... et aussi sur TWITTER!

mardi 19 juin 2018

N10

Moment des premières fois avec la voiture. Aujourd'hui c'était une premiere pour emprunter la Nationale 10 afin d'aller faire des courses. Je n'y suis allé qu'une seule fois avec mon moniteur en faisant 4 entrées, 4 sorties. Peu à mon goût.
Je reviens fatigué. C'est stressant quand même. Ces camions... peux tu me dire comment tu fais alors que tu es entre 95 et 100kms (pas plus de 100 en probabtoire) pour doubler un camion qui roule à la même vitesse que toi!? Le faire me provoque automatiquement un dépassement de vitesse, hors de question! En plus comme je respecte les limites de sécurité c'était à moi de ralentir. 
Stresse aussi au moment de sortir de la N10. Deux voitures étaient à l'approche pour me doubler, impossible de mettre mon clignotant, je l'ai eu juste à temps! Ensuite tu enchaînes sur couper la N10 qui circule en sens inverse pour retrouver ta route départementale. Ne pas caler en plein milieu, ne pas caler en plein milieu!!!! Ouf, c'est fait! Dans l'ensemble tout c'est bien passé mais je suis épuisé! Suis pas près d'aller à Angoulême moi!

dates.

Aujourd'hui il y a 4ans, je m'apprêtais à partir à Angoulême signer l'acte de vente de ma boutique. Fin d'un travail acharné chevauché de difficiles épreuves. Libération. 4ans déjà. 
Il y'a une semaine je n'avais pas fier. Dernière leçon de conduite avant l'examen l'après-midi!
Aujourd'hui cela fait 3 mois que j'ai commencé à aller à la salle de sport. Jamais je n'ai tenu aussi longtemps. Pour la première fois hier j'y suis allé avec la voiture de ptite mère avec quelques appréhensions: caler aux STOP et rater le démarrage en côte qui se trouve dans la zone commerciale de ma salle. Mais tout c'est bien passé, ouf! Différence entre la voiture de maman qui est à essence et celle de l'auto école au diesel. L'essence cale bien plus facilement qu'une essence, ce que j'ignorais. 
J'ai commencé à regarder sur le net des voitures. Je n'en ai aucune idée, je n'y connais tellement rien! Il m'en faut une petite et qui ne coûte pas cher à assurer. Les Peugeot me tentent même si mon moniteur disait qu'elles n'étaient pas bien. Essence, Diesel, que faire. Il y a plusieurs années l'état nous demandait des Diesel, aujourd'hui il revient dessus. Un reportage m'a pourtant apprit que maintenant les Diesel polluent bien moins.

Je dois être l'un de rare à être satisfait du 80km/h sur les routes dès le 1er juillet car c'est la même vitesse que pour le permis probatoire, personne ne pourra gueuler parce que je roule moins vite que les autres! J'ai déjà tellement connu ça avec ma voiturette! Par contre je ne comprends pas la colère que crée cette nouvelle loi. Tu ne perds que deux minutes sur un trajet!! Deux minutes! Du fric pour l'état? Mais pourquoi??? Si tu respectes les limites de vitesse tu ne paies rien du tout! Est ce que cela veux dire que tous les mécontents sont ceux qui ne respectent pas les limites?! J'ai tellement conscience des dangers sur la route que je suis pour et voir les contrôles des gendarmes me rassurent. 

Bonne nouvelle: je dois à l'auto école 140€ et non 500 comme je l'avais calculé. Pourquoi? Je ne sais absolument pas! J'ai bien calculé mes heures supplémentaires, j'en ai bien 10. À 39€/h je n'arrive pas à 140 mais qu'importe! Tant que ça va dans ce sens là je ne vais pas chercher à comprendre. J'ai direct envoyé mon chèque hier. 
Pour mon chauffe eau de Paris par contre, ça ne change pas: 1189€. J'ai tenté de réduire, en vain. Je ne suis pas sur place, il doit être changé rapidement, je ne vais pas insister, j'ai donné mon accord. La somme sera prélevée en deux fois sur mes loyers de juillet et août. Deux mois délicats. Je vais être aidé par une semaine de remplacement à mon ancien tabac pour que la gérante se prenne une semaine de vacances mais j'ai demandé à ouvrir à 8h et non 7. Se lever à 4h45 toute une semaine avec des journées pleines et attendre le client qui ne vient pas avant 8h, je ne fais plus. Elle ferme maintenant le lundi matin mais pour compenser le rideau tombe le soir à 20h30 au lieu de 19h. De longues journées, ce sera pour la dernière semaine de juillet. 

Les vacances approchent, les chicoufs aussi! Arrivée le 30 juin, départ le 22 juillet. Possible que mon plus jeune neveu revienne mi-août pour échapper à la colo ou au centre de loisirs, deux options qui ne lui plaisent pas. J'aurai alors à faire un A/R à Paris pour aller le chercher, ce qui serait bien si je peux récupérer la clef de l'appartement de ma tante pour me faire un petit séjour. Paris en août c'est parfait! 

samedi 16 juin 2018

A

L'auto-école me téléphone jeudi pour venir chercher mon A et me donner les marches à suivre pour recevoir mon permis définitif.

Pour la dernière fois je prends les jolies petites routes que j'ai pris toutes les semaines depuis le 15 novembre avec ma chère petite voiture. 10ans que je l'ai. J'habitais encore à Paris. Que de chemins parcourus avec elle. La période Gaël avec des allers-retours au delà d'Angoulême: 1h20 de route! Grâce à elle j'ai pu avoir une certaine indépendance et nombreux souvenirs pour mes neveux surtout aux beaux jours, lorsqu'elle était en mode décapotable et qu'ils se mettaient debout pour avoir la tête à l'extérieur! Les emmener tous les deux, l'un sur les genoux de l'autre, pour aller se baigner l'été...
Ma chère Scouty je vais encore te garder un peu jusqu'à ce que j'ai ma voiture. On ne sait jamais tu peux encore me servir. Après je devrai probablement me séparer de toi. Même si mon neveu aimerait te garder pour lui je doute beaucoup que sa mère soit d'accord. Et puis, il faudra tout de même t'assurer et pour le parking, compliqué... Laisser une petite voiture en plastique dehors toute l'année elle ne fera pas long feu. Le jardin serait un peu beaucoup envahi: la voiture de ma mère sera dans le garage, la mienne devra rester dehors alors si en plus il y a la petite, le  terrain aura plus l'aspect d'un garage qu'autre chose. Si non j'ai eu amie qui serait intéressée. Elle attend de connaître le prix de vente. Oh ... Il ne sera pas bien élevé, Scouty est déjà bien amochée et 10ans de vie. 500? 1000€? Pas plus, c'est sur. Il faudra que je me renseigne.

De retour de l'auto école avec les explications pour obtenir mon permis, je m'y attèle sur-le-champ. Tout se fait par internet maintenant en scannant les pièces demandées. Appréhension pour scanner, je ne le fait jamais et me souviens avoir galéré quand il a fallu m'y mettre mais là, tout se passe bien. Les pièces enregistrées sont validées. Dans deux semaines je devrai le recevoir par la poste.

Vendredi matin nous sommes allés m'assurer sur le contrat de ptite mère. Ça y est, je peux officiellement conduire! J'apprends alors que lorsque j'aurai ma voiture je dois m'attendre à plus de 1000€/an. Ça commence ...! 
J'ai très envie de prendre une automatique. Lorsque j'ai vu mon moniteur jeudi, nous avons parlé de mon examen. Mon problème est le sous régime et sur régime. Une automatique t'enlève beaucoup de choses à penser quand tu conduis et c'est vrai que lorsque j'ai eu deux heures de leçon avec, c'était carrément plus facile. La fille de l'assurance en a une, elle confirme et dit que même si après nous revenons sur une manuelle, les habitudes reviennent vite (c'était l'appréhension de ptite mère). Par contre elle nous disait qu'il fallait surtout passer le permis sur une manuelle et non sur une automatique parce qu'après, là, c'est foutu. Heureusement que je n'ai pas écouté les conseils de mon moniteur qui au début, m'incitait à faire ça.

Je pensais aussi me prendre une utilitaire (genre Berlingo) afin de transporter mes Patous pour aller chez le vétérinaire mais ptite mère n'a pas tord en me disant ce que je n'ai pas envie d'entendre....
"Tu sais, ils ne vont pas vivre encore des années.... te fixer sur ça pour l'achat d'une voiture ...."
Tout reste à voir.

Mon examen de conduite donc, débreef avec mon moniteur:
J'ai eu 26 points sur 31, ce qui n'est pas mal. En fait je n'ai calé qu'une fois et non deux comme je le pensais. Le coup ou j'ai failli rater le rond point a été rattrappé par ma réaction: j'ai tout de suite bien observé et communiqué. Mais comme elle l'a dit au moniteur une fois que j'étais parti: "on a frollé la catastrophe!". Quant à ce foutu camion bloqué qui m'a demandé de faire demi tour dans cette rue étroite, même si ça ne comptait pas dans l'examen l'inspectrice a bien vu comment je manœuvrais et j'avais réussi. Mon seul défaut comme je l'écrivais plus haut, est cette boite de vitesse. Plus de problème dans les rétrogradages mais j'ai du mal à être à la bonne vitesse au bon moment en fonction de la situation. Mais ça je pense que cela viendra avec la pratique. 
Toutes mes priorités ont été respectées même s'il y en a une ou j'étais en troisième alors que la seconde aurait été préférable. En fait mon moniteur connaissait mon résultat lorsque j'ai terminé l'examen! Le salaud! Il aurait pu m'envoyer un texto le soir même! Ils ont parlé de moi une fois que j'avais quitté la voiture. L'inspectrice a dit: "il est prêt."

Voilà l'ami. Quel soulagement quand même!!!! Huit mois tout juste de boulot: j'ai eu ma première leçon de code le 15 novembre et l'obtention de mon permis le 14 juin!

jeudi 14 juin 2018

4:48.

