'Opéra pour m'acheter un étui iPhone. Surpris et gêné lorsque le vendeur me dit au moment de mon règlement: "félicitations, vous êtres très mignon!". Je me serai plus attendu à "félicitations d'être aussi con d'acheter un simple étui 60€!!!" Je le remercie et pars faire la suite des mes achats à la FNAC St Lazare pour trouver mon bouquin: "l"effet Mowgli". Ne sachant pas trop dans quels rayons j'allais pouvoir le trouver je demande à une employée qui se trouve être à l'extrême du vendeur Apple: elle fait une tronche à filer au pôle emploi. Elle pianote le titre de mon livre sur son ordinateur et m'annonce, sans même me regarder, que ce livre n'existe pas. Je cherche sur mon iPhone et lui montre l'écran. "J'avais mal ecris Mowgli .... On en a pas!" Me dit-elle. Merci madame, retournez dans la jungle!

Je sors, marche sans trop savoir ou aller pour le trouver et prends la direction de la maison (quartier latin) tout en tweetant mon désappointement. Rue de Rivoli je reçois un tweet de l'un de mes followers qui a gentiment regardé de son côté. "Il en reste à la FNAC des Halles!" m'écrit il. Top! Je ne suis pas bien loin, je m'y dirige donc. Même procédé qu'à St Lazare, le mec me regarde mais ne bouge pas le cul de sa chaise en me montrant au loin une étagère ou devrait se trouver mon livre. "Regardez dans 'télépathie'. Bien. Je me dirige à l'endroit vaguement montré mais ne trouve aucun rayon "télépathie". Je regarde, re-regarde... Non... Rien... Je reviens voir monsieur Fnac. "Excusez moi, je n'ai peut être pas les yeux en face des trous mais je ne vois pas la télépathie!" Lui dis-je. Il me fait exactement la même chose: me montre au loin une étagère. Mon regard a du lui montrer qu'il pourrait un minimum se bouger le cul, ce qu'il a enfin fait. Effectivement, aucun rayon "télépathie", le bouquin était dans je ne sais plus quel rayon mais je ressors avec, ce qui est le principal.
Tu vois là je dis "vive Amazon!", vive les machines qui elles n'ont pas d'humeurs! Ces deux vendeurs devraient laisser leur place à des personnes qui ont vraiment besoin de bosser. La prochaine fois je commanderai directement sur le net et basta! J'ai toujours eu la philosophie Disney de ce côté là: lorsque vous êtes en rapport avec du public, quoiqu'il arrive gardez le sourire! (C'est aussi du Marcel Béliveau!)

Livre en main, l'envie d'un macaron au chocolat me revient. Je retourne là où je m'en etais acheté un une fois: chez Eric Kayser qui se trouve être dans mon quartier. Je ne me souvenais pas du prix par contre: 3,80€ le truc! En plus finalement il n'est pas aussi bon que ça pour ce prix. Mais bon, j'avais ce que je voulais. 

Retour dans ma piaule, échaudé par le froid dehors après ces longues marches je le suis aussi chez moi ou mon radiateur reste désesperemment froid. La meilleure place: la couette! Je commence alors mon bouquin. Mon corps se réchauffe mais mes mains qui tiennent le livre ont froid!!!

Finalement après tout ça je n'ai pas eu le courage d'amener mes neveux à la grande roue de la concorde comme je le pensais la veille. Heureusement je n'avais prévenu personne. Si j'ai l'énergie je le proposerai peut être pour ce soir?

À 13h j'ai mon déjeuner à la tour de Boulogne, après je suis libre. Je verrai alors comment je me sens et ce que j'ai envie de faire en sortant: neveux, pas neveux, marcher, m'allonger... Je sais déjà qu'à partir de demain matin ce ne sera que de l'action! Direction Disneyland Paris ou je me retrouverai sur les traces de mon passé lorsque pendant un an j'ai fait "personnage-parade" chez Mickey il y a de ça 15ans je crois, déjà. J'y etais alors que le parc fêtait ses 5ans et aujourd'hui il me semble qu'il en a 20. Là aussi une sacrée expérience, pas toujours facile...

jeudi 22 janvier 2015

Bonjour Paris!

En descendant du train, j'accede à à mon accès privé de la Gare Montparnasse. Je l'appelle ainsi car il n'y a jamais personne contrairement au hall central. Pourtant tous les services sont là: guichets, machines, boutiques, taxis ... C'est en fait au dessus des quais, à l'étage. Pour le retour, c'est bien pratique car dès l'annonce de ta voie, tu descends et te retrouves directement sur ton quai. Tu vois la masse  des passagers du hall central arriver au loin alors que toi, tranquille, tu vas à ta voiture. 
Par contre je n'ai pas croisé un militaire!!! Sont un peu cons! Si on veut faire sauter la gare c'est encore mieux de la faire s'écrouler par l'étage! Mais bon, le public et les caméras ne sont effectivement pas présents à cet endroit, le visuel est bien moins intéressant. 

Une fois à l'extérieur, Brrrrrrr, fait froid! J'hésite: rentrer chez moi en métro, bus ou à pieds? Je marche, j'hésite, je marche, j'hésite et puis allez! Je suis lancé, continuons à pieds.
Sur le chemin je me dis intérieurement que si j'ai un peu froid je dois en profiter. Profiter d'avoir la chance de pouvoir me dire que dans 1/2h j'ai la chance d'être au chaud chez moi alors que des Sdf passent la nuit dehors. 

J'arrive dans ma chambre d'étudiant et là, c'est le drame! Pas de chauffage!!!! Bon, au moins je suis à l'abri mais ça caille!!!! Je purge le radiateur pensant que ca vient de là, mais non, même,pas, le petit qui se trouve dans le couloir est aussi froid, cela semble donc venir de l'immeuble, je vais tâcher d'appeler le syndic tout à l'heure. J'ai carrément dormi habillé sous la couette. 

Je ne me sentais pas au top hier soir, je me sentais opréssé au niveau du chakra du coeur (milieu poitrine). Je n'en vois pas la raison. Est ce du à l'énergie du Paris meurtri des derniers tristes événements? Il faut que je reprenne l'habitude de me protéger avant de sortir. Là, ce matin au réveil, ça va mais je suis encore chez moi...

À 11h je suis donc chez mon dentiste. Je n'angoisse pas plus que ça, elle doit me faire un détartrage et des radios pour voir l'évolution de mon déchaussement, si déchaussement est confirmé. 
Mon pote que je devais peut être voir en fin d'après midi n'est finalement pas dispo, je vais alors appeler Princesse (belle soeur) pour lui proposer d'emmener à la sortie de l'ecole mes deux petits monstres à la grande roue de la Concorde, ils ne l'ont encore jamais fait. Et pourquoi pas nous manger une crêpe à la descente? À voir..

Allez, c'est parti pour un nouvel acte de "Piel à Paris"! Coups de bâton, lever de rideau!

mercredi 21 janvier 2015

Planning du jour.

Réveil programmé à 9h, c'est à 8h30 que j'ouvre un œil. Comme toujours dès que je commence à bouger mon Gaspard devient Chewbacca et me fait des sons de folie, j'adore.

Journée chronométrée: 11h je sors de la couette pour prendre ma douche et faire ma valise. Le froid est là et devrait continuer, il va falloir que j'emmène des affaires chaudes surtout pour Marne la Vallée où il faut compter généralement 2° en moins que ce qui est affiché, parole d'ancien castmember! À 13h: balade Patous, la prochaine sera dans 5 jours... Retour probablement vers 15h, je préparerai alors la venue de ptite mère à la maison pour ce court séjour. 17h, mon TER arrive sur mon quai de gare, un changement à Poitiers, arrivée à Paris: 20h. Contrairement à d'habitude je ne pense pas que je vais marcher jusqu'à ma chambre si le froid est toujours présent, ce qui devrait être le cas.

Demain 11h, retour dans la salle d'attente avec les fleurs géantes: rendez-vous dentiste. L'après midi sera libre: acheter un bouquin ("l'effet Mowgli" de Jean Michel Janiszewski pour apprendre à communiquer avec les animaux, j'ai envie de m'y mettre! ) et un étui pour mon iPhone 6 car celui vendu par Orange lors de mon achat n'est pas pratique, voir risqué. Possible ensuite que je vois un pote mais j'attends confirmation. Chroniqueur tv, monsieur est très pris!

Vendredi je reste dans la tv: rendez vous à la tour! Celle qui nous diffusait dans ma vie d'avant. Elle se trouve à Boulogne, on la dit la numero Une... Je déjeune là bas avec une amie. Et puis le lendemain, c'est parti pour Mickey! Rdv à 10h chez mon frère pour partir avec mon neveu. Attendus à 11h à Marne la vallée Chessy avec mon amie qui nous fera passer les grilles du parc. Nous commencerons par le grand, le Disneyland et le lendemain, dimanche, le deuxième, plus petit. Je pense ramener mon neveu vers 20h. 

Et lundi je ne prévois rien, j'ai mon train en fin d'après midi pour mon retour.

Toujours pas de nouvelles de mon frère au sujet de mon dernier mail qui lui demandait les résultats de la dernière réunion des pontes de la salepêtrière. C'est fini, il ne répond plus aux mails. Avant c'était pratiquement instantané, maintenant c'est terminé. Ce silence ne présage rien de bon car une bonne nouvelle nous aurait tout de suite été transmise. Nous n'avons encore rien bloqué ensemble durant mon passage. Déjeuner, diner chez eux, rien est fixé à l'heure ou j'écris ces mots. Je ne sais même pas s'il bosse en ce moment. 

mardi 20 janvier 2015

J-1

Demain, un nouveau départ pour Paris. En prenant mes billets en avance j'ai pu trouver un A/R à 60€ ce qui correspond généralement à un simple aller. Bon, mon aller demande un changement à Poitiers mais il est assez rapide et me permettra de me fumer une clope. Arrivée 20h. Le lendemain, 11h: rdv dentiste. Vendredi, déjeuner avec une amie et le lendemain, samedi, c'est go to Mickey avec mon petit homme Jo! Je guette la météo priant pour qu'il n'y est pas de pluie, jusqu'ici ça fonctionne.
La dernière fois que j'ai mis les pieds sur le parc c'était il y a un peu plus de 2ans, pour inviter une deuxième fois ce cher Gaël qui en a bien profité! Nous dormirons dans le même hotel, certaines de mes pensées seront certainement dans le passé ... Celui de Gaël bien sur mais aussi celui de Tigrou qui était le personnage que je faisais le plus souvent lorsque j'y bossais.