C'est étonnant, c'est l'heure à laquelle je me suis réveillé cette nuit. 4h48, au moment où mon frère nous quittait il y a 3ans. Impossible de me rendormir avant 6h30. 

Merci pour vos messages de félicitations au sujet de mon permis! Je ne réalise pas encore vraiment. J'ai imprimé la feuille, je ne comprends rien au barème qui n'explique pas la notation. Seul l'avis "favorable" me confirme le texto d'hier soir. Hâte de me renseigner auprès de mon auto-école et surtout voir ce qu'ont coûté mes erreurs. Je compte y aller demain car je dois récupérer mon fameux A et autres documents sans oublier le petit chèque à faire!
Ptite mère est bien sur très heureuse. Elle m'invite au restaurant ce soir. Plus possible de prendre un apéritif, durant trois ans je ne dois pas avoir plus de 0,20g d'alcool soit zéro verre! Heureusement l'alcool n'est pas mon truc et je ne fume plus du tout de bédos! Cette sortie sera pour les deux actualités du jour, l'autre étant bien sur mon frère. Alors si, il était bien à côté de moi au moment de l'examen! J'aurai tellement voulu que mon père et lui soient là aujourd'hui pour qu'ils me voient conduire. 

Le chèque du permis n'est vraiment pas le bienvenu: compte courant: 139€. Reçu hier facture d'eau: 131€. 8€ pour finir le mois ça risque d'être compliqué. Allez hop! Il va de nouveau falloir que je prenne sur le compte de mon loyer. Rectification: je viens de regarder mon compte, il est passé à 108€ ce matin. Ok....

mercredi 13 juin 2018

c'est bon!

Ce texto de mon auto-école reçu ce soir va me permettre de passer une bonne nuit!

Frangin.

Ce matin je pense à mon frère. Il y a 3ans à cette époque je dormais depuis plus de 10 jours à ses côtés, aux soins palliatifs Jeanne Gardier. Enfin, dormais ... J'étais assis à côté de lui la majeure partie de la nuit sur le fauteuil placé à ses côtés, ma main dans la sienne, plié en deux, ma tête reposant sur son matelas. Gentiment les infirmières qui passaient me conseillaient de m'allonger sur le matelas mis à ma disposition. "il faut dormir" me disaient-elles, je ne voulais pas. Mes nuits étaient pratiquement blanche mais cela m'importait, je savais que j'allais avoir tout le temps pour les récupérer.
Mon frère n'était déjà plus avec nous avec la sédation qu'il avait eu 6 jours auparavant. Sa respiration était angoissante, roque, avec de longs arrêts de plusieurs minutes qui laissaient penser qu'il était parti. Et puis, non, ça redémarrait brutalement. Son corps était en mode automatique, si transformé, si amaigrit, si faible avec la maladie. Mon grand frère attentionné et protecteur.

Je me souviendrai toujours, avant la sédation, alors qu'il arrivait encore à parler très faiblement me dire: en un souffle "c'est dur, c'est tellement dur". Il n'était pourtant pratiquement plus conscient et déjà pas mal shooté. Que vivait-il alors, enfermé dans ce corps. Je ne pouvais rien faire, j'étais totalement impuissant. Qu'est ce qui était dur? Les forts médicaments devaient totalement l'anesthésier de toutes douleurs physiques. Vivait t-il quelque chose de spirituel? Quelle étape vivait-il? Je me suis toujours posé cette question.

Les larmes viennent. Il ne le faut surtout pas. Ptite mère peut arriver d'un moment à l'autre et se mettrait alors aussi à pleurer.

3ans. On dit que c'est le temps pour un deuil mais c'est encore tellement présent. Lorsque j'en parle ma voie tremble encore et les larmes montent facilement.
Hier, sans l'avoir prémédité, j'étais habillé de la tête aux pieds avec ses affaires: chaussures, pantalon, chemise. Lorsque j'en ai pris conscience, alors que j'attendais le moniteur à l'auto-école, j'ai demandé à ce que mon frère prenne le contrôle de mes pieds, mes jambes et mes mains le temps de l'examen. Il conduisait bien lui. J'ai imploré sa présence à mes côtés dans la voiture. C'est toujours bon d'y croire. Maintenant le résultat escompté n'était pas celui auquel je m'attendais! S'il était encore avec nous je sais qu'hier j'aurai eu un texto de sa part du genre: "merde pour ton examen frangin! Je pense à toi!" Et un appel téléphonique le soi  pour savoir comment cela c'était passé. 
Son absence est toujours présente. 

Nous ne le savions pas encore même si je sentais que c'était proche, aujourd'hui était sa dernière journée sur Terre. À 5h, cette nuit, il s'envolait. 

Si j'ai encore de l'énergie après mon sport, je me vois bien faire une grande balade tout à l'heure avec la petite Pirouette histoire d'évacuer le poids que je sens en moi. Pour une fois il ne devrait pas pleuvoir!

Spéciale dédicace: https://youtu.be/3VyBr6Ni4-k

retards validations commentaires.

Je viens de me rendre compte d'un bug de mon hébergeur. Normalement je suis prévenu par mail lorsque l'un de vos commentaires est en attente. 

À l'instant, je me connecte sur le site de Blogger sur lequel je vais rarement. Je surf et soudainement me rends compte que plusieurs commentaires sont en attente de validation. Désolé pour ce retard! Il y en a même un du début d'année. Moralité: ne pas se fier qu'aux emails, penser à visiter le site. 

Merci pour vos encouragements. Oui, bon! Je l'ai passé cette foutue épreuve. Quant à son résultat, tu es informé des dernières nouvelles dans mon post d'hier. 

Depuis, le film de cette demie heure d'examen ne cesse de tourner dans mon esprit. Je suis allongé des heures, regard dans le vide,  les routes défilent et les conneries que j'ai fait avec, tout en retrouvant les sensations du moment. 
Quel con ce dépassement de vitesse en agglomération! À aucune de mes leçons de conduite je n'avais fait ça, aucune. Et ce rond point raté, raté comme ça cela ne m'étais jamais arrivé non plus. 

Je ne comprends pas pourquoi les inspecteurs ne cherchent pas plus à te détendre, ils savent très bien que tu es dans une situation de stresse. Je ne demande pas qu'ils te fassent un check et déconnent avec toi mais, je ne sais pas, être plus souriant, plus dentendu pour que l'élève le soit aussi, pour qu'il soit dans les meilleurs conditions pour réussir, pour avoir toutes les chances de notre côté. Ils prennent une posture qui fait tout l'inverse avec des "Monsieur" à la fin de chaque phrase, je déteste ça. Et ce petit ton de supériorité. Argh. 
"Vous prendrez à droite au stop, Monsieur", "vous trouvez que vous êtes bien placé sur la route Monsieur?", "vous prendrez la direction de Limoges, Monsieur". Que de "Monsieur"! On aurait dit Maître Dupont Moretti!  Alors que je n'y ai pas eu droit avant d'être dans le véhicule lorsqu'elle m'a dit bonjour. 

Jeudi, une journée qui ne sera déjà pas joyeuse avec le départ de mon frère il y a déjà 3ans maintenant. Rien que pour qu'elle soit plus légère, plus joyeuse j'aimerai avoir un avis favorable, avoir une bonne nouvelle parce que si en plus j'apprends que je l'ai raté, le moral ne sera pas au top. 
Je suis en train d'essayer de ma rappeler la dernière bonne nouvelle que j'ai eu, je n'arrive pas à me souvenir. Ma réussite au code? Petit, pas une finalité, qu'un mi-chemin de fait. 

Quant au retour du dégât des eaux dans mon studio parisien: il faut changer le chauffe eau: 1189€!!! Un chauffe-eau de 100L, je trouve le prix exorbitant! Nous avons changé le notre ici l'été dernier: 400€ pour un 150L! Bon ok c'est Paris mais enfin quand même! J'ai envoyé le devis à un ami d'ici qui est plombier pour qu'il me donne son avis mais les charentais sont tellement lents que je doute d'avoir une réponse rapide voir un jour. C'est ça les amis d'ici..!

Prévoir donc environ 1600€ comme dépenses ce mois-ci en incluant les heures supplémentaires de conduite. À ça tu rajoutes les frais classiques de la vie: bang! Je monte à 2000! C'est clair que budgetairement, si je n'ai pas réussi l'examen je ne peux pas le passer à nouveau avant quelques temps. Je verrai peut être avec Pôle car ça n'aidera pas ma recherche d'emploi, retour à la case départ. Ils l'auront alors payé pour rien et moi 500 boules et huit mois de boulot code-conduite dans les choux!

Youh-hou!

mardi 12 juin 2018

Jour J, instant T

Voilà, c'est fait, c'est passé. Heureusement que mon moniteur m'avait dit avant que l'inspectrice de l'examen de mon permis de conduire était super cool et ne mettait pas la pression. 13h30, je la vois arriver, typique d'une inspectrice: doubles lunettes, une sur le front, une devant les yeux avec ses dossiers sous le bras. Un bonjour, simple, sans sourire, je n'en ai eu aucun durant tout l'examen et je ne l'ai pas trouvé particulièrement sympathique. Heureusement qu'un autre moniteur m'avait dit qu'il y avait un silence de mort dans le véhicule durant toute l'épreuve: ils n'ont pas arrêté UNE SEULE SECONDE de parler, elle est le moniteur. Mais vraiment pas une seconde. Moi qui espérais le calme pour rester concentré c'était totalement raté. Je ne trouve pas ça très respectueux pour l'élève que j'étais. Quand on passe le bac tu n'as pas le prof qui parle sans arrêt avec un collègue, quand tu es dans une bibliothèque pour étudier le silence est demandé. Bref.