Même si ce n'est pas la pleine extase en ce moment je dois reconnaître que par rapport à ma période de l'année dernière c'est tout de même bien cool. Jamais je n'aurai pu envisager un tel séjour. Il y a un an j'étais en plein boulot, crevé, seul à la boutique tout en gérant les galères que ma deuxième et dernière employée me faisait avec l'enchainement de ses arrêts. Jour pour jour car c'était le 20 janvier, je mandatais une agence pour mettre mon commerce en vente. Sans compter qu'à l'heure ou je t'écris aujourd'hui (9h45) j'étais debout depuis 6h du mat' pour bosser ma journée la plus lourde de la semaine. Là, tout de suite maintenant, je suis bien au chaud sous ma couette alors qu'il y a du gèle dehors. Le fait de me le ramener à la conscience ce matin m'aide à commencer cette journée dans la bonne humeur.

Mon rendez-vous avec ma banquière vendredi dernier m'a éclairé sur les mouvements de mon compte lors du crédit de la vente boutique. Je m'étais donc planté: ils ne m'ont pas fait une "ristourne" de 9000€ (que je trouvais énorme) mais d'environ 1500€! C'est autre chose! Elle a répondu à ma question: ils ne me doivent plus d'argent. Merde!

Malgré mon email, pas de nouvelles de mon frère au sujet du dernier rendez-vous des pontes de la salpêtrière qui a eu lieu vendredi dernier. C'est pas bon ça.

vendredi 16 janvier 2015

Vendredi.

À 15h30 j'ai rendez-vous avec ma banquière pour qu'elle m'explique tout ce bordel lors du virement de la vente de ma boutique. La banque m'aurait fait une ristourne de 9000€ que je n'arrive pas à voir avec tout ce mic-mac. Les mouvements sur mon compte sont tellement incompréhensibles qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent.

Affaire photocopieur boutique, suite: mon contact Rex Rotary m'a donné un correspondant à joindre dans la société de financement qui me facture la location. Mail envoyé hier soir, j'ai une réponse ce matin qui me demande mon numéro de contrat et l'attestation de ma vente, sans m'en dire plus. J'espère qu'il y aura rapidement une solution pour me sortir de là.

Le weekend prochain je pars avec mon petit Jo honorer la promesse que je lui ai fait et qu'il me rappelle à chaque fois que je le vois: nous faire un weekend chez Disney, mes anciens collègues!
Mon contact de là bas se charge de préparer notre séjour. Chambre prise au New Port Baie Club. Cela nous fera du bien et à lui et à moi. Nous avions déjà fait ensemble le 1er parc (il était encore un peu jeune) mais il ne connaît pas le deuxième.

A mon retour ce sera à ptite mère de faire un séjour à Paris. Ma belle soeur doit subir une opération et sera handicapé une dizaine de jours, elle vient donc aider la famille dans son quotidien. Pour la première fois je vais devoir garder à la maison Charlie, le nouveau petit chat. Je vais tâcher de faire les présentations avec mes Patous afin que je puisse correctement m'occuper de lui et lui apporter l'affection qu'il demande. Ce n'est pas gagné! En tous les cas ce petit chat est arrivé quand il le fallait: 9 jours avant le décès de sa chienne, ptite mère parle souvent de Charlie et le prend régulièrement dans ses bras. Une tendresse dont elle a grandement besoin en ce moment. 


jeudi 15 janvier 2015

jeudi.

Un texto hier à mon frère, pendant ma balade Patous, afin de connaître les résultats de son rdv avec son oncologue qu'il avait eu quelques heures avant. "La tumeur ne semble pas avoir progressé mais il n'en est pas sur. Les pontes se réunissent vendredi pour savoir si on garde ou change le traitement."
Je trouve toujours suspect qu'un spécialiste de la Salpêtrière n'arrive pas à lire les résultats d'une IRM. Ce n'est pas la première fois qu'il fait le coup. Je n'y crois pas.

Hier toujours, c'était le deuxième rendez-vous de mon ptit Jo avec son pédopsychiatre. Espérons que ça se soit mieux passé que le premier...

Avant de venir ici je passe sur mon journal quotidien. Alors que j'allais me préparer à écrire pour le jour, la page s'affiche juste devant le 15 janvier 2013. Je me relis. J'écris que je trouve Gaël bien proche de moi, s'inquiétant de mon bien être, m'aidant à mettre le couvert... Bref, il est comme il aurait du être tous les jours. Quatre jours avant je note mes doutes, j'écris mes craintes sur sa fidélité et laisse entendre un rapprochement avec thierry alors que nous n'étions pas en contact avec lui. Je ne le savais pas encore mais j'avais tout bon! Gaël venait de me tromper avec lui, c'était un week-end, nous étions le 13 janvier. Dans un mois j'allais tout apprendre: ses vols, ses tromperies, ses trahisons. La chute commençait.

Aujourd'hui je commence à me relever mais les plaies sont toujours là.

mercredi 14 janvier 2015

lundi, mardi, charlie, jeudi, vendredi, samedi, dimanche.

Quand je me souviens de la gestion de la presse dans mon tabac-presse, je ne suis pas étonné qu'il n'y est plus de Charlie Hebdo depuis tôt ce matin. Je ne suis pas sur que tous les exemplaires soient vendus, ils sont juste très mal dispatchés dans les différents distributeurs.
Ptite mère l'avait réservé au petit tabac presse près de chez elle. Ils n'avaient eu que 7 exemplaires! Je suis curieux de savoir combien mon ancien commerce  du village en à eu. A mon époque je ne recevais qu'un exemplaire et encore, celui-ci était réservé toutes les semaines par une cliente.

Moi, je ne me suis pas acheté le Charlie de cette semaine. Je vais être honnête, je ne le lisais pas avant et les récents évènements ne me donne pas envie de changer pour autant même si j'envisage de m'y abonner prochainement ou d'acheter un tee-shirt dont les bénéfices reviennent au journal. Je pense que l'abonnement aidera bien plus que de ne donner que 3€ cette semaine histoire d'avoir "le Charlie", histoire de se faire un selfie pour se la péter ou de le revendre 200€ sur ebay! Voyons dans un mois combien de Français achèteront le journal, c'est ça qui est important, ils ont besoin de nous à long terme. Ce numéro de Charlie est, je pense, plus un effet de mode qu'autre chose, malheureusement. Surtout qu'ils ont bien annoncé qu'il sera en vente pendant 15 jours et que d'autres exemplaires seront livrés. Alors pourquoi cette bagarre dans certains points presse à l'aube?

Le tabac-presse ou maman est allée acheter son journal est une boutique que je connais bien car lorsque j'avais mon commerce nous nous dépannions en cigarettes ou en presse. Il parait que la plus part de mes clients viennent maintenant chez eux, n'appréciant pas plus que ça mes repreneurs.
Cet été, les gérants m'avaient proposé de m'employer à temps plein, de "prendre leur place" jusqu'à leur retraite car ils ont envie de souffler un peu. Je les avais beaucoup remercié mais ce n'était vraiment pas le moment, je venais tout juste de vendre et n'avais pas eu le temps de me remettre de tous mes évènements, ce qui est toujours le cas aujourd'hui. Et puis je n'avais pas du tout envie de retrouver tout de suite un réveil quotidien à 6h du matin et de remettre le nez dans les clopes et la presse même si leur magasin est bien plus petit que le mien. Ils ne font pas l'alimentation, c'est juste un tabac-presse-loto qui doit faire 15m2 et qui se trouve à 6kms de chez moi.

Et ce matin, lorsque Mam y était, le magasin était vide, la gérante en a profité pour prendre de mes nouvelles. Elle n'était pas au courant pour la tumeur de mon frère. Elle lui a de nouveau dit qu'elle aimerait beaucoup m'engager, qu'elle a essayé plusieurs employés mais que ça n'allait pas, elle est bloquée sur moi! C'est très gentil, non?! Avec ma situation familiale elle comprend tout à fait que je ne sois pas pleinement disponible et serait prête à me prendre en temps partiel. Il faudrait que je passe la voir, pas spécialement pour accepter mais pour garder contact et peut-être que,  plus tard, le poste pourrait me brancher, du moins pourrait m'aider à me remettre dans une case de la société et pouvoir lancer mon chomage par la suite. Et puis il me faudra bien une rentrée financièrement à un moment. Aujourd'hui je viens de toucher l'argent de ma vente mais il ne faudrait pas que je dépense tout. Bref, à voir mais j'avoue que là, tout de suite, j'ai encore envie de profiter de ces journées entières de liberté et n'ai pas envie d'être en temps partiel avec mon frère. Bientôt il aura de moi à temps plein. Alors je fais comment.


mardi 13 janvier 2015

Le curseur clignotte,

la page est blanche. Un début, une fin, j'abandonne souvent les titres.

Un début donc.
46ans mon frère aujourd'hui. Je sais qu'il dort, je texto.
"Bon anniversaire frangin! J'espère journée avec moral et énergie! Je t'embrasse fort!".
Retour: "Merci! ... Je vais à mon IRM.
Demain c'est le rdv avec son oncologue. Ses plaquettes auraient très légèrement remonté.... Bon.
Entre faire une chimio le 31 décembre et une IRM le jour de son anniversaire, ils sont bien synchro la sallepé dans les fêtes!

Restau avec ptite mère pour le déjeuner. On a parlé de mon frère, je lui ai appris les derniers propos de ma belle soeur à savoir qu'elle ne voulait pas s'en occuper quand il commencera à se dégrader. Tout comme moi elle était soufflé par cette nouvelle. J'ai regretté de le lui avoir dis mais en même temps il le fallait bien. Il faut que l'on en parle, cette parole si absente dans la famille. Il faut un minimum de préparation, d'organisation. Oui, quand j'ai vu son regard j'avais envie de lui raconter n'importe quoi pour la faire zapper de ses pensées si lourdes de tristesse, au bord des larmes. J'ai regretté de le lui avoir dit.
Elle est bien sur tout à fait d'accord pour qu'il vienne terminer ses jours à la maison. Elle commençait à s'angoisser sur le transport, les soins, le médecin de la région qui devra prendre la relève avec Paris... Je l'ai tout de suite calmé en lui disant que rien n'était encore fait, il faut déjà être sur que ce soit le souhait de mon frère, attendre que sa femme se mette à nous en parler à nous car jusqu'ici ce n'est qu'une info raportée par ma soeur.