Au début, ça se passe plutôt bien mais par la suite, bordel de merde, j'ai fait des conneries!!! J'ai mal compris deux demandes de direction dont une lors d'un rond point. Plutôt que de me demander de prendre telle direction elle me demande de prendre à gauche. À gauche du rond point pour moi c'était faire un demi tour. Eh bien non, raté, je devais tourner avant. Je fais alors à nouveau tout le rond point pour prendre la sortie demandée..
Lors de l'autre demande d'itinéraire je n'ai pas compris sa demande. Elle a employé un terme qui m'était inconnu, je suis incapable de te le retranscrire. Nous nous sommes alors retrouvé dans une rue étroite, si étroite qu'un gros camion s'est retrouvé bloqué!!!! Une voiture devant moi, une voiture derrière moi! Celle de devant commence à faire demi-tour. Je dois alors me placer sur la droite pour la laisser passer puis c'est à mon tour de faire la manœuvre pour me dégager de là. Marche arrière, 1ère, marche avant, marche arrière encore, 1ère, marche avant ....  Toute cette opération ne comptait pas dans l'examen. C'est con car je l'avais réussi. La seule chose que ça m'a fait est de me stresser encore plus!

J'ai dépassé une limitation de vitesse en agglomération!!!!! De 50 j'ai fait du 63 pensant que j'en étais sorti, je m'en suis rendu compte 1 seconde avant qu'elle m'en fasse la réflexion. J'ai calé deux fois, heureusement pas à des endroits à risques. J'ai failli rater un tout petit rond point, je ne sais pas ce qu'il s'est passé, j'ai buggé. Mal placé à un moment lorsqu'il a fallu que je tourne à gauche: j'étais trop au centre, il aurait fallu que je me rabatte plus à gauche. Voilà, je crois que c'est tout, ce qui est déjà beaucoup et peut-être trop. J'ai bien répondu aux questions, ce qui devrait m'apporter 3 points. Maintenant, combien de points vont me faire perdre mes erreurs, je l'ignore totalement. Je sais que je ne dois pas en perdre plus de 11. Je suis donc incapable de te dire si j'ai réussi ou pas. Je doute beaucoup mais au fond de moi je me dis que ça va passer.

Toutes ces bétises sont vraiment bête parce que je trouvais que les lacunes que j'avais jusque là c'étaient bien arrangées et trouvais que je conduisais plutôt pas mal.

Sur le retour j'étais bien sur très déçu. J'espérais arriver à la maison satisfait de moi, ce n'a pas été le cas. Huit mois de boulot et en 1/2h tout peut être annulé. Réponse jeudi.

samedi 9 juin 2018

step by step.

Ça parait dingue mais je suis aujourd'hui dans un tout autre état d'esprit aujourd'hui. En fait je n'ai plus envie d'avoir mon permis! Je suis trop flippé avec la voiture, je ne me sens pas à l'aise, pas prêt même si je réussis mon examen je ne me vois pas du tout conduire en ville dans une semaine. Quand je vois les accidents de voiture, quand je vois que tu as beau bien conduire mais que l'erreur fatale peut venir de l'"autre". Non, ça ne me dit rien de prendre ce risque. Une voiture peu faucher des vies, pollue est coûte chère. 

Avec le permis Pôle me fera chier à me mettre la pression en me proposant des boulots de merde alors qu'aujourd'hui, il est facile de dire que je ne trouve pas de taf dans un village de 700 âmes.

Oui, vraiment, aujourd'hui tout change du tout au tout!!! Je sais que je ne terminerai pas mes jours en zone rurale, que j'habiterai un jour dans mon studio parisien et que la voiture ne me sera d'aucune utilité.

Je comptais bosser aujourd'hui les questions-réponses qui me seront posées à la fin de l'examen de conduite, eh bien non. D'apprendre comment est diffusée l'alerte émise par le Signal d'Alerte et d'Information aux Populations je m'en contre fou. Tu le sais toi? Ces questions-réponses sont nouvelles, avant elles n'existaient pas lors de l'examen donc toutes les personnes (dont ma mère) qui ont passé le permis il y a quelques années l'ignorent totalement et pourtant elles conduisent.
La réponse? "Grâce aux sirènes, aux médias tels que Radio France et France Télévision ou encore grace à l'application SAIP". Mais attends, il y a mieux, je peux aussi tomber sur "Comment est composé le signal d'alerte du Système d'Alerte et d'Information des populations diffusé par les sirènes". Tu le sais toi? Alors il se compose de 2 codes distincts: "Le Signal National d'Alerte (SNA): variation du signal sur trois cycles successifs et le signal de fin d'alerte: signal continu." informations capitales pour conduire mon ami et encore plus si tu n'habites pas proche d'une centrale nucléaire comme c'est mon cas car c'est aux alentours de celles-ci que ces sirènes peuvent retentir.
Donc je vais arrêter de me bourrer le crâne de choses qui me sont totalement inutiles et que j'oublierai en moins de 6 mois (et encore, je suis large!)

Je devais conduire ptite mère faire une course tout à l'heure, eh bien non. Je vais me mater le dernier épisode de Sense8 et faire le vide de toutes ces conneries.

Je réalise aujourd'hui qu'avoir le permis serait un cadeau empoisonné. 
Si je pouvais annuler l'épreuve de mardi je le ferai mais là encore, Pôle m'en empêche. Au moins je vais y aller les mains dans les poches. Je ne vais bien sur pas tout faire pour le rater, je serai content que mes neveux sachent que j'ai réussi mais le résultat m'importera peu au final.

Alors oui, je suis dessus depuis huit mois, je me suis fait chier des heures avec ce foutu code de la route, c'est ça qui est con. Bah! Je me dis que ça m'a fait une activité, m'a apporté un but pour un temps.

[mise à jour - 14:46]
Ptite mère revient des courses où elle a vu en ville un accident: une nana qui n'aurait pas respecté la priorité, voiture morte. Ça me réconforte dans mes intentions!!!!!

vendredi 8 juin 2018

leçon d'hier.

Semble mieux que la dernière. Cette fois ci c'est mon point de patinage à travailler de nouveau. Je n'en peu plus! Serai-je prêt pour mardi. Il le faut. Pour la premiere fois: conduite sur la nationale. Voie d'insertion, doublage de camions. Ce n'est pas le plus dur. C'est plus en agglomération que j'ai des difficultés. Manœuvrer régulièrement, arrêts stop, démarrage en côte, changer de vitesse en fonction des situations et surtout choisir la bonne. La petite ville dans laquelle je conduis a en plus des rues et des intersections vraiment pas évidentes. J'ai pris une heure de conduite supplementaire en plus des dernières à venir: aujourd'hui à 15h30. Ça me demandera de partir directement de ma salle de sport = une banane pour déjeuner!

[mise à jour - 18:15]
Leçon d'aujourd'hui. 
Ben c'est pas gagné l'ami! Aujourd'hui si le moniteur n'avait pas freiné je grillais carrément un feu rouge!!!! Tellement plus habitué à en voir! Et la deuxième boulette: calage à cause d'un démarrage en seconde suite à l'arrivée d'un gros camion qui m'a fait paniquer et m'arrêter. Pas grave. Là ou ça l'était est que dans la panique j'ai voulu vite repartir sans regarder si une voiture arrivait: et il y en avait une!!!
Comment te dire, là mon état d'esprit n'est pas bon du tout, à deux doigts de tout vouloir arrêter, inutile d'entendre une mauvaise nouvelle le jour du décès de mon frère. Je lâche la pression. J'ai le permis: tant mieux, je ne l'ai pas, tanpis. En tous les cas je ne renouvellerai pas. Non seulement je sature mais j'en ai déjà pour 490€ d'heures à payer, je ne veux pas mettre mes économies là dedans. Et puis après? Il faudra bien que je m'achète une voiture et règle tous les frais que cela demande sans compter que j'arrive à la période catastrophique de ce côté là: tout augmente! L'essence, le contrôle  technique.... J'ai 400€ par mois. Allo quoi! Si Pôle ne m'avait pas proposé de le payer je ne l'aurai pas fait. Mais là, l'occasion y était. Seulement depuis quelques semaines mes 20h minimum obligatoires réglées par Pôle sont largement dépassées et c'est moi qui paie de ma poche. 490€, merde! Ça va! Je vais les prendre de mon loyer de paris et ce compte, je ne veux pas y toucher. Je n'ai pas encore de nouvelles de la fuite d'eau à Paris, va savoir combien ça va me coûter cette histoire. Hors, la prioriété c'est de garder mon studio parisien et si tu es propriétaire sans argent pour régler des travaux imprévus, les charges et les ravalements obligatoires tous les 7ans, sans réserve tu es foutu. Alors ce sera toujours mon studio qui passera avant.

Alors que faire si je n'ai pas le permis. Eh bien je continuerai de ne pas bosser ce qui, dans le fond, ne me dérange absolument pas. Je resterai là tant que ma mère a besoin de moi et un jour viendra ou je retournerai à Paris, habiter dans mon joli petit studio dans "mon" quartier adoré: le latin. Pas besoin de voiture! Uber, taxi, bus, métro, pieds!  Et puis voilà, pas de prise de tête. Au moins j'aurai essayé.
Et puis c'est dangereux la voiture sans déconner!

Avec le planning de mardi je pensais que ptite mère allait me retrouver à 11h30, lorsque j'aurai terminé mon heure de conduite et l'heure pédagogique pour nous faire un restau avant l'examen qui est à 13h30 mais finalement je crois bien que je vais y renoncer pour elle car je me connais: je vais être tendu avant et après, si je sens que j'ai échoué, je ne serai pas agréable. Autant lui éviter ça. Je ne sais pas ce que je ferai tout seul durant 2h. Piscine? Il y a risque de pluie, j'emmènerai tout de même mon maillot.

Au moins vendredi prochain à cette heure ci j'aurai certainement eu connaissance du résultat, ce dossier sera clos!!!

mardi 5 juin 2018

pff.

Je reviens d'une heure de conduite. La cata aujourd'hui!!! Des priotités pas assez bien respectées, une mauvaise vitesse lorsqu'il faut tourner, j'ai calé plusieurs fois, bref, j'étais nul à chier!!! J'avais demandé de me faire un examen blanc, super! Si je passais le permis aujourd'hui, c'était raté. Déçu, frustré, énervé je suis!!!! La date de l'épreuve est malgré tout confirmée: mardi prochain, 13h30. J'ai bien sur pris des heures en plus avant: vendredi, lundi et mardi matin. J'ai tout un livret de questions-réponses à apprendre car à la fin de l'épreuve, l'inspecteur pose une question au hasard, cela peut t'apporter des points (mais pas t'en enlever). J'en ai ras le bol de ce permis, RAS LE BOL!
Pourtant, je conduis tous les jours avec ptite mère, ça se passe plutôt bien. Dimanche, pour profiter du calme, je me suis entrainé dans le centre ville, tout c'est bien passé. Hier, nous avons fait des courses dans une autre ville, j'ai conduis, là aussi sans difficulté. Seulement on est moins pointilleux sur la bonne vitesse en fonction des situations, sur l'arrêt au niveau des priorités, sur les regards dans le rétro au moment du freinage, etc ...

Une chose positive: l'inspectrice que je vais avoir est paraît-il une femme très sympa. Juste mais sympa, elle ne te met pas la pression et ne cherche pas à te piéger.

La semaine prochain, à cette heure-ci, ce sera fait. Il me faudra attendre 48h le résultat.

Dans un autre domaine, ma tante me téléphone hier soir pour me dire qu'il semblerait qu'il y est un dégât des eaux dans mon studio parisien. Elle a l'appartement juste en dessous et son plafond montre une fuite. Merde alors! Il manquait plus que ça!!!! Mon administrateur de biens s'en occupe et me tiens au courant. Espérons que ce soit rien! Avec les heures de conduite à payer en plus et l'espoir de pouvoir m'acheter une voiture prochainement, il ne me faut pas d'autres grosses dépenses d'autant plus que j'ai reçu ce matin mon virement pole emploi. Je ne comprends pas, ça baisse. La première fois j'avais 490€ aujourd'hui j'ai 400€!! Impossible de ne vivre qu'avec cette somme, je vais devoir grignoter sur mon loyer de parisien je pense.

Que de bonnes nouvelles, non?!

mercredi 30 mai 2018

améliorations.

Enfin! Le 3ème jour en conduite supervisée je tiens le rétrogradage. Hier était ma leçon avec mon moniteur BG qui a confirmé ces progrès. Seulement maintenant je me concentre trop sur les manœuvres et ne regarde pas assez, c'est à travailler cette semaine.

Quand il avait commencé à me dire que je passerai l'examen probablement en juin, j'espèrais que ce soit le 14, qui correspond au jour du décès de mon frère. Ainsi, pour m'aider, je me dirai que cette date est un signe, qu'il est avec moi et que ce sera une réussite à tous les coups. On se motive comme on peu. À la fin de la leçon, il prend l'agenda et m'annonce que ce sera le 12 juin, jour anniversaire de ma demi-sœur mais mon frère sera tout de même là car j'aurai les résultats 48h après...!

Nous avons bloqué cette date avec tout de même un petit point d'intérrogation: prochaine leçon mardi prochain, nous verrons alors si nous confirmons le 12 ou pas. Nous le confirmerons, je veux garder cette date.

Voilà l'ami, the big day approche. Il faut que j'ai ce permis dans 15 jours. Pour des raisons financières, pour pouvoir conduire mes neveux cet été sur les routes et pour en finir avec cet apprentissage qui dure depuis novembre. Code du premier coup, il faut que ce soit pareil pour la pratique.

Je vais donc continuer de rouler en supervisée cette semaine, cette fois ci, plus en ville. Pas en centre non plus mais en périphérie, afin de travailler mon regard. Je veux que mardi prochain tout soit parfait même si mon moniteur est avare de compliments et qu'il trouve toujours un truc à redire!

vendredi 25 mai 2018

supervisée.

Depuis hier j'ai commencé la conduite supervisée avec ptite mère pour une petite semaine, jusqu'à ma prochaine leçon mardi prochain. Le planning change après chaque cours. Aujourd'hui il est convenu que mardi nous verrons les progrès fait cette semaine en supervisée et déciderons si le moment de passer l'épreuve est venu. Sauf que, comme je le pensais, ma pauvre petite mère n'est pas vraiment douée pour être monitrice, c'est même plutôt moi qui lui apprend!!! Quand je fais une connerie elle ne peut m'expliquer pourquoi, quand je lui demande une précision sur une manœuvre elle ne peut me la donner. Bref, je pratique sa voiture, je pratique la conduite en générale mais le travail qu'il me faut faire pour progresser ne me semble pas être fait.

Pour programmer la supervisée ptite mère a assisté à ma dernière leçon d'une heure avec mon moniteur (alors que normalement ce doit être 2h mais on s'est arrangé). Comme moi, elle trouve qu'il explique très mal, ce qui me rassure. A la fin Il l'a même énervé tellement elle ne comprenait rien. Beau gosse mais pas bon enseignant pour moi. C'est vraiment idiot puisque dès le départ j'avais demandé à n'avoir de leçon qu'avec lui pensant que garder toujours le même moniteur était mieux: il connaitrait mes qualités et défauts de conduite. Alors que l'autre moniteur que je n'ai eu que deux fois m'explique bien mieux les choses. J'avais justement demandé à changer mais ça n'a pas été entendu: je me retrouve toujours avec le beau gosse et n'ose pas insister de peur de vexer le BG et faire mon chiant. Néanmoins je pense que si mardi prochain je vois que je n'avance pas plus que ça, je tenterai de glisser qu'il serait peut-être bien de prendre la prochaine leçon avec l'autre, si prochaine leçon il y a. 

En tous les cas dans l'ensemble, la conduite supervisée se passe bien. Bon, j'ai callé 2 ou 3 fois mais le reste fonctionne pas trop mal. Nous sommes même allés faire les courses tout à l'heure et j'ai pris le volant du début à la fin. Maintenant, suis-je près pour passer l'épreuve? Je ne suis pas sur, j'aimerai me sentir plus à l'aise, moins hésitant.

J'ai vraiment hâte que tout ça soit fini, ça commence à me saouler sérieusement. J'en suis à 24h de leçon de conduite. Les 20 me sont réglées, tout le reste est pour ma poche. De mémoire, c'est 39€ de l'heure. J'ai une heure en plus mardi prochain, j'en suis donc à pratiquement 200€. Quand on sait que j'ai 490€/mois, ça me fait légèrement chier!

mardi 15 mai 2018

vroom, taf, sport, patous!

Je me suis rendu compte vendredi dernier, lors de ma dernière heure de leçon de conduite sur les 20 minimum obligatoires, que je n'aurai pas du me laisser guider par le physique et la sympathie de mon moniteur que j'ai voulu avoir à chaque fois car le dernier que j'ai eu m'enseigne mieux je trouve, entre autre pour les rétrogradages, l'une de mes faiblesses. C'est celui qui avait fait ma première heure, il a fait ma dernière. Enfin, ma dernière, non, car il m'est conseillé de prendre plus d'heures. 5 minimum probablement. Du coup, j'ai demandé à avoir le même moniteur pour mes prochains rendez-vous. Finalement je n'envisage pas de faire la conduite supervisée parce que ce dont j'ai besoin c'est de technique (comme réaliser des créneaux par exemple) hors conduire auprès de ptite mère ne m'aidera pas pour ça. Les créneaux pour elle, c'est au secours! Cela me servirait à être plus à l'aise sur la route, m'habituer à conduire mais ce n'est pas de cela dont j'ai besoin dans l'immédiat pour passer l'épreuve. Alors plutôt que de choisir l'économique, autant choisir l'utile quitte à payer des heures supplémentaires. J'ai donc pris 2 nouvelles heures de conduite jeudi et 2 vendredi prochain.

Demain matin je bosse dans mon ancien commerce, la gérante doit accompagner son fils pour un rdv. En allant chercher le double des clefs hier elle m'a apprit qu'elle allait engager à mi-temps Fabienne, la fille que je n'aime pas, grande amie de ma dernière employée que j'avais viré après qu'elle m'est fait des misères avec plus de 5 mois d'arrêt maladie et aujourd'hui grande amie de la gérante, ce qui peut comprendre son choix. Bon, heureusement qu'au début lorsque j'ai commencé à la remplacer à bas tarifs je lui avais dit que c'était une aide mutuelle: lorsqu'elle pourra se permettre d'engager, qu'elle me prenne moi. On ne peut vraiment pas compter sur une parole humaine. Mais tant pis pour ne pas dire tant mieux parce que finalement bosser à nouveau dans ce commerce ne me branche plus trop surtout depuis qu'il est dans un nouveau local que je n'aime pas plus que ça et je ne suis pas sur qu'au quotidien, cela fonctionnerait entre nous deux. Mon réveil de demain sera donc difficile car il devra sonner entre 4h30 et 5h pour une ouverture à 7. Il m'arrive souvent de m'endormir entre 1 et 2h... courte nuit si c'est le cas demain.

Mon rythme de sport se maintient. Toujours 4 fois par semaine, je tiens le coup. Plus de deux mois maintenant! Normalement ce devrait être le moment de faire mon premier point avec le coatch mais je ne vois pas trop à quoi cela sert. Pour l'instant je continue le premier programme qu'il m'a fait en augmentant les temps et les machines. Je fais ma sauce.  Vendredi je vais profiter de ma leçon de conduite pour me faire 1h de piscine avant. La météo, capricieuse ces derniers jours, devrait pouvoir me le permettre.

Les Patous vont bien. Enfin, mon pauvre Gaspard a toujours ses douleurs avec de grosses difficultés pour se lever et se coucher. La plus part du temps je dois l'aider et ce n'est pas toujours simple. Douleurs malheureusement qui seront toujours présentes. Quant à Zoé elle continue de manger correctement, cela va donc bien mieux qu'il y a plusieurs mois. Pensée à ce cher vétérinaire qui se faisait un plaisir de nous annoncer qu'elle ne passera pas la fin d'année 2017! Elle squatte de plus en plus le matelas de son frère qui lui, se retrouve par terre alors nous en avons commandé un autre pour elle que nous devons aller chercher aujourd'hui.  Chacun son confort!