Quelle épreuve cela va être pour ma mère!!!! Après avoir accompagné mon père jusqu'au bout dans cette maison, elle va accompagner l'un de ses fils d'un cancer qui va l'emporter en lui grignottant doucement, et parfois avec plus d'appétit, son cerveau en provoquant une dégradation petit à petit de son état général. Il y a quelques semaines dans les infos il y a eu le témoignage d'une jeune américaine qui avait la même tumeur que mon frère. Elle avait mis fin à ses jours avant le début de cette dégradation. Maman comme moi, allons devoir y assister. Comment te dire.
Et après? Ce sera à moi d'accompagner ma mère? Cauchemar. Piel tu arrêtes tout de suite!

Une fin donc.                             

samedi 10 janvier 2015

Je suis paumé!

Je vivais déjà un moment "freez" dans ma vie mais les derniers évènements me donnent la sensation que tout s'écroule. C'était avant dans mon espace privé et maintenant ça dépasse mes frontières personnelles. La météo naturelle est grise, la météo humaine aussi.

Quelle période! Quel passage!

Il faut absolument que je retrouve mes soutiens spirituels, je trouve les énergies difficiles en ce moment et il ne faut pas flancher. J'ai beaucoup de mal, je me sens coupé. L'autre jour lors de ma journée parisienne avec ma soeur nous sommes allés à la "Librairie de l"inconnu", rue du Cherche Midi, une librairie spirituelle, méta .. Un endroit ou nous aimons aller tous les deux. Livres, pierres, cartes, bougies, encens, CD... J'espérais trouver un livre mais aucun ne m'appelait, ce qui n'était pas le cas avant. Ou du moins je n'avais peut-être pas envie de les entendre. Je regardais les rayons en penchant la tête tantôt à droite, tantôt à gauche pour regarder les titres sans prendre la peine de prendre l'objet en mains et de le feuilleter. Je suis ressorti les mains vides, déçu. Je le savais.

Pour la première fois mon frère n'a pas voulu bosser vendredi, trop fatigué. Ses analyses de sang ne sont toujours pas bonnes: toujours pas assez de plaquettes donc toujours pas de chimio. Cela fait deux fois maintenant que son traitement est repoussé. Tout s'accélère j'ai l'impression.
Mardi c'est son anniversaire. 46ans! Après une bonne année comment souhaiter un bon anniversaire.
Ma belle soeur lui a proposé de faire une grande fête avec tous ses potes mais il ne sait pas ce qu'il veut, il n'est pas sur de le vouloir.

Echec du premier rendez-vous entre ptit Jo et son pédopsy. Jo estime qu'il n'en a pas besoin. De retour à la maison il a fait une nouvelle crise ... C'est mal barré.

Je t'avoue que le fait d'apprendre que ma belle soeur refuse de s'occuper de mon frère lorsqu'il se dégradera aide aussi a dégrader mon moral. Comment va t-on faire. Et si ma belle soeur a un boulot dès février....

Vraiment cette année je ne la sens pas.

mercredi 7 janvier 2015

retour au calme.

Après toute cette activité des fêtes, je retrouve ma petite maison au calme dans mon quotidien tranquille avec mes deux Patous à mes côtés. Jusqu'ici ça va, le blues ne semble pas être à la porte.
La pâte de mon Gaspard qui avait une déchirure des ligaments semble aller beaucoup mieux mais je suis la prescription de mon amie véto: Métacam jusqu'à jeudi. 

Triste nouvelle apprise hier: Capucine, la petite chienne de maman qui était à ses côtés depuis 15ans est morte avant hier. Aveugle et sourde, elle tremblait, mangeait mal depuis plusieurs jours, après une analyse de sang le vétérinaire a proposé de la libérer. Ce devait être bien triste pour ptite mère. Capucine était l'un des dernier repaire de mon père et de leur début de retraite puisqu'ils l'ont eu lorsqu'ils sont venus habiter ici. Heureusement Adel, le petit chat trouvé il y a plusieurs jours lorsque je me promenais avec ma soeur et adopté par maman prend la suite, le timing a été parfait de ce côté là.

Hier matin, si tu m'as suivi sur mon Twitter tu as du voir qu'en me levant mon iPhone a fait une mauvaise chute: écran totalement brisé avec l'option téléphone cassée. Je comptais m'acheter prochainement l'iPhone 6, cet accident n'a fait qu'accélérer la chose. Il est bien, il est beau mais je ne suis pas plus que ça dessus pour autant. Ça reste un iPhone et je suis maintenant habitué à l'objet. Malheureusement pas de 4G dans le coin, je m'en doutais.

Toujours hier matin, lorsque ma soeur m'a retrouvé dans la chambre de bonne après avoir passé la nuit chez mon frère, elle m'a fait part d'une discussion qu'elle venait d'avoir avec ma belle soeur: celle-ci refusera catégoriquement de s'occuper de mont frère lorsque la maladie avancera et qu'il commencera à perdre ses moyens. "Lui torcher le cul, je ne pourrai pas, je ne le veux et ne le peux pas", lui aurait-elle dit. Je ne comprends pas. Je ne sais pas comment elle fait. C'est son mari, le père de ses deux enfants, c'est à ce moment là qu'il aura le plus besoin d'elle. Je me tais mais ne trouve vraiment pas ça cool. Ok le mariage a été fait plus par obligations et protections mais ne dit-on pas lors de la cérémonie que l'autre sera la pour le meilleur comme pour le pire, pour le bien comme pour la maladie? Bref, J'ai donc la confirmation que je serai entièrement seul pour ça. Ma soeur risque de ne pas être disponible au moment ou la maladie devrait progresser à grand pas: avec son boulot, en Angleterre, ce sera la pleine saison, elle ne pourra pas se libérer. Oui, je crois que je dois vraiment profiter de ce moment ou je n'ai rien à faire pour me reposer à fond et profiter de ce calme car bientôt ce sera bien différent.

C'est aujourd'hui que mon Jo (petithomme, 10ans) a son premier rendez-vous chez le pédopsychiatre. J'ai peur qu'il soit trop tard pour le préparer à la dure réalité.

Il va falloir que je commence à me trouver de l'aide moi aussi pour me donner la force de rester droit. Mon amie vétérinaire m'a donné les coordonnées d'une thérapeute-magnétiseuse-médium qui fait du reïki. Pourquoi pas, à voir, à tester. Une carte de visite aussi grande ne me dit rien qui vaille mais essayons. Elle se trouve à une heure de route avec ma petite voiture ... Pas cool. En tous les cas il faut que je trouve quelqu'un pour m'aider.

lundi 5 janvier 2015

Voilà.

Fin de ce court séjour parisien. Départ demain après-midi. Diner chez mon frère ce soir, avec ma soeur. Ses analyses ne sont encore pas bonnes, son traitement chimio est à nouveau ajourné. Nouvelle prise de sang ce matin, en attente des nouveaux résultats. La dernière montrait un manque de plaquettes. 

Les deux jours entre Ptite mere et ma soeur, toutes deux chez moi, se sont bien passés, ce qui n'est pas toujours gagné. C'est ma demie soeur, fille de mon père, ce qui explique des rapports souvent difficiles entre elles deux. Elles ont parlé de tout dont de moi. Ma mère s'inquiète pour moi, je m'en doutais même si d'apparence j'essaie de me montrer fort comme un roc. "Il ne me parle pas", a t-elle dit. Ma soeur a bien fait de lui dire qu'aujourd'hui je n'étais ciblé que sur mon frère, ce qui est tout à fait le cas. Impossible pour moi actuellement de penser à mon futur personnel, professionnel. Je veux m'occuper de mon frère à 100%, jusqu'au bout et pour ça je dois être à 100% disponible. Et les enfants aussi...
Ma belle soeur qui n'avait pas de boulot depuis plus de 4ans en a peut être trouvé un et risque de commencer début février. Bien pour les finances mais pas bien du tout pour mon frère et les enfants, le moment est vraiment mal tombé. Si c'est vraiment le cas, elle risque de rentrer tard le soir (milieu de la mode de luxe) et personne ne sera là pour s'occuper de mon frère, des enfants, etc ... L'organisation risque d'être plus que délicate. Elle m'a dit qu'elle mettra mon Jo en centre aéré et à l'étude, chose qu'il n'appréciera certainement pas. Lui, le pauvre, qui a déjà la sensation que son père n'est pas disponible pour lui, voilà que ce sera en plus aussi sa mère.
Bref, c'est vrai maman, je ne te parle pas de moi parce que "moi" aujourd'hui suis entré parenthèse, je suis "nous".
 
Durant ces vacances, avec ma soeur, on a évoqué l'idée que lorsque mon frère sera vraiment vers la fin il pourrait habiter à la maison, qui est aussi la sienne. Elle est de petite taille, sans étage, sans une marche et je pourrai être là 24/24. Mon père est aussi parti de là et sa tombe est à côté, comme le sera celle de mon frère. Tout ça dans l'hypothèse où il ne pourrait plus rester chez lui et ou seul l'hôpital pourrait l'accueillir. Ça me rend dingue de devoir écrire ça. Toujours la sensation d'écrire un roman, que tout cela n'est pas la réalité. Peut être est ce pour cette raison que j'ai le besoin d'écrire, pour faire de ma vie un roman? Seulement je ne peux pas inventer les pages ni sauter de chapitres.

Je n'étais pas heureux dans ma vie d'avant, dans ma prison dorée parisienne pailletée des lumières du showbiz, je me suis donné les moyens de tout lâcher pour tout recommencer et regarde le résultat aujourd'hui. Suis-je mieux? Pas sur... 
Je me revois encore, confiant en l'Univers, traverser mes peurs, me lacher dans l'inconnu en arrêtant un boulot bien payé sans rien avoir derrière, en quittant Paris ou j'ai toujours vécu pour m'installer dans un village de 800 habitants pour finalement reprendre la gérance de son tabac-multiservice, domaine dont j'avais zéro expérience. J'ai bossé comme un malade, investi pratiquement toutes mes économies et mon mec a ruiné ma trésorerie avec ses nombreux vols qui ont aussi contribué à vider mon épargne et casser mon cœur. De là, malgré l'affaire qui marchait bien j'ai du jeter l'éponge et vendre. Maintenant il m'arrive l'histoire de mon frère. Je me demande bien qu'elles seront les dernières pages de mon roman.


dimanche 4 janvier 2015

Paris.

10h, le téléphone sonne dans ma chambre de bonne pour être à midi chez mon frère. Afin que celui-ci se repose j'ai proposé d'amener mes neveux faire du patin à glace au Grand Palais. Petihomme de 4ans étant un peu trop jeune pour en faire et ne voulant assumer la garde de deux enfants dans une activités pareil, ma belle sœur vient avec nous et restera avec lui. Mon Jo (10ans) n'en a jamais fait et moi... Comment dire .... J'ai du patiner une heure dans ma vie il y a de cela au moins 30ans!!!! Ça ne va pas être triste!!! 

Hier, soirée tranquille devant mon iPad Tv branché sur Tmc qui diffusait "Dowton Abbey". C'est Tim (un ancien ami!) qui me l'avait fait connaître en m'assurant que j'allais aimer. Gagné, j'ai accroché, j'aime et suis cette famille tous les samedis soirs. 

À 19h je retrouve ma chère amie Nelly pour nous faire une petite bouffe à emporter que nous mangerons dans ma piaule. 

Demain, midi, c'est au tour de ma soeur de quitter la C harente pour arriver à Paris. Journée tous les deux et soirée chez le frangin. Le lendemain, je repars dans ma campagne, campagne qui me semblera encore plus calme que d'habitude après ces deux semaines de fortes activités et de présences familiales. Peut être un peu de blues durant cette transition...

Ma soeur reste à Paris, dans la même chambre ou je me trouve aujourd'hui jusqu'à jeudi puis retrouvera elle aussi sa petite vie bien particulière à Glastonbury, Uk. 

Et voilà, c'est fini. 

vendredi 2 janvier 2015

Départ: H-10

22h30. Je viens de finir de faire mon sac, petit sac, pour nouveau petit séjour à Paris demain afin de ramener les enfants. Absolument pas dans l'esprit que dans quelques heures je suis là bas, accaparé par les petits, surtout le plus grand, mon petithomme de 10ans avec qui j'ai passé beaucoup de temps. Il est perturbé ce petit bout, plusieurs tics de langages et de gestes, quant aux crises je crois qu'il n'y a eu qu'un ou deux jours sans rien durant tout le séjour. Il est sur que le non-dit de la maladie de son père est un déclencheur... Le pédopsychiatre qu'il doit voir la semaine prochaine a intérêt non seulement à bien bosser mais à bosser vite! Mon avis personnel que je garde pour moi est que le travail aurait du commencer plus tôt.

J'en ai des choses à écrire sur ces deux semaines "de fêtes" mais je ne dois pas m'aventurer la dedans maintenant parce que déjà bien fatigué actuellement, je dois encore me lever tôt demain pour prendre le train avec mes deux bambins. Je risque fort de déjeuner chez mon frère à l'arrivée, je tâcherai de leur parler de petithomme car au téléphone, ils disent n'avoir jamais remarqué de tics particuliers, alors que ça nous saute aux yeux maman et moi.

Petithomme: il m'a dit "en vouloir" à son père de dormir autant et de ne pas être assez disponible. Je pense qu'il imagine que son père préfère dormir plutôt que de passer du temps avec son fils. A vérifier mais je pense qu'il manque de communication. J'ai essayé de lui expliquer tant bien que mal que la maladie de son papa touchait le cerveau, que celui ci était très fatigué par sa maladie et les médicaments qu'il prenait, que dormir autant il n'aime pas et préfèrerait de beaucoup être avec lui. Seulement le cerveau c'est la machine du corps, le disque dur. Celui de son papa lui impose du repos.
Il montre aussi de la jalousie envers son petit frère, plus jeune de cinq ans. "Il n'y en a que pour lui!" dit-il. Là aussi, j'ai essayé de lui expliquer, tant bien que mal ...

J'ai eu a dépenser beaucoup d'énergie si bien que j'ai été deux jours cloué au lit froudroyé par une crève en début de semaine.

Cela fait deux nuit que je dors très mal en plus: Gaspard semble s'être déchiré un liguament en jouant avec Zoé! Du coup il couine. Je le caresse, ça le soulage, je l'aide à se relever et ça, plusieurs fois dans la nuit. Il semble aller un peu mieux ce soir. Passage chez le véto ce matin: demain matin je commence à lui donner du Métacam.

Bref, je suis fatigué!!!

C'est ptite mère et ma soeur qui garderont mes Patous pendant mon absence. Elles seront deux mais ils ne pourront toujours pas avoir de balades: ils impressionnent trop ma soeur. J'ai l'impression d'avoir deux ours polaires! Pas plus mal pour Gaspard mais Zoé...

Ma soeur quitte la maison lundi et nous nous retrouverons à Paris pour cette journée. Je rentrerai le lendemain.

Allez, au lit.

jeudi 1 janvier 2015

31 quoi?

23:45, de ma couette: "Je t'embrasse fort. Tu connais mon seul et unique voeux pour 2015!!!". Texto que je viens d'envoyer à mon frère. "Yes! �� Je t'embrasse fort!!" M'envoie t-il en réponse. 
Aucun des messages de la famille ne stipulaient le fameux "bonne année" sachant chacun que c'était celle qui verrait sa fin. Il n'a pas pu avoir son traitement de chimio aujourd'hui, ses résultats sanguins ne sont pas bons, trop de globules blanc. Repoussé dans une semaine. 
Ma belle soeur n'a pas voulu l'accompagner à une soirée, ce que je comprends. Faire semblant dans de pareilles circonstances. Cela peut paraître étrange mais mon frère y est allé, c'est en proche banlieue, il reste dormir là bas. Pour ce dernier réveillon ils le passent séparé, déjà.
Les larmes me viennent. Dormir pour vite passer à demain. Il me reste à couper mon telephone.

Déjà pour bien commencer Gaspard s'est fait mal à une patte arrière en s'amusant avec Zoé. Couché, il couine lorsqu'il veut essayer de se lever alors qu'il a déjà du mal naturellement avec son poid! J'espère que ce n'est qu'un froissage et qu'une bonne nuit réparera le tout mais cela s'est produit il y a environ 7h et je ne vois pas d'amélioration. 

Déjà pour bien commencer j'avais une bonne nouvelle à t'annoncer au sujet de la vente du magasin: j'ai pu négocier avec ma banque un peu plus de 9000€ en moins dans toutes les indemnités qu'ils me demandaient pour le remboursement anticipé de mon crédit. C'était sans compter une galère qui s'est greffée, forcement c'était trop facile et trop beau! Le notaire dit que c'est de la faute de la banque et la banque du notaire: 
alors que je recevais le courrier de la banque m'annonçant le nouveau décompte avec la ristourne, ils ont débité mon compte au même moment, soit plus de 45 000€, ce qui a amené mon compte à découvert de cette somme car le notaire n'aurait pas reçu le RIB de la banque et n'aurait donc pas pu faire le virement (il attendait tout comme moi le résultats des négociations). Une grosse partie vient de m'être virée en urgence mais laisse mon compte débiteur de 4600€ aujourd'hui! La lecture de mon compte est incompréhensible, j'ai des débits, des crédits dans tous les sens avec des intitulés qui ne parlent qu'aux banquiers ou connaisseurs. J'ai demandé en urgence un Rdv avec ma banquière mais bien sur, le 31 décembre ....! Ça ne va pas pouvoir être avant le 6 janvier, date de retour de Paris après avoir déposé mes neveux. Je ne suis pas encore sortie d'affaire de côté là. 

Alors le "bonne année" c'est inutile!

lundi 29 décembre 2014

malade!

Hier, une grosse crève m'est tombée dessus sans crier gare, raison pour laquelle j'ai un petit moment pour passer ici: 15h30, encore sous la couette après une très mauvaise nuit. Ma soeur est chez ptite mère avec mes neveux.

Mon frère et ma belle soeur sont de retour à Paris depuis quelques jours. Frère que j'ai, que nous, avons trouvé extrêmement changé. Pour la première fois il fait malade, je l'ai trouvé très amaigri et ce, en peu de temps. Des petits détails qui peuvent paraître anodins montrent la progression de cette saloperie de tumeur avec plusieurs pertes de mémoires, provoquées parait-il par l'augmentation du traitement contre l'épilepsie. Sa psy qu'il a vu lorsqu'il est rentré à Paris lui aurait dit qu'à partir de maintenant il devait faire attention et peut-être éviter de prendre le métro seul ....

Après qu'il est oublié de réserver les billets de sa femme pour les fêtes, d'autres trous de mémoire sont apparus: lors d'un déjeuner au McDo il a oublié de passer sa commande, lors d'un achat dans le magasin il a oublié son code de carte bancaire, il a été jouer au ping-pong avec son fils: il ne voyait pas la balle, le jour de noël pour l'ouverture des bouteilles de champagne, j'ai du le faire: il n'y arrivait pas. Je voyais mon père lorsque lui aussi était malade. Mon frère ne participait pas aux aides comme mettre le couvert et débarrasser, ce qui ne lui ressemble pas. Il marchait, lentement, en tournant en rond, sans trop savoir ou aller ni quoi faire. Après le déjeuner il partait se reposer et revenait plusieurs heures après avec du mal à émerger. J'ai touché ses mains, elles étaient douces, trop douces et froides, trop froides. Lorsque nous trinquions il me regardait avec un clin d'oeil qui me serrait le coeur, je ne sais comme le décrire avec des mots. Les peux de fois ou je me retrouve seul les larmes me viennent. J'ai l'impression d'être le moins solide de ce côté mais ça n'est peut être qu'une impression, peut-être que le reste de la famille pleure aussi dans son coin, je ne sais pas.