J'ai fait le tour de ces derniers jours!

vendredi 4 mai 2018

supervisée ou pas supervisée?

Bonne nouvelle, la conduite supervisée ne me sera peut être pas utile à la suite des beaux progrès que j'ai fait, paraît-il, aujourd'hui lors de ma leçon de deux heures de conduite. On avisera vendredi prochain après ma dernière heure des 20 obligatoires. Je pourrai être pas loin de passer l'épreuve alors que, franchement, je ne me sens pas encore super à l'aise. Malheureusement ma dernière heure ne sera pas faite avec mon gentil et mignon moniteur qui sera absent la semaine prochaine. Merde alors. C'était peut être aujourd'hui la dernière fois que je roulais avec lui. Bon, en même temps, rien à attendre, je ne le sens pas gay du tout. Tous les signes de bon hétéro. Marié, enfants, fait de la moto, fait du tir, fait de la mécanique, aime la vitesse, bricole... mon gaydar est totalement silencieux mais c'est toujours plus agréable d'avoir un BG comme moniteur. Je pense que de nombreuses élèves filles doivent bien craquer aussi. En profite y-il? Ça ne me surprendrai pas. 

Comme je me l'étais dis, je suis allé avant ma conduite nager une heure à la piscine de la ville. À mon arrivée vers midi, environ 6 personnes, à mon départ vers 13h: 4. Correct. J'ai inauguré mon maillot de bain acheté il y a quelques jours par obligation: cette piscine interdit les shorts de bain, il te faut un moullant, ce que je n'aime pas. Je ne comprends pas ces interdictions. Au début je pensais que c'était par hygiène, pour éviter que tu te trimbales avec toute la journée mais l'hiver, lorsqu'il ne fait pas beau, tu es rarement en short dans la rue. Alors pourquoi. 

Weekend. Pas de sport. Temps assez beau de prévu. J'en profiterai pour faire le deuxième traitement de ce printemps sur mes buis contre cette pyrale qui bouffe tout. 

jeudi 3 mai 2018

14ans.

Déjà. 14ans aujourd'hui que mon père nous a quitté après s'être battu plusieurs mois contre cette saloperie de cancer. Son dernier souffle était ici, dans cette maison, entouré de sa famille: ma mère, ma (demie) soeur, mon frère et moi. En pleures, mon frère me serrait dans ses bras: "Ne t'inquiète pas, je suis là, nous sommes tous les deux maintenant pour maman", m'avait il dit au moment du départ. Qui aurait cru que 11ans après lui aussi allait partir après une terrible bataille et que j'allais me retrouver seul. J'ai du écrire le même paragraphe ici l'année dernière!

Nous entrons dans une triste periode de comémorations. Hier c'était mon cher ami T. que je perdais d'un accident de la route, il y a 14ans aussi, parti la veille, avant mon père. Le 5 mai (jour anniversaire de ptite mère) nous enterrions papa, deux jours après j'étais à Paris pour assister à celui de T. Un tsunami d'émotions.

La semaine prochaine cela fera 3ans que mon frère a passé ses 3 derniers jours à la maison. 3 jours sacrés ou nous n'étions que tous les deux 24/24. Ce sera dans un corbillard qu'il reviendra un peu plus d'un mois après. 
Je me revois avec lui, dans le petit couloir de la chambre qui mène au salon. Il devait fortement s'appuyer sur moi pour marcher tout en se tenant au mur. Ses pas étaient ceux d'un homme de 99ans alors qu'il n'en avait que 46. Au bout de ce couloir il y a une glace plein pied. Je nous suis vu, tous les deux, dans cette situation, c'est une photo à tout jamais en moi.
Durant ces derniers moments mon frère n'avait plus la notion de jour et de nuit. Il se réveillait à 2h du matin pensant que la journée commençait et réclamait son petit déjeuner. Une nuit, durant ces 3 jours seuls tous les deux, je le retrouve debout, dans le salon en pleine nuit. Je vais vite le retrouver pour le recoucher et là, il me regarde avec un sourire d'enfant qui fait une bétise et me dit à voie basse: "attention! On va se faire engueuler!". "Pourquoi? Parce que tu crois que les parents vont se réveiller et ne seront pas content de nous voir debout tous les 2 à cette heure ci?" Lui dis-je. Il acquiesce de la tête. Pour lui, à cet instant, il était redevenu un enfant de 10ans. C'était ça qui était très dur: voir mon grand frère âgé seulement de deux ans de plus que moi, se dégrader comme ça. Une semaine avant sa mort il ne savait même plus allumer son iPhone, lui qui a toujours été un pro de la technologie. Il avait alors l'âge que j'ai aujourd'hui. Terrible.

Et 1an avant tous ces événements nous étions tous les deux dans sa cuisine à Paris. Il était en pleine forme, normal, comme d'habitude. Il m'offre un café et m'annonce la terrible nouvelle avec les détails de ce que le futur devrait lui réserver. Des détails atroces, impossible à croire au moment ou il me les raconte. "J'espère que les médecins se trompent et que dans 1an nous serons tous les deux ici, à cette table, à boire un café", me dit-il. Malheureusement, tous les détails se sont réalisés. Quelle torture de savoir la période ou tu vas mourir en sachant en plus comment cela va se passer. Et crois moi, les paliers qui te mènent à ton dernier souffle lorsque tu as une tumeur au cerveau sont terribles. Quel courage mon frère a eu. Moi, tu m'annonces ça, je suis par terre.

Aujourd'hui, à chaque fois que j'ai l'occasion de me retrouver dans cette même cuisine, cette scène se déroule toujours dans mon esprit. Je revois l'emplacement ou il était assis, je me revois moi, debout, près de la fenêtre à entendre ses mots.

Tout est arrivé tellement brutalement, tellement rapidement. Tout comme moi, mon frère n'avait jamais de problèmes de santé et d'un coup, BANG. La fragilité de la vie. Notre quotidien nous la fait oublier.

Carpe diem.

samedi 28 avril 2018

17ème heure.

Plus que 3h de conduite et j'ai fait mes 20h minimum obligatoires. Je ne suis pas près. Va savoir pourquoi je bloque toujours sur le rétrogradage même si hier mon moniteur a reconnu des progrès.
Par exemple, quand tu roule à 80kms/h et qu'en très peu de temps il te faut passer en seconde voir en première, c'est chaud. En quelques mètres passer de la 5ème en 1ère, je cafouille. Freiner, embrayer, débrayer, passer la vitesse, puis renouveller l'opération jusqu'en 1ère, c'est la panique! Sans compter qu'il faut penser avant à regarder dans tes rétros et mettre ton clignotant lorsque c'est nécessaire. Tellement de choses à faire en même temps!
Lors de mon avant dernière leçon, afin d'éviter de devoir payer des heures supplémentaires, mon moniteur me conseillait de passer mon permis sur une automatique, d'attendre les 6 mois obligatoires et passer ensuite une formation de 7h sur une manuelle. Tu obtiens ensuite obligatoirement le permis classique (puisque c'est une formation). Seulement je prendrai ça comme un échec de ma part. Merde! Suis pas plus con qu'un autre bon sang, je peux y arriver! Et puis attendre encore 6 mois sans pouvoir conduire puisque la voiture de ptite mère est une manuelle, non.
Et puis, je n'y pense que maintenant mais ça pourrait coincer avec Pôle qui me paie le permis. Ils le font dans un but: que je trouve du boulot au plus vite. Comment prendront ils la nouvelle que je ne puisse enconre conduire avant 6 mois? Donc hier, à ma dernière leçon, j'ai dit que je restais sur une manuelle. Avec mon nombre d'heures aujourd'hui je ne peux plus reculer mais une nouvelle solution s'offre à moi; la conduite supervisée qui me permet de conduire avec ptite mère à mes côté. Mon moniteur est d'accord pour me signer le papier nécessaire, vu mon âge (!!!) et me connaissant un peu, il sait que ce n'est pas pour rouler comme un fou mais m'entraîner sur ce rétrogradage, pas de danger. Bon, maintenant, je ne suis pas sur que maman soit le bon coatch car elle, elle ne s'emmerde pas, elle ne rétrograde pas et se met au point mort (même si depuis que je lui en ai parlé elle se met à en refaire)! Au moins, je pourrai pratiquer. 
Pour ça, ptite mère et moi devons avoir une heure de rendez-vous avec mon moniteur et faire des points de temps en temps. Nous pourrons commencer après mes 20h minimum obligatoires; soit dans 3h.
Dès le départ je savais que j'allais avoir du mal avec les vitesses, n'en n'ayant aucune sur Scouty.
Seulement ce problème de rétrogradage me fait perdre du temps pour apprendre le reste comme les créneaux par exemple même si mon moniteur me dit que tout le monde en a peur mais que c'est très simple.

Je suis un peu déçu, j'espérais tellement réussir au bout des 20h.

Comme à chaque rendez-vous à mon auto-école, je me gare devant la piscine de la ville qui a un joli bassin extérieur que je vois depuis le parking. Plusieurs fois je m'étais dit qu'il serait bien que j'y aille un jour et encore mieux si j'y nageais une fois par semaine en supplément de la salle. Hier était le jour de cette première: je vois le bassin quasi vide, j'y vais. Super piscine! Nous étions 4 dans le bassin quand je suis entré dans l'eau puis 3, puis 2 pour finir par uniquement avec moi même à la fin! Sachant que j'avais la conduite ce vendredi matin je m'étais ogranisé pour faire mes 4 heures de sport avant: lundi, mardi, mercredi, jeudi. Ces longueurs m'ont apporté un peu plus de sport, c'est très bien. J'ai nagé une bonne heure, ce qui détend bien surtout après 2h de leçon de conduite. Et si tous les vendredi à la même heure c'est aussi calme, j'envisage de renouveller l'opération toutes les semaines. Ça me fait de la route (1h A/R avec Scouty mais bien moins prochainement...!) mais ça vaut le coup. Pour ça il faut que je fasse le même planning sport que cette semaine. Faisable.