Il est passé à la maison, ici, chez moi, chez nous et a fait le tour de la propriété, seul, comme s'il faisait ses adieux à ce lieux de famille.

Il y a deux jours, alors que ma soeur m'accompagnait pour la balade des Patous, j'entends soudainement le miaulement d'un petit chat. Je l'entends mais ne le vois pas. C'est ma soeur qui le découvre dans un buisson, sur une branche. Adorable petit chaton d'à peine deux mois. Il se met à nous suivre, je retiens fissa mes pyrénéens qui ne semblent pas du tout impressionner ce petit minou qui court vers eux!! Nous essayons de le faire fuir, en vain. Je le prends en photo et l'envoi par mail à ptite mère en lui proposant de l'adopter. Je me dis tout de suite que cette petite boule de poils lui ferait du bien dans cette période tourmentée. Ni une ni deux elle craque et accepter de le prendre ou du moins, de la prendre car c'est une petite chatte. Nous étions le jour de la Saint Adèle, c'est donc devenu son nom.

mercredi 24 décembre 2014

C'est parti!

Ça y est, toute la famille est là pour les fêtes. Jusqu'ici tout va bien... Ou presque. Mon Petithomme de 10ans est effectivement perturbé certainement à la suite de la situation de santé de son papa. Hier soir et ce soir: grosses crises de nerfs de sa part. Pour le calmer je lui ai proposé de venir dormir à la maison avec moi, nous avons passé une bonne soirée tous les deux, ça allait mieux. Avant le diner tout à l'heure c'était reparti, il a fillé dans sa chambre. Son père a essayé de le réconforter, échec. Sa  maman: échec. Tonton Piel: succès! Ouf! Il est revenu à table avec moi et la soirée c'est bien terminée. Il est en colère contre son père mais pour un rien, un détail, un mot et il part en vrille, ça prend des proportions démesurées. 

Ça me fait tellement de peine. J'avais tellement envie de lui dire qu'il faut qu'il profite de son papa à fond, que ce noël risque fort d'être le dernier avec lui et qu'en ce moment il lui fait de peine en agissant comme ça alors qu'aujourd'hui il a besoin de réconfort. J'ai trouvé d'autres mots en disant qu'il ne devait pas oublier que son papa était malade et très fatigué et que s'il lui arrive d'être désagréable avec lui c'est du à son cerveau qui, quelques fois, déconnecte mais ce n'est pas dirigé contre lui. Au bout d'un bon quart d'heure il a fini par me suivre. 

Ça me fait de la peine aussi de voir mon frère impuissant devant les colères de son fils en l'entendant dire des mots comme:"je veux mourir" (ce qu'à lâché mon neveu pendant sa crise). Mon frère me l'a d'ailleurs dit tout à l'heure. Comme je le comprends. 

Mam' est très inquiète et pense qu'il fait une depression. Aussi jeune, dur. 

J'ai remarqué que lors des crises de mon neveu, celui ci a un regard différent, presque ailleurs. 

Le 7 janvier il a son premier rendez vous avec un pédopsychiatre, c'est une bonne chose.

Espérons que demain tout ira bien du début à la fin. Chez nous c'est la remise des cadeaux, nous l'avons toujours fait le 24 au soir. Mon petit homme de 10ans s'attend à recevoir un "iPad Air" !!!! J'ai fait de mon mieux pour le préparer à une déception.

lundi 22 décembre 2014

Arrivée.

Voyage retour campagne ok avec mes petits hommes après avoir déjeuner chez mon frère. Je suis arrivé chez lui au mauvais moment: il venait de se rendre compte qu'il avait oublié de prendre les billets de train de sa femme pour venir ici, chose qui l'a pas mal irrité. Comme il l'a dit lui même, jamais cela ne lui était arrivé, il vérifie toujours plusieurs fois. Certainement sa tumeur qui lui crée ces absences et c'est certainement ce qui l'irrite le plus. Bien sur, aussi tard, plus de place dans le train et comme ma belle soeur refuse tout changement et n'accepte que les directs (car pour le coup là il restait de la place), mon frère lui a donné son billet et lui arrive ce soir. Un rendez-vous important l'attend avant: chez un pédopsychiatre car les médecins ont laissé entendre qu'il devenait urgent de parler à son plus grand fils, petithomme 10ans. C'est vrai que ce dernier, depuis une bonne année, a de plus en plus de crises de nerfs, chose qu'il n'avait pas avant. Certainement l'intuition que quelque chose ne va pas... Délicat, très délicat. Le fait d'y penser donne le vertige. Comment annoncer à son jeune fils que lui, son papa, va bientôt mourir??? Terrible. Une épreuve à laquelle mon frère ne peut échapper, une de plus. Je ne l'ai pas trouvé changé physiquement, ce que je redoute à chaque fois quand je vais voir. Il est juste fatigué, las, et tu sens qu'il peut s'énerver facilement.

J'ai mis mon réveil ce matin afin de retrouver la petite famille dès 11h pour faire les courses.

C'est chouette que ma soeur soit avec moi à la maison pour 10 jours. Ça va me faire du bien. Nous sommes sur la même longueur d'onde et son développement spirituel est bien plus élevé que le mien étant elle même chaman! Elle va me faire des exercices de sons parait-il...

Que de premières et de dernières pour ces fêtes. Première fois que nous serons tous réunis et dernière fois avec mon frère.

Carpe Diem.

samedi 20 décembre 2014

Une journée à Paris.

Restaurant indien hier soir trop épicé, 5h du mat' des aigreurs d'estomac me réveillent. Je pensais que je n'allais pas du tout me rendormir mais c'est juste avant la sonnerie de mon réveil que je me rends compte que si, il est 10h. Je me sens fatigué comme si je n'avais pas dormi. 

A nouveau installé dans ma chambre d'étudiant parisienne que je vais quitter tout à l'heure pour déjeuner chez mon frère et ramener avec moi mes petits hommes. Train Montparnasse à 17h.
Ptite mere m'a dit qu'hier que lorsqu'elle est arrivée à la maison, Zoé faisait la gueule! Elle doit en avoir marre de mes récentes absences, aujourd'hui habituée à ce que nous soyons ensemble 24/24! Je reviens mes Patous, je reviens!

C'est vraiment un aller/retour, pas eu l'occasion de faire grand chose à part voir ma cops Nelly hier soir pour diner et quelques balades dans mes rues: alentours de Notre Dame et Mouffetard, joliement décorés pour les fêtes. Il me semble qu'avant il n'y avait pas autant de lumières mais c'est peut être parce que je me suis habitué aux 3 guirlandes de mon village! Village dans lequel je ne déscends plus depuis plusieurs semaines en plus! Je n'ai même pas vu ce qu'ils ont fait cette année mais généralement les changements sont assez innexistants.

J'aurais aimé boire un chocolat chaud avec mon amie Soph mais delai trop juste, nous nous sommes uniquement téléphoné. Soph est une bonne amie que je connais depuis plusieurs années, elle faisait avec beaucoup de talent de la numerologie dans l'une de nos émissions. C'est la seule qui m'avait prévenu pour Gael lorsque je lui ai demandé conseils au tout début de notre histoire. Je l'entends encore me dire: "il a des problème avec l'argent, ne le laisse surtout pas toucher à ta caisse!". En plein dans le mille!!! Comme je le lui ai expliqué hier, une fois le couple né, il était délicat de lui demander ça et il jouait tellement bien que je n'ai pas écouté. 
Sans me faire une réelle consultation car ce n'était pas le but, elle m'a dit des propos réconfortants qui m'ont donné un peu d'énergie mais il faudrait que je m'occupe de moi, que je me fasse aider pour cette phase difficile. Si je ne le fait pas avec l'épreuve de mon frère qui nous attend, cela risque d'être dur ... Il faudrait que je me mette à la recherche d'un magnétiseur ou thérapeute dans ma région ... Je m'y attèlerai. C'est sur qu'avec des symptômes comme: pas de projets, pas d'envies, pas de motivations... La direction peut être une dépression. Ouai! Bonne année!!! De toutes manières ce "bonne année" je ne veux pas l'entendre pour 2015. C'est inutile, nous savons déjà qu'elle sera celle du décès de mon frère, ce serait déplacé. Je sais déjà que mon telephone sera sur "renvoi d'appel"!

jeudi 18 décembre 2014

go.

Sapin ok, cadeaux ok, il y en aura pour tout le monde. Ouf. Demain l'organisation "fête" commence. Départ à Paris chercher mes deux monstres. Une nuit là bas alors j'en ai profité pour me bloquer un restaurant indien avec ma cops Nelly. Retour tous les 3 samedi soir. Mardi soir arrivée de ma soeur qui sera 10 jours à la maison, mon frère et ma belle soeur, qui eux ne restent que 3 jours.

Ça va, tu suis?

J'ai enfin eu le commercial de Rex Rot. Il continu à me dire de faire le mort, ils lâcheront l'affaire, des cas similaires lui sont arrivés, etc ... Ok mais j'aimerai en être sur. Il doit se renseigner auprès de son contact à la société de financement et me rappelle la semaine prochaine. Il m'a dit avoir tout fait pour trouver un arrangement avec mes successeurs, ces derniers n'ont rien voulu entendre. Sympa. 
A suivre, à suivre, à suivre.

S'endormir tôt ce soir pour entendre le réveil demain en comptant large afin d'avoir le temps de faire un coup de ménage rapide pour ptite mère qui vient bien sur garder mes Patous.

mercredi 17 décembre 2014

ring. {mise à jour}

Réveil programmé à 8h15 pour mon rdv avocat qui a lieu à 11h15 pour qu'il me conseil sur mon litige de ce fameux contrat de location photocopieur de la boutique. Pour petit rappel: boutique que je n'ai plus mais dont le contrat me lie encore jusqu'en 2018 et me réclame plus de 5000€. Vaut-il mieux que je règle la facture (les boules!) ou me battre avec procédure? Réponse tout à l'heure.

J'ai au moins une bonne nouvelle cette semaine: reçu avant hier courrier du RSI: c'est ok, ils me remboursent les cotisations en trop, dossier clos. Incroyable! Moi qui, justement, avait vu le reportage sur cet organisme dimanche dernier et angoissais en voyant le gros bordel que c'était, pour mon cas tout c'est bien passé, ouf! Reste ce fameux photocopieur et après: terminé!!! Fini la boutique, je ne veux plus en entendre parler!!!