Ça y est, j'en suis à mes 2 mois de salle!!!! Le premier point avec mon coatch va être à faire mais je ne sais même pas si je vais le demander. J'ai envie de faire ma cuisine moi même en m'aidant du planning de ces 2 premiers mois.

mardi 24 avril 2018

les oiseaux chantent,

le ciel est bleu, nos tilleuls sont déjà habillés de vert. C'est fou comme la nature évolue rapidement. Je profite de cette dernière journée de plein beau pour prendre mon café dans le jardin. Demain c'est le retour du gris et une baisse des températures, fait chier!

Mes neveux sont partis samedi dernier. Bonne semaine. Pas ou très peu d'embrouilles entre eux, la belle météo leur a permis d'être le plus souvent dehors même si le plus grand se plaint déjà de la chaleur. Cela fait encore drôle de les voir sur le quai de la gare et prendre le train tous les deux, rien que tous les deux. Le grand s'occupe très bien de son frère.
Ce n'était pas prévu mais nous allons avoir le plus jeune 3 semaines cet été car il nous a apprit qu'il était prévu qu'il fasse 1 semaine de colo et 2 semaines au centre aéré à Paris: 2 choses dont il n'a absolument pas envie. Il préfère venir à la maison, nous ne pouvions dire non.

J'ai récupéré Scouty lundi dernier. Facture de 358€, ça fait mal. Si l'ancien garagiste aujourd'hui fermé avait fait correctement son boulot je n'aurai pas eu à payer une telle somme.
Cet après midi, de 15h30 à 17h30: 2 heures de leçon de conduite. La dernière remonte à mercredi, soit presque une semaine, j'appréhende la reprise même si la dernière fois j'ai enfin fait des améliorations avec le rétrogradage. Normalement nous devrions voir aujourd'hui une date pour passer le permis au mois de mai. Je ne me sens pourtant pas vraiment près, j'attends les avis des moniteurs. D'ici là, de nouvelles leçons auront lieu. 

J'entame ma 6ème semaine de sport! Fier de moi et content que l'habitude soit prise. Y aller ne me demande plus d'effort, c'est juste un rendez-vous.

vendredi 13 avril 2018

retour de Bretagne.

Si Brocéliande a des légendes, il y en a une que les bretons ne veulent entendre: "il pleut toujours dans cette région". C'est con, c'était le cas durant les 3 jours!
Malgré cette météo ce fut un bon week end. Les amis chez qui nous étions étaient sympas, leur maison agréable et très clair malgré la grise atmosphère. 
Balades dans les villages du coin (noms trop compliqués pour m'en souvenir!), un tour au marché et sur la plage. J'ai imposé (assez facilement) une soiree restau, je me devais de manger des galettes.
Arrive le jour J, Dimanche, le but de ce séjour: 14h: la forêt de Brocéliande avec un ami guide. Grande déception: nous étions un groupe de 17 personnes dont 5 enfants. Impossible pour moi de ressentir les choses et profiter pleinement de l'énergie du lieu. Je m'attendais à voir des arbres forts et majestueux, il n'en est rien. Ils sont grands, fins, assez espacés entre eux. Le guide m'apprend que des gros existent mais pas dans ce coin. La forêt est immense. 
En plus d'avoir un physique agréable il contait super bien les histoires, quelque soit ton âge tu avais envie d'y croire. Des petits ruisseaux coulent un peu partout, j'adore. C'est vraiment un lieu où j'aimerai m'y promener seul, à mon rythme. 
La randonnée a duré 4h: l'arbre d'or, le val sans retour, la fontaine de Baranton... À 18h chacun rentre chez soi à l'exception de mon amie, son mec, le guide et moi: nous partons tous les 4 boire un verre. En chemin, arrêt surprise. Le guide avait senti ma déception de ne pas voir de gros arbres, nous faisons alors un stop dans un hameau où se trouve le chêne de Guillotin, âgé de 1000ans. Même si ses branches ont été coupées, là, effectivement, c'est du puissant. 

Nous avons quitté la Bretagne lundi vers 14h. Après deux arrêts sur la route, à 19h j'étais chez moi. 

Le lendemain retour à mon planning du moment: salle de sport le matin, conduite l'après-midi. 2h de leçon, j'ai demandé si je pouvais avoir ce temps à chaque fois. Je progresse au volant mais ce n'est vraiment pas évident. Désynchroniser nos gestes: les jambes, les mains, observer, contrôler, ralentir aux intersections, penser aux priorités à droites, penser à passer en première pour redémarrer ... beaucoup d'informations à enregistrer. Encore une heure et j'arrive déjà à la moitié des 20h minimum. Je pense malheureusement que je vais devoir en prendre plus, ce qui est le cas pour pratiquement tout le monde me dit mon moniteur. 

Il est sur que je vais avoir à grappiller sur mon loyer parisien pour les prochaines semaines: en plus de ces heures supplémentaires qui seront à ma charge, ma voiturette est chez le garagiste depuis hier alors qu'elle sort d'une révision il y a un peu plus d'un mois. Travail mal fait car deux jours après l'avoir récupéré j'entends un bruit bizarre de frottement lorsque je freine. Je rappelle le garage qui est mon concessionnaire: ligne coupée, il a mis la clef sous la porte!!! Dégouté!!!! Le conscessionnaire le plus proche est à Angoulême! Hors de question que je fasse 70kms avec Scouty. Je tente le coup auprès d'un garagiste qui se trouve à deux kilomètres de chez moi. Super! Il accepte de regarder et de s'en occuper s'il le peu. Résultat: mes plaquettes de frein sont mortes ainsi qu'un disque bouffé de moitié, il était temps que ce soit réparé. Bravo la révision! Ces réparations vont me coûter bonbon. Si tout va bien je la récupère aujourd'hui. J'espère car entre mon sport et mes leçons de conduite j'en ai vraiment besoin, même si hier ptite mère était mon chauffeur je préfère éviter. 

Dimanche c'est déjà le retour des chicoufs! Déjà les vacances! Sur les deux semaines ils ne sont à la maison que pour une: le plus grand passe sa deuxième dans le sud chez un ami et avec les grèves, ramener plus tard le plus petit était risqué. 

Je ne comprends rien à ces grèves SNCF. Les cheminots disent manifester pour ne pas qu'il y est de privatisation, le gouvernement dit que ce ne sera pas le cas. Ils manifestent pour garder leur statut: le gouvernement dit que ce ne sera que pour les nouveaux employés. Tout comme la ZAD de notre dame des landes. Alors que le projet n'aura pas lieu, pourquoi les résistants veulent rester sur ces terres. Parce qu'ils ont planté des salades et construit tranquillement leurs maisons en toute illégalité? C'est culotté quand même, non? Anyway. Ce n'est pas demain que ce Monde tournera comme il faut. 

vendredi 6 avril 2018

go.

Le mec de mon amie vient me chercher à 11h30 pour la direction des Bretons. Réveil programmé à 9h30 mais c.est seul que j'ouvre les yeux à 8h. Tant mieux, plus de temps pour le préparer tranquillement. 

Comme prévu, beau ciel bleu. Encore froid contrairement à cet après midi ou 23° sont attendus. Vivre pleinement l'instant car dès demain, bang! C'est reparti pour du gris et de la pluie. Pire en Bretagne bien sur. 

Une heure de conduite hier. C'etait avec Fab, cool! Difficultés du moment: rétrograder. Gérer le frein et l'embrayage, le levier de vitesse, l'emplacement des vitesses, relâcher doucement mais pas trop, appuyer doucement mais pas trop, tout une mécanique à prendre. 

L'auto-école s'est rendue compte hier que pour me régler le permis, Pôle imposait que j'ai le code avant la fin avril et la conduite avant novembre. J'ai eu un bol fou!!! Juste un mois d'avance pour le code. Il vaut mieux que j'apprenne cette nouvelle maintenant, avant, cela m'aurait mis la pression. Heureusement que je l'ai eu du premier coup!! La conduite avant novembre, bon, ça c'est faisable ou alors il faut que je consulte!

Nous n'étions que 2 hier quand je suis arrivé à la salle de sport, 4 quand j'en suis repartis!!! Le jeudi est un jour super calme. L'établissement est fermé jusqu'à 17h, il te faut une carte pour entrer, carte que tous les abonnnés ont, je ne vois pas pourquoi les gens ne l'utilisent pas mais je dis tant mieux!
Fin de ma troisième semaine de cette nouvelle activité! J'entamerai la 4ème mardi étant sur la route du retour lundi. 

Ptite mère m'a dit avoir pleuré durant toute sa séance de psy, cela montre qu'elle a sacrément besoin de lâcher. Nouveau rdv dans 15 jours, il ne peut avant. 

Allez, c'est parti pour la Bretagne. Brocéliande, j'arrive!

Sac à faire. 

jeudi 5 avril 2018

vroom.

À nouveau la pluie sur mon trajet hier jusqu'à l'auto école pour la première leçon de conduite. Depuis le temps que je fais le trajet mon timing est parfait. Rendez-vous 16h, je pousse la porte à 15h59.
C'est Fab derrière le bureau. Déception, il m'apprend que ce n'est pas lui qui va s'occuper de moi aujourd'hui mais E., un moniteur que je ne connais pas si ce n'est vu qu'une seule fois lorsqu'il a fait un remplacement à une leçon de code. 

E. a du retard, nous commençons réellement à 16h30. Je remarqué qu'à la fin de la conduite il note un début à 16h, une fin à 18h. Je ne dis rien pour cette première fois, c'est Pôle qui paie mais pas deux. 

Et nous voilà parti pour 2h de leçon dans une Peugeot couleur bordeaux. Je fais connaissance avec E. Sympa mais moins agréable physiquement. Il est d'accord avec moi sur mon opinion concernant les questions du code dont beaucoup sont du bourrage de crâne inutile ainsi que le système ridicule de notation lors de l'évaluation de conduite. Tu te rends compte, la question dont je t'ai parlé hier au sujet de passer son permis: par obligation ou par plaisir, eh bien cette simple réponse évalue 4h de conduite supplémentaires!!! Si tu réponds que tu passes le permis par obligation: bang! Ils estiment que tu devras peut être payer 200€ de plus!!! Tu peux très bien passer ton permis par obligation sans empêcher pour autant le plaisir! E. est d'accord sur la finalité de l'histoire: tout cela n'est qu'une histoire de ponion, point. 

Heureusement, lui aussi me rassure en me voyant conduire, très optimiste pour que je n'ai pas autant d'heures à faire. Déjà, pour une première, faire deux heures de cours, c'est rare, ce qui veut dire que Fab, lors de mon éval avait vu que j'avais une certaine maîtrise. 

Il m'a fait faire plusieurs exercices dont la plus part des débutants ne font qu'au bout de plusieurs leçons et avec difficulté. Me voilà rassuré. Ma voiturette a été un bon entraînement. 

Je suis content, j'arrive déjà bien mieux à passer les vitesses et n'ai pas calé! 

Il n'empêche qu'à la fin, je sentais une certaine tension dans mon corps!

J'ai une nouvelle heure aujourd'hui, de 15h30 à 16h30 et mercredi prochain j'ai deux heures sur l'automatique.

Comme prévu, je suis donc allé à la salle de sport hier matin à 11h30. Là aussi c'est un nouveau coatch, le premier n'était là que pour quelques mois, le temps de l'ouverture. Et c'est tant mieux car celui-ci est encore plus mignon que l'autre et même plus sympa! Brun, très souriant, avec un léger strabisme: le détail qui me fait craquer!
Heure parfaite pour y aller, il y a encore moins de monde que l'après-midi. Conduite ou pas, il faudrait que j'arrive à rester sur ce créneau. J'y retour tout à l'heure. 
L'activité me demande toujours un effort pour y aller mais moindre qu'au début. J'entre dans ma troisième semaine ... l'habitude commence à être prise?

Demain, 11h30, c'est le départ pour la Bretagne. La météo là bas ne s'arrange pas, nous devons nous attendre à marcher dans la forêt de Brocéliande sous la pluie. Pas si grave, je compte bien ouvrir tous mes sens et l'odeur d'une forêt après un passage pluvieux, j'adore.
Cette marche sera Dimanche. Le groupe semble assez important avec entre autre, plusieurs enfants. Je t'avoue que je pensais que nous n'allions n'être que 4, grosse erreur! Les enfants et la marche... bon, pas le délire mais au moins je serai en contact avec cette forêt qui m'attire depuis longtemps. Le reste du temps j'ignore ce que nous ferons. Je t'emmène avec moi sur mon Twitter (@piel) et Instagram (piell avec 2 "L"!).

Ptite mère a son premier rendez vous psy ce matin. Je suis content qu'elle y retourne même si elle, ça ne la branche pas plus que ça. J'espère que ça l'aidera. 

mercredi 4 avril 2018

éval.

Juste avant de quitter la maison pour me rendre à mon évaluation de conduite: trombes d'eau et tonnerre! Super! Je vais commencer avec de l'aquaplaning!
Heureusement, arrivée à l'auto-école, tout s'arrête. C'est Fab qui va s'occuper de moi, celui qui nous faisait le code les samedis. Cool, un gars que j'ai toujours trouvé très mignon en plus d'être sympa avec de l'humour. 

Ça commence. Nous nous installons dans la voiture ou m'attend un questionnaire, du genre: ou sont les roues motrices, sont elles toujours à l'avant, à l'arrière ou les deux, ou est le frein à main, avec quoi conduit t-on (!), passes tu ton permis par obligation ou par plaisir et loisir. Eh bien pour cette dernière question je réponds "par obligation". Encore une connerie de cette apprentissage, ça m'enlève des points! Il aurait fallu que je réponde par plaisir et loisir! Après plusieurs questions simplistes et plus complexes, nous partons sur la route. Pendant tout le trajet Fab me parle et nous entrons dans un moment de 2 nouveaux potes qui font connaissances. Il me dit le trajet à prendre, les moments où tourner, m'arrêter, etc ... je pensais que l'évaluation était la réalisation de ce parcours mais en fait au final je me suis rendu compte qu'il surveillait tout!!!! Mon regard, mon côté émotionnel, la manière dont je prends le volant, etc... Moi, je ne faisais pas très attention, divertis par notre conversation.

Après une bonne demie heure nous rentrons à l'auto-école et il compte les point avec mes réponses du début et ce tour de route. Résultat: 31h pourraient être à faire!! Merde alors! Pôle me paie les 20h minimum obligatoires mais tout le surplus est pour ma poche: 49€ l'heure supplémentaire!!!!

Heureusement Fab me rassure en me disant bien que c'est une évaluation = je peux m'attendre à mettre 31h mais il n'est pas dit du tout que ce soit la cas. 

Le plus gros problème que j'ai, et je le savais, c'est avec l'embrayage, la chose qui est toute nouvelle pour moi. Il faut que je prenne l'habitude. S'arrêter, démarrer, caler... Si non, la tenue de route, ça va.
Bon, d'autres difficultés m'attendent bien sur car la vraie leçon n'a pas commencé. Ce sera pour tout à l'heure, j'y retourne à 16h pour deux heures de conduite, demain pour 1h et d'autres dates à venir. 
Il est tout à fait possible d'avoir mon permis avant cet été, ça c'est cool. En fait les longs délais d'attente pour l'examinateur ne sont que dans les grandes villes. Ici, tu peux attendre au max deux semaines. 

Bien aussi: je vais également apprendre sur automatique. Je sais que je ne pouvais le faire que sur automatique dès le départ (plus simple et plus rapide en heures) mais je trouvais bien de savoir aussi le faire sur une manuelle au cas où... et surtout, la voiture de ptite mère l'est. 

Mais ce nouveau planning parasite mon sport! Alors pour ne pas lâcher et continuer mon rythme je dois aller à la salle le matin, ce qui me demande un effort supplémentaire. J'ai commencé hier en y étant à 11h, je recommence ce matin mais j'irai pour 11h30, l'affluence semble être moindre. 

lundi 2 avril 2018

paimpon.

Merci les amis pour vos commentaires de félicitations! Demain, une nouvelle aventure avec l'évaluation de ma conduite de 15h30 à 16h30.

Début d'une nouvelle semaine: reprise du sport. Aucun chocolat à éliminer, ce week-end était un week-end comme les autres. Après la salle je retrouve mon amie véto pour parler du week-end prochain. Lieu de rendez-vous: le seul de possible dans le coin un lundi, en plus de Pâques: McDo. Oui, en province, le lundi, TOUT est fermé. 

Nous partons vendredi à Paimpon! Cette chère forêt de Brocéliande que je veux faire depuis si longtemps. Retour lundi. Hébergés chez une amie à elle qui habite pas loin. Un ami à eux, ancien guide de la forêt, reprendra du service pour nous, ça c'est cool. Je ne sais pas trop qui sera présent. Le mec de mon amie certainement. Nous partons le seul jour où il va faire très beau avec 22° d'annonce! Et bien sur, comme nous allons en Bretagne, ce ne sera pas le cas là bas. 

Entre mon évaluation de conduite et le départ vendredi, ça me fait changer mon planning de sport pour honorer mes 4 heures de la semaine. Du coup j'envisage demain matin d'aller à la salle, encore un teste de motivation!!!!

Les fées, les gnomes, les lutins, préparez-vous, j'arrive!

vendredi 30 mars 2018

banco!

Après 2h d'attente, le mail tant attendu est arrivé: 3 fautes, j'ai le code de la route!!! Pourtant, en sortant de l'épreuve je n'étais pas sur de moi. J'avais fait des fautes mais moins ou plus de 5? Aucune idée, je commençais sérieusement à douter et lâchais mes pensées qui ne pouvaient plus avoir d'influence sur le résultat. 3 fautes en plus, c'était le nombre que je voulais faire, c'est mon chiffre!

Pourtant ce matin j'ai fait des épreuves sur le net: terrible! Que des fautes! 5 épreuves, une seule de réussie! Lorsque je n'ai enfin fait qu'une faute je me suis décidé à arrêter là lentraînement si non j'allais totalement perdre confiance en moi. 

10mns après les résultats mon moniteur me téléphone pour me féliciter et prendre rendez vous pour une évaluation à la conduite. Ce sera mardi prochain à 15h30. Eh oui, ce n'est pas terminé mais pour moi le plus dur est passé. C'est vraiment le code qui m'a toujours freiné. Ma voiturette que je conduis m'apporte un apprentissage de la route au volant mais me crée aussi de mauvaises habitudes: pas de vitesse, 2 pédales: une pour freiner, l'autre pour accélérer. C'est une auto tamponneuse!

Me voila tout de même bien soulagé. 

on y est!

Dans quelques heures c'est l'épreuve de mon code de la route. Vendredi Saint, vendredi = Vénus, 30 = 3 (mon chiffre!), je me dis que tout est rassemblé pour une réussite!!! Jusque là je n'ai pas de stress ni d'angoisse, je les bloque, je ne veux envoyer que des pensees positives lorsque je pense au moment mais là aussi, j'évite de me projeter. Maintenant, une fois sur la route, je ne sais pas si je serai aussi serein...
Je me suis fait 4 épreuves test hier soir: 3 réussites sur 4 (6 fautes). Je vais m'en faire quelques unes encore ce matin mais pas trop non plus pour ne pas m'asphyxier. Depuis Dimanche je me suis fait 1 épreuve tous les jours, là encore 3 réussites sur 4.
Ptite mère se proposait de m'accompagner, j'ai refusé. Faisons comme si de rien était, comme si j'allais tranquillement à ma leçon de code. Je partirai de la maison assez tôt (14h30) car je n'ai pas droit au retard. Début de l'épreuve à 15h30, convocation à 15h15. Verdict en fin d'après midi. Il faut que je l'ai, tu m'entends?! Il faut que je l'ai du premier coup. 