C'est tout pour tout de suite, pas le temps de prendre le temps, ptite mère vient me chercher à 10h. Obligé de me faire accompagner, Angoulême est bien trop loin pour y aller avec ma Scouty. Scouty qui, depuis hier, marche à nouveau! C'est vrai, c'est une autre petite bonne nouvelle en plus!  Mon garagiste est passé hier, c'était juste un petit fil de déconnecté, pas un euro à débourser. Etouffé par autant de bonheur!!!

Avec la météo de merde que nous avons actuellement, j'hésite: pendant mon absence je laisse mes Patous dans ma chambre ou dans le jardin avec la maison de verre ouverte pour qu'ils s'abritent de la pluie qui, certes est fine, mais ne cesse de tomber? Si je prends la deuxième solution je dois mettre le collier anti-aboiement de Zoé et je déteste ça, tout comme elle! Grande question du matin!

17h10, retour à la maison. Rdv avocat ... le contrat de maintenant qui me lie à eux (photocopieur) lui semble bien léger. Pour la troisième fois j'ai essayé de joindre le commercial de Rex Rotary, nouveau message laissé tout à l'heure afin que je sois sur que je n'ai pas d'autres documents avec eux. Il tarde à me rappeler bien sur. L'avocat me suggère de provoquer une réaction: faire le naïf, envoyer un courrier disant que j'ai vendu mon commerce, que le photocopieur est disponible au magasin, etc...
Je connais leur réaction, ils ne vont pas se laisser faire. Là, je contacterai alors mon avocat pour lui dire ce qu'il en est. Maintenant, je t'avoue que je suis fatigué et suis en train de me demander pas si je ne vais pas payer ce qu'ils me demandent et basta. J'en ai marre de me battre, je veux cloturer définitivement tous liens qu'il me reste avec le magasin et ce lien devrait être le dernier. Je ne sais pas. J'ai en même tant tellement besoin de cet argent. 5500€ merde quand même!!! Location d'un photocopieur pour 4ans, je rêve!!!!! A l'heure ou j'écris je ne sais pas ce que je vais faire. J'aimerai déjà avoir le commercial de Rex Rotary car en plus, la société de financement m'a dit qu'il n'y avait qu'eux qui pouvaient m'arranger l'affaire: il suffit qu'ils placent la machine chez un autre client, chose que ne m'a absolument pas dit le commercial dès que nous avons commencé à parler de ce problème. Pour lui bien sur, seul la société de financement peut faire quelque chose et pour la société de financement seul Rex Rotary à ce pouvoir. Je suis fatigué, vraiment je suis fatigué. En tous les cas l'avocat a été cool, il ne m'a demandé aucun règlement pour ce rendez-vous. Certes court (environ 1/4 d'heure) mais je suis sur que certains m'auraient facturé ces minutes. Hier remboursement du RSI, aujourd'hui un conseil gratuit, wooo! La roue commencerait elle à tourner côté créditeur et non plus débiteur? Ce serait formidable!

En sortant de ce rendez-vous nous sommes allés déjeuner dans un restaurant chinois non loin de la zone commerciale ou nous devions aller ensuite pour les achats de noël. Contrairement à Paris, c'est désert! Magasin la Grande Récré les doigts dans le nez. Sans trop savoir quoi prendre, en circulant dans les rayons, nous avons pris pour chacun des enfants un jeu de société, ça changera des consoles de jeux.  Puis direction Cultura: Dvd de "La boum" (suggestion de mon frère pour l'un de ses fils) et Bd Asterix. Ptite mère me demande ce que moi je voudrai. Ah lala, la question! Aucune idée! Comme je l'ai déjà écris cela fait un bout de temps que je n'ai aucune envie. Si, j'aimerai juste être tranquille, bien, heureux! Ça coute pas cher pourtant! Ben c'est le plus dur à trouver!

J'ai écris trop vite!! Je viens de raccrocher avec mon notaire. Alors ... De la vente de la boutique après le passage de ma banque, je n'aurai pour moi que 28.900€!! Si je paie le photocopieur on retire 5.500€. Ça me met en pleine face l'échec total de cette aventure, de ce changement de vie entamé il y a 5ans maintenant. C'est dur. Sans les vols de Gaël, sans toute cette histoire, mon commerce m'aurait rapporté bien plus car: en progression et ma vente n'aurait pas été précipité comme j'ai du le faire. Tu te rends compte, il était estimé à 120 000€, je l'ai vendu 80 000€ et il va m'en rester moins de 30 000€ alors que j'avais mis un apport personnel de 50 000€! Je suis écoeuré. Tellement d'argent mis là dedans et tellement de travail, tout ça pour en arriver là aujourd'hui. Dégouté, blessé, démotivé, déprimé!

lundi 15 décembre 2014

De mauvaise uber!

Hébé! Un gouvernement sans couilles, c'est mon tweet au réveil en apprenant l'interdiction dès le 1er Janvier du service UberPop. Ce week-end la justice valide la continuation de cette société, le lundi matin, jour ou les taxis font grève, hop! Le gouvernement l'interdit en se basant sur la loi Thévenoud, l'un des gros ripoux de notre politique! Le nombre de fois, à Paris, ou j'ai galéré pour trouver un taxi! Pour le coup je ne vais pas avoir beaucoup de temps pour utiliser Uber mais les quelques fois ou j'ai eu à le faire le service était parfait: une grande quantité de chauffeurs disponibles, tous aimables avec une facture moins chère qu'avec un Taxi. Les taxis ont-ils une application aussi pratique qu'Uber pour servir leurs clients? Non. Je suis contre la suppression de ce service qui, pour une fois, était du côté du consommateur. Il n'y a qu'à lire les témoignages de ce site pour se rentre compte que ce monopole leur permette tout et n'importe quoi. Alors c'est vrai qu'ils ont plus de charges et nombreux chauffeurs se sont endettés. Mais moi, quand j'avais ma boutique, je me suis endetté aussi! Si un concurrent ouvrait à côté de chez moi, quels moyens j'avais? Et puis c'est une histoire entre le gouvernement et eux, point.

Etant bien chaud, j'ai appelé direct mon notaire pour le relancer au sujet du virement de la vente de ma boutique que je n'ai toujours pas eu à cet instant: sa comptable fait le chèque ce matin, on est bien d'accord, il devrait donc arriver dans ma boite aux lettres dans la semaine. "Je compte sur vous Maître, n'est ce pas?!""Oui, oui, oui, ne vous inquiétez pas", me dit il. Bien. Tu es témoin, nous verrons si cette fois-ci, il respecte sa parole. Il a intérêt en tous les cas! Aujourd'hui je ne peux même pas acheter mes cadeaux de noël!

Hier soir j'ai regardé M6 qui parlait des folies des administrations. Bien sur, le RSI avait une grande part du reportage. Mon dieu! Flippant de voir son fonctionnement et les nombreux témoignages catastrophiques de personnes qui ont tout perdu ou presque à cause des dysfonctionnements hallucinants de cet organisme. Je te rappelle que je suis aussi en attente avec eux: ils me réclament 3 mois de cotisations alors que je n'ai plus la boutique! Comme demandé dans leur courrier de "mise en demeure", je leur ai envoyé un recommandé avec les documents prouvant la fin de mon activité, j'attends aujourd'hui leur retour mais cette diffusion d'hier soir me fait flipper! Vivement que ce dossier soit aussi clôt!!! Une chose est sure: je ne sais pas ce que je veux faire demain mais je ne me lancerai certainement pas à nouveau en tant qu'indépendant!!! Entreprendre en France, surtout pas!!!!
Dommage hin?! Je trouve aussi.

dimanche 14 décembre 2014

un dimanche matin ...

Comme hier, je me suis réveillé naturellement bien tôt: 7h30. Comme hier je m'étais endormi tous feux allumés vers 21h. La télévision en marche, Ruquier me fait ouvrir un oeil vers minuit mais l'invité politique, comme toujours, me plonge à nouveau dans le sommeil. Depuis plusieurs mois, après tous les scandales que nous avons, je n'arrive plus à suivre un seul politique, plus la foi pour aucun d'eux et les prochaines élections je ne prendrai pas la peine de me déplacer. Oui, je sais, ce n'est pas citoyen mais je ne me reconnais pas du tout dans cette société d'aujourd'hui. Jusqu'ici, même si je n'ai jamais été un fervent de la politique, je faisais l'effort de mettre mon bulletin dans l'urne, cette fois ci c'est terminé

Aujourd'hui c'est "décorations de noël" chez ptite mère pour préparer l'arrivée de toute la famille. Il me faut avant, faire la balade des Patous bien sur même si les coups de feu que j'entends depuis tôt ce matin ne me donnent pas envie. N'ayant plus de voiture, Mam vient me chercher et me ramènera. C'est pénible de ne plus avoir ma petite indépendance de ce côté là. J'espère que le garagiste est ouvert demain et qu'il pourra au plus vite réparer ça.

Malgré mon réveil matinal je suis encore sous ma couette car j'ai regardé le replay de la diffusion que j'ai raté hier de "Downton Abbey" sur TMC. J'ignorai que ça reprenait et j'avais beaucoup aimé les épisodes précédents que j'avais vu par le biais de DVD qu'un ancien ami m'avait conseillé et prêté à l'époque. Les prochains sont diffusés samedi prochain, je vais tâcher d'être au rendez-vous.

samedi 13 décembre 2014

Certains de nos amis les plus chers ne nous ont jamais dit un seul mot...

Ma sœur a pensée à moi en voyant cette photo. Bingo!

Youpla Boum!

J'espère que cette journée sera plus agréable qu'hier. Hier, pas bien, pas le moral. Dès mon réveil j'ai tâché d'avancer dans le règlement de mes problèmes: appelé ma comptable pour avoir des infos sur cet impôt rattaché à la boutique: la taxe CFE qui remplace l'ancienne taxe professionnelle, appelé l'avocat pour voir si mon dossier litigieux avec le photocopieur de la boutique mérite de se battre: rdv fixé mercredi prochain à 11h15. Tentative pour joindre la société de financement de ce même photocopieur: la fille était au téléphone, ne voulant pas donner mon numéro, j'ai envoyé un mail. C'est tout ces petits trucs qui m'ont miné pour le reste de la journée, je le sais. C'est encore des liens avec ce magasin dont je ne veux plus entendre parler et qui m'apporte encore aujourd'hui des problèmes. Il m'a déjà tellement fait perdre d'argent que de savoir que ce n'est peut-être pas fini aujourd'hui me déprime.

J'ai beaucoup de mal à fixer mon esprit sur un évènement heureux. Hier, c'était l'horreur, demain ce sera l'horreur, il n'y a pas à dire je ne peux être que dans l'instant présent mais c'est si dur. Le seul truc auquel j'arrive à me rattacher est le fait de savoir qu'à cette heure ci je suis tranquille chez moi alors qu'avant je galérais à la boutique en y bossant 7 jours sur 7.

Alors que nous n'avions pas encore prononcé le mot, maman l'a fait hier en présence d'une amie commune: "c'est notre dernier Noël avec S." (mon frère). Bang! Ça n'a pas arrangé mon moral! D'ailleurs, elle comme cette amie ont bien vu que je n'étais pas au top: "Tu as l'air fatigué Piel!"...

Ce matin j'écoute Europe 1. Anne Sainclair reçoit Robert Badinter au sujet de la loi sur la fin de vie. Apparemment ils envisagent de faire évoluer la loi Léonetti... Cela devrait se faire l'année prochaine ... Certainement trop tard pour mon frère.

Mercredi dernier, à Paris, j'ai vu mon ami David. Une femme, un enfant, tout semble aller mais il m'annonce avec surprise qu'en fait, depuis bien longtemps ce n'est pas le cas au point d'avoir craqué il y a mois chez le médecin. Résultat il va partir 3 semaines dans une maison de repos et se retrouve sous antidépresseurs. Le mal du siècle. Je me demande si moi aussi je ne devrais pas à nouveau demander une béquille chimique pour vivre ce qui nous attend mais ça me fait tellement chier, je me laisse encore un peu de temps. Aujourd'hui je suis le seul de la famille à ne pas en prendre!

Vendredi prochain, déjà, je repars à Paris mais pour un A/R dans la journée afin de chercher mes petits neveux pour les vacances. Les parents nous retrouvent le 23 décembre pour 3 jours. A la fin des vacances je ramènerai les enfants. Une bonne petite nouvelle, enfin! Ma soeur envisage de venir d'Angleterre pour ces fêtes, nous serons donc rassemblé tous ensemble pour une dernière fois. Comme la maison de ptite mère sera complète, ma soeur dormira chez moi, ce qui est encore mieux. Je n'arrive pas à croire que c'est le dernier noël avec mon frère, je ne m'y ferai pas.

Je n'ai encore fait aucun cadeau: l'argent de la vente de la boutique n'est toujours pas viré, je n'ai pas de sous! J'attends. Cela tombe vraiment mal, j'aurais tellement aimé pouvoir faire de gros et beaux cadeaux à tout le monde. Lundi je rappelle ce pxxxxn de notaire pour lui demander à nouveau mais avec un peu plus de véhémence, de se bouger le cul!!!! Le congé des fêtes va arriver, je veux que ce soit réglé avant! Je n'ai pas le choix, j'en ai besoin, d'autant plus que la banque ne devrait pas tarder à débiter les crédits qui sont en attentes.

Si seulement je pouvais prendre la place de mon frère, si seulement. Lui a besoin de rester plus longtemps sur cette terre, il a une femme, deux enfants, un boulot alors que moi je n'ai rien. La vie est mal foutue.

Ce week-end et peut-être plus, je suis bloqué chez moi. Alors que j'ai voulu prendre ma voiture hier: rien, pas de démarrage. On me dit que ce doit être la batterie. Bien. Allez, dépensons encore un peu d'argent.

vendredi 12 décembre 2014

Allez dont!

Me voilà de retour chez moi, à la campagne. Retour qui me met face aux problèmes qu'il me reste à régler: 1/ dossier photocopieur, 2/ Impôt CFE du magasin. Oui, le numéro deux est une nouvelle galère que j'ai découvert il y a 24h à la suite d'un mail de relance du Trésor Public qui m'annonce que j'ai jusqu'au 15 décembre pour régler cette taxe. C'est quoi ce délire??!! Lors de ma vente j'avais demandé à ma comptable si je n'allais plus rien avoir à régler, elle m'avait dit que c'était bon et là, alors que je lui demande par mail si je suis concerné par cette taxe elle me répond par l'affirmatif! Mais ça va s'arrêter QUAND ???!!! J'ai voulu avoir plus d'info sur le site web mais des identifiants que je n'ai pas me sont demandés. A cet instant j'ignore le montant de cet impôt. Quant au photocopieur ils m'ont envoyé un second courrier en recommandé que je ne compte pas aller chercher. Vendredi dernier j'ai eu leur premier (sans même une relance à l'amiable), moins de 8 jours après j'en ai un deuxième!!! En fait ce courrier réclame le dernier règlement de 330€ (+d'importants frais) dont ma banque a fait, par erreur, opposition. Je l'avais effectivement demandé mais à compter de ce mois de décembre hors ma banquière me l'a fait pour le prélèvement précédent. C'est donc cette somme qu'ils me demandent de régler immédiatement en me prévenant à l'avance que si je souhaite la résiliation anticipé du contrat il me faudra régler 5573€ ! Somme qu'ils me demanderont quoiqu'il en soit plus tard pour les raisons que j'ai déjà expliqué ici il y a quelques jours.
Quant à l'argent de ma vente, le notaire ne me l'a toujours pas viré sur mon compte alors que lundi dernier cela devait être "incessamment sous peu". Qu'appelle t-il par "incessamment"???
J'en ai marre, je te jure j'arrive au bout. Il ne me faut pas une galère supplémentaire parce que je péterai un câble!!!!

Mon retour campagne n'est donc pas très zen!!!

mardi 9 décembre 2014

Paris, Paris.

Réveil une heure avant celui de programmé, pour certains qui me connaissent c'est exeptionnel! Va savoir pourquoi, c'est un camarade de classe de 4-3ème qui me l'a provoqué. J'ai rêvé de lui? Je ne sais pas. J'y ai en tous les cas pensé pendant les premiers instants de mon atterissage. 
C'était il y a 30ans, il s'appelait Damien, je me souviens tout de ce mec, il me faisait craquer et je sais que si nous n'étions pas aussi jeunes nous aurions tous les deux consommé. Je me souviens de ses yeux bleus qui me regardaient fixement, de sa tenue: toujours en jean's mais un jean's bleu clair qui se faisait pas mal à l'époque, il le serrait comme il fallait, il etait bien foutou, j'adorais! Je me souviens d'une main baladeuse de ma part alors qu'il était en train d'embrasser une fille (!!!), il s'était laissé faire, j'étais comme un fou! Mais bien loin de me savoir homo à cette époque. Deux ans dans la même classe, deux ans d'une histoire platonique. A la deuxième année il avait demandé à etre mon voisin de classe. Argh! Nous étions à l'école privée Claude Bernard, rue de la clefs, une école si petite qu'il n'y avait pas de cours de récré, nous sortions en rang, deux par deux, jusqu'au square de la mosquée de Paris qui se trouvait à côté. Il y a quelques années j'avais essayé de retrouver ce Damien... en vain.
Je me souviens une fois l'avoir invité à la maison et nous avions fait "des farces" sur les réseaux téléphoniques gay en donnant rendez-vous aux mecs mais sans les honorer. Nous regardions juste les têtes qu'ils avaient. Pas sympa je sais, nous étions jeunes! Et c'était Damien qui prenait le téléphone et faisait la conversation .... Il se demerdait très bien! Déjà là, tu vois, pour que deux mecs de 15ans décident de faire des réseaux gays .... En tous les cas lui faisait super hétéro, il etait dailleurs très apprécié par les filles de l'école, ce qui etait encore plus excitant! Qu'est il devenu aujourd'hui? Je l'imagine hétéro avec femme et enfants!

Revenons dans un passé un peu plus récent: hier. Hier c'était donc dentiste. Parfait, je n'ai rien senti, même pas l'aiguille de l'anesthésie. Elle a fait la dent qui demandait le plus gros travail, mes rendez vous de tout à l'heure et de jeudi seront juste 2 petites caries. Mauvaise nouvelle: l'une de mes dents demandera une couronne dans quelques temps. Galère, dans quelques mois je n'ai plus de protections sociales ou du moins je dois faire une démarche, je ne sais pas encore trop comment ça se passe, c'est la première fois que je suis sans boulot après avoir été indépendant. Je m'y pencherai plus tard. En sortant du dentiste, me trouvant non loin de Saint Lazare, j'ai voulu passer à la Fnac pour me racheter un cordon secteur Ipad, mon actuel est en train de partir. Ça n'a pas changé: un vendeur pour 50 clients. Période de noel en plus, je ne t'explique pas! J'en ai enfin trouvé un qui passait non loin de moi qui m'a gentiment renvoyé chier étant déjà missionné par un client. Je n'ai pas insisté, je me suis barré. Cette expérience me fait rappeler celle que j'avais eu une fois, avec mon ancien patron, une vedette du petit ecran comme certains d'entre vous le savent. C'était a la Fnac Ternes. Mon patron ne voulant jamais être seul m'avait demandé de l'accompagner. A peine arrivé, bien qu'il y avait là aussi beaucoup de monde, plusieurs vendeurs ont apparu comme par magie, nous avons été servi de suite!!! Ces privilèges m'énervent même si je m'en servais aussi lorsque j'étais son assistant! C'est fou comme certains problèmes pour des personnes lambdas n'en sont plus dès que tu as un nom. Cela va d'un problème avec une administration ou comme cet exemple, dans un magasin. Des solutions sont trouvées bien plus rapidement !

En sortant je téléphone à ptite mère pour savoir si elle avait été chercher mon recommandé arrivé vendredi dernier. Oui: il s'agit bien de mon problème avec le contrat du photocopieur de mon ancienne boutique: mise en demeure: ils me réclament plus de 5000€!!!! J'hallucine!!!! Petit rappel des faits: lors de la signature de la vente chez le notaire j'ai donné par inadvertance le mauvais contrat qui se terminait ce mois de décembre. Mes repreneurs n'ont pas voulu le prolonger et c'est en voulant résilier que l'on s'est rendu compte de mon erreur: quelques mois avant, ils (Rex Rotary) m'avaient changé mon photocopieur mais sans me préciser que cela prolongeait le contrat jusqu'en 2018. Moi, seul à l'époque pour gérer la boutique avec tous mes problèmes, je n'y ai pas fais attention d'autant plus que tout cela c'était fait pendant mon ouverture. Et me voilà coincé: la société de financement de ce photocopieur se base sur une fin en 2018 et me demande donc les règlements jusqu'à cette date. 
J'ai déjà perdu tellement d'argent avec ce magasin à cause des vols de Gael qu'aujourd'hui encore je vais en perdre encore plus!? Ha non!!! Le commercial que j'avais eu à l'époque m'a proposé de ne pas donner suite, le contrat étant petit, ils perdraient plus d'argent en faisant une procédure et abandonneront au bout de quelques relances. Il n'empêche que je n'aime pas ca. Je vais donc allé voir un avocat à Angoulême qui c'était occupé de mon amie Madeleine qui avait eu un peu le même problème lors de la vente de son commerce. Elle a gagné la partie: plus de SIRET, plus commerçante, le contrat n'était donc plus valable. Mais voilà, c'est encore des angoisses, encore une bataille, encore un problème à régler lié à ce magasin et encore une facture à régler. J'ai rappelé le commercial hier mais c'était sa messagerie. Je ne sais pas pourquoi, je ne le vois pas me rappeler...
J'ai enchaîné avec mon appel au notaire, pour le relancer et lui rappeler à mon bon souvenir!! Qu'il n'oubli surtout pas de me verser la somme de ma vente car ma banque va récupérer le crédit qu'elle a mis en attente le temps du déblocage. Bien sur, monsieur n'était pas joignable et, après avoir patienté, c'est la standardiste qui me fait part du message: "ne vous inquiétez pas, cela va être viré incessamment sous peu!" Ne vous inquiétez pas, ne vous inquiétez pas, facile!

L'activité de Paris m'aide à ne plus trop penser à ces problèmes. Une petite pluie fine ne cesse de tomber, ce coup ci je ne rentre pas à pieds. Bus 21. À ma descente à l'arrêt "les écoles", je commence à avoir faim. Quoi manger. Pas envie d'un McDo ou d'un Quick. Je tourne un peu dans le quartier, passe devant l'hippopotamus qui n'ai pas trop bondé, entre, m'installe et commande ... Un burger!!!!! C'est bien la peine! A la sortie, la météo est toujours aussi pourrie. J'ai toute la fin de la journée libre, que faire. Pourquoi pas un cinoche? Pas grand chose me branche. "Interstellar" se jouait au forum des Halles à un horaire qui me correspondait pas mal: juste le temps de finir mon repas, passer chez moi et repartir. Pourquoi pas. Mais, une fois à la maison je regarde plus en détail le film: durée: 2h50! Est ce que 2h50 dans l'espace ne serait pas un peu trop pour moi?! J'hésite au point d'être trop juste pour y aller. Je me rabat alors sur les petits cinémas de la place de l'Odeon (que je préfère de beaucoup). Le dernier film de Woody Allen me branchait lorsque j'ai appris sa sortie, il se joue dans 5 minutes, juste le temps d'y aller, j'y vais! Pas déçu, un bon moment. 

Je n'ai pas eu tous les retours des amis que j'ai contacté avant mon arrivée. Si, Sandrine, que je dois rappeler aujourd'hui et Nelly que je vois ce soir. Pas grave, je n'ai pas envie d'insister, je vais rester libre, tranquille, pour le peu de temps qu'il me reste.

dimanche 7 décembre 2014

Un soir de pluie ...

Posé dans ma piaule après être rentré à pieds de chez mon frère. Saint Lazare-St Michel: 1h, presque 4kms m'annonce mon podomètre! J'aime. J'aime marcher que ce soit avec mes Patous ou seul sur le bitume mouillé ou se reflète les lumières de Paris et Dieu sait s'il y en a en ce moment avec l'arrivée prochaine du petit Jésus! Dieu sait, oui!

Petite forme mon frère j'ai trouvé. Fatigué, c'est pour ça que je suis ne suis resté qu'une heure. Les enfants, heureux de me voir mais une fois les "hugs" ils refilent aussi sec devant leurs ecran: l'un à la console, l'autre sur son MacBook! 

Princesse dormait, j'ai passé cette heure seul avec mon frère, dans la cuisine, un café pour moi, un thé pour lui. Aussitôt qu'il a fermé la porte j'ai eu peur qu'il m'annonce une autre mauvaise nouvelle car c'était il y a un mois, au même endroit, où il m'a expliqué le futur qui nous attendait.
Non, rien de particulier, ouf. On a parlé un peu de tout, dont sa maladie bien sur. Je lui ai dis que c'etait déjà bien que le dernier IRM est montré une régression de la tumeur et de l'oedeme... Même si ...
Son traitement de chimio devrait rester à 1/2h jusqu'à la fin du protocole. Le protocole, tu parles!
Une demie heure mais c'est sans compter les nombreux retards de la Sallepé, il y reste au minimum 4h. La semaine prochaine c'est reparti. 

Nous avons parlé de Noel, des cadeaux. Il m'a demandé si j'avais une idée pour moi. Non, aucune. En ce moment je suis dans une phase ou je n'ai aucune envie. Pour New York aussi il m'avait demandé si je voulais qu'il me ramène quelque chose. Non, non plus. J'ai aussi dis que cela allait être serré pour moi financièrement. J'attends ce mois ci l'argent de la vente de la boutique mais tant qu'il n'est pas sur mon compte, tant que tout n'est pas réglé et cloturé de ce côté là je fais comme si je ne l'avais pas. Cela tombe vraiment mal. Sachant que c'est notre dernier noël j'aurai tellement voulu lui offrir un cadeau sans avoir à compter mais c'est ainsi.  

Nous avons parlé de son boulot qu'il reprend demain, de leur voyage à New York dont il m'a montré plusieurs photos et puis voilà, j'ai mis mon manteau, mon casque sur les oreilles et j'ai marché jusqu'à la maison après avoir en plus bien tourné en rond pour trouver des dosettes Senséo pour mon café demain matin, je n'en avais plus! Je pensais le Monoprix du boulevard saint Michel ouvert, mais non. Je me suis dirigé vers une autre petite épicerie ou j'allais régulièrement: n'existe plus et les 2 autres ne faisaient pas ces capsules. 

Une fois enfin dans ma chambre d'étudiant je cherche ce que mon frère m'avait dit: il a un camescope DV rangé dans la chambre et n'ayant plus le mien depuis des années, j'aimerai l'emprunter pour visionner un nombre important d'anciennes K7 qui dorment dans des cartons. Je l'ai trouvé!!! Et en bonus je tombe sur une K7 que je visionne: énorme émotion: un petit film que mon frère avait fait en interviewant ma grand mère maternelle qui avait 100ans!!!! Cela se passe dans sa maison de campagne où nous avions l'habitude de nous réunir en famille. Elle est là, toute mignone, toute petite avec son chignon blanc et ses quelques mèches folles, assise dans un fauteuil en osier, un vrai physique de vraie bonne grand mère. Et elle parle de sa vie, de sa rencontre avec mon grand père et confesse alors un amour caché avec un homme dont elle a eu le coup de foudre et c'était réciproque. L'histoire ne s'est pas faites grace a ses choix à elle mais elle en a été terriblement blessé au point de ne plus pouvoir marcher. Ma grand mère avait une grande foi, ce que n'avait pas cet homme et de peur de la perdre, elle n'a pas voulu continuer. Ils se sont rencontrés de nombreuses années après au jardin du Luxembourg, mon père était dans le berceau. Il a regardé mon père, a regardé ma grand mère et à uniquement dit: "il a vos yeux." Et c'est alors qu'elle a su qu'il l'aimait encore. 
C'est très touchant de la voir et l'entendre parler comme ça. C'est fou quand même, si ma grand mère avait choisi l'autre homme, je ne serai pas là aujourd'hui! Un choix peut tout changer. 
Et après ce petit film s'en suit un autre: le repas d'anniversaire que nous avions fait pour ses 100ans: en mai 2012. Toute la famille et amis étaient présents. Je vois mon père. Choc, émotion. Je vois Xavier aussi, mon oncle, également parti d'un cancer. À ce moment là mon père venait d'apprendre qu'il était malade ou du moins, c'était frais. Je vois ma cousine, mes tantes, ma sœur .... Bref, tu l'auras compris, je me suis pris une claque. 

Demain. Alors demain, pas drôle: rendez-vous chez le dentiste à 11h. Métro Pigalle, puti fait chier, c'est loin!!!! Mon ancien et celui de toujours se trouve rue des écoles, soit à 5mns à pieds de ma chambre! J'aime pô l'dentiste!!!! Et c'est la première fois que celui ci va me soigner des caries. L'a pas intérêt à me faire mal! Généralement je demande une anesthésie directe!

iPhone post

Pas de bouquin, encore deux heures de trajet, passons un peu ici. En direct de mon TGV à destination de Paris après un changement à Poitiers. Les deux trains sont à l'heure, ça me fait peur. 
Premières gelées ce matin, beau lorsque j'ai rapidement sorti les chiens avant mon départ. Départ qui s'est aussi effectué à l'heure, planning parfaitement respecté: départ maison 9:30, départ de chez ptite mère 9:45, arrivée gare 9:50. J'ai laissé les loulous dans ma chambre pour éviter des aboiements intempestifs surtout un dimanche matin. De la gare ptite mère file les retrouver, ils tiendront le coup. Je n'ai pas trop insisté sur les aurevoirs, j'ai lu que ce n'était pas à faire! 

Les pieds dans le bitume, je pense faire un arrêt au Quick (je passe devant!): leur nouveau burger avec des chips me tente. Maintenant que j'ai aussi un McDo chez moi je vais profiter de cette enseigne encore absente!
Mon frère doit de me téléphoner lorsque je peux passer chez eux. Fin d'après midi m'a t-il dit. 

Je relis mon post et suis toujours surpris de ta fidélité!!! Aucun intérêt ces écrits!