Je continue mon rythme de sport. Je m'applaudis, je me félicite! Ne pouvant y aller aujourd'hui et n'ayant pas été à mon code mercredi, j'étais à la salle lundi, mardi, mercredi et jeudi. Hier était une épreuve pour tester ma motivation: ce jour là la salle n'ouvre qu'à 17h mais une carte magnétique te permet d'y accéder avant. Première fois que je testais la carte provisoire que m'a donné mon coatch avant de recevoir la permanente, permanente qui était arrivée le matin même mais celle ci est à activer sur le web, je comptais le faire plus tard. 
Je pars à l'heure. J'arrive, passe ma carte: ça ne marche pas. Un peu énervé je retourne à la maison, prends ma carte permanente, l'active sur le web et repars. De nouveau devant la porte de la salle: elle ne marche pas non plus. Mon énervement augmente. Hors de question que je rate cette journée de sport alors qu'en plus Gaspard m'avait fait passer une très mauvaise nuit et que j'avais mis un réveil pour y aller. Lorsque celui ci a sonné il m'a été très dur de me lever. Je décide alors de retourner une troisième fois à la salle à 17h, sachant que là, la porte allait être ouverte. Mon coatch m'apprend alors qu'ils ont eu un bug sur certaines cartes, il fallait que je sois dedans! Mais je l'ai fait, j'y suis allé. Il n'empêche que cette heure est bien moins agréable car il y a plus de monde. Ce n'est pas une salle très grande et les machines sont vite prises. Je fais bien de choisir les milieux d'après-midi. 
Cette semaine était ma deuxième semaine de sport = nouveaux exercices, nouvelles machines. La semaine prochaine encore de la nouveauté et des efforts en plus demandés!

dimanche 25 mars 2018

dimanche.

Achevenemnt de ma première semaine de sport. Ça va, la machine est lancée même s'il me faut tout de même me motiver pour y aller. Tous les jours sauf le mercredi, samedi et dimanche, je pars vers 14h30 pour la salle. Ce dont il ne me faut pas penser est que je dois garder ce rythme longtemps, très longtemps. Je ne souhaite pas être bodybuldé donc je ne vais pas faire tout le temps 4h par sémaine mais lorsque j'aurai atteint mon objectif il faudra surtout que je m'entretienne. Mais bon, je pense que pendant au mois un an il me faut rester au rythme d'aujourd'hui. Chaud!
La nutritionniste de la salle m'a donné des conseils après avoir eu un entretien avec elle. Je peux te dire que de ce coté aussi ça me demande des efforts!!!!! Repas équilibrés (= à cuisinier), respecter les heures, prendre légumes et fruits ainsi que des aliments que je ne consomme jamais. 
Faire la cuisine, surveiller la cuisson, faire la vaisselle .... c'est le genre de truc qui me saoule!!!! Jusqu'à maintenant je mangeais quand mon corps avait faim en lui fournissant ce qu'il avait envie. Si possible des plats vite fait qui ne demandent pas de gros ustensiles à laver! Si j'avais envie de ne manger que du fromage, je ne mangeais que du fromage. Si j'avais envie d'une viande avec une bonne sauce à la crème et des frites, je m'exécutais. Une pizza? Allez! Et si je n'avais pas faim, je ne mangeais pas!
Je ne sais pas quelle soudaine énergie me pousse à faire tout ça mais j'espère la garder très longtemps. Il le faut. Je me dis que je n'ai plus le choix aujourd'hui, je m'interdis le libre arbitre de ce coté là, c'est maintenant ou jamais. 

Je suis allé me renseigner à la piscine de la ville ou je passe mon code. Je me gare à chaque fois juste devant et j'avais entendu dire qu'elle était très bien avec en plus, un bassin extérieur. Alterner piscine et salle serait pas mal. Certes, elle est à 20kms de chez moi mais les petites routes de campagne que je dois emprunter pour y aller sont agréables. En plus, il est fort probablement que bientot, fini la voiturette, bonjour la "vraie" voiture! Si tu es sur mon Twitter tu es déjà au courant: j'ai ma convocation pour passer l'épreuve du code. Ça y est l'ami, c'est parti, il n'y a plus qu'à! Tu penseras à moi vendredi prochain, 30 mars, à 15h15!!!! J'essaie de ne pas trop me focaliser dessus dès maintenant parce que je sais que cela va m'apporter du stress. Sur les conseils de mon moniteur, contrairement à ce que je pensais, je ne vais pas bosser comme un tarer le code cette dernière semaine. Un peu mais pas trop afin de ne pas saturer mon cerveau. Mon nombre de fautes hier: 6 mais après les corrections je me suis rendu compte que j'aurai pu en éviter 2. Pour l'épreuve, j'avais le choix: je pouvais la passer dans la ville proche de chez moi, à 6kms mais c'était en groupe hors, dans la ville ou je prends les leçons, il y a moyen d'être en individuel. Je préfère carrément cette option pour plus de concentration et être moins dans l'esprit d'examen. Ce sera le deuxième examen de ma vie je crois, le 1er étant le BEPC!!!! Mais comme déjà à l'époque je n'aimais pas ça du tout et que je savais qu'une fois la feuille rendue nous étions en grandes vacances... j'ai choisi les grandes vacances au plus vite, je ne l'ai pas eu!

Un soir de cette semaine je suis tombé sur un documentaire de mes chers Maritie et Gilbert C arpentier. Quel plaisir de retomber dans cette ambiance. Je me souviens de tout comme si c'était hier. Je te l'avais déjà dit: Maritie était ma grand mère de coeur. Elle m'a tout de suite pris sous son aile lorsque j'étais dans la troupe de Chantal G. et m'a fait partager des moments uniques, magiques. A l'époque j'étais loin de penser aux nombreuses vedettes qui, comme moi, venaient dans leur superbe appartement de la rue Guygnemer, face au jardin du Luxembourg, pour préparer les shows. Tous les artistes qui témoignaient dans ce reportage disaient vrais: ils étaient des êtres adorables, simples, chaleureux, protecteurs. Moi qui ai ensuite continué dans le milieu de la télévision jusqu'en 2009 je peux confirmer que ce monde aujourd'hui n'a plus rien à voir avec celui de l'époque C arpentier! Le dernier animateur-producteur que j'assistais était loin, très loin d'arriver à la cheville de ces deux grands professionnels. Et ce Studio 17 des Buttes Chaumont si souvent cité dans le doc, je peux m'y projeter encore aujourd'hui dans les moindres recoins. La régie, les loges, les grands couloirs du bâtiment, la salle des costumes avec un choix immense, les ascenseurs, la machine à café, le studio du "grand échiquier" que mes parents regardaient ou encore du "village dans les nuages" que moi je regardais! Et ce samedi soir ou Maritie m'avait proposé de venir avec elle pour le direct: elle savait que j'aimais la série Dallas... l'un des invités était Patrick Duffy, Monsieur Boby Ewing, il venait chanter en duo avec Mireille Mathieu. J'étais fou de le voir là, à 1 mettre de moi! Et ce magnifique autographe que m'a fait Jacques Higelin: un véritable poème de plusieurs lignes sur mon prénom que j'ai encore dans un tiroir. Ma soeur était venue avec moi ce soir là, elle était fan de lui et n'en revenait pas. Quelle époque mon ami, quelle époque! De mes 8 à 13ans je n'avais bien sur pas conscience de ce que j'étais en train de vivre. Il y a plusieurs années je suis allé à l'enterrement de Gilbert et environ deux ans après à celui de Maritie, l'un comme l'autre à l'église Saint Sulpice. Ils étaient en fusion totale, le départ de l'un a provoqué le départ de l'autre, comme souvent dans ces cas là lorsqu'il y a un amour aussi grand depuis de nombreuses années. Même si j'ai du quitter la troupe de Chantal à 13ans (parce que ma taille était alors plus grande qu'elle!) je suis toujours resté en contact avec Maritie jusqu'à la fin. Il m'arrivait de la croiser ensuite sur "nos" plateaux de télévision ou elle était l'une de nos invités. À mon tour, j'étais aux petits soins avec elle. Je mourais d'envie de dire à mon cher animateur-producteur qui la recevait: "tu vois, humainement, prends exemple sur ces deux personnes! Tu as beaucoup à apprendre d'eux, toi qui aujourd'hui les complimente et reconnais leurs talents. Eux, ils étaient adorables avec leur équipe!". Je me serai bien sur fait renvoyer chier, j'ai fermé mon clappé mais je le pensais fortement. Voila pour ce petit bon dans le passé crée par ce documentaire. 

Retour au présent:
Il y a quelques jours la gérante de mon ancien commerce m'a envoyé un texto pour me demander de la remplacer mardi prochain pour la matinée. Oops! Ça veut dire un réveil à 4h45 pour une ouverture à 7h. Ça va piquer mais je ne peux pas refuser un petit billet. Et encore, c'est cool parce qu'il y a plusieurs mois elle m'avait demandé si je pourrai la remplacer au moins 1 semaine dans la deuxième quinzaine de mars pour qu'elle puisse aller à Paris au chevet de sa belle soeur qui accouchera. Aujourd'hui je n'ai pas de relance à ce sujet et j'aimerai que ça ne se fasse pas, cela interromprait mon sport pour 1 semaine et, je me connais, il ne faut surtout pas que je coupe autant de temps. 

Et notre ciel bleu, il arrive quand notre ciel bleu??? Je n'en peu plus de ce gris et de cette humidité. Même si le vent commence à changer (plus doux), que jonquilles, primevères et pâquerettes font leurs apparitions et que les oiseaux reprennent leurs chants, ce n'est pas encore une météo de printemps. 

lundi 19 mars 2018

lundi, début du défi! (Mise à jour)

14h, 3°, il pleut, c'est le jour où je décide de démarrer mon défi: sport! Ma crève est terminée même s'il restait un mal de tête au réveil. Bien sur, première pensée: "piel, tu ne vas pas aller au sport alors que tu as mal au crâne!". La bataille commence entre ma voix "diable" et ma voix Sage! 
À tous les coups mon état grippal de la semaine dernière etait une révolte de mon corps avec ce regain d'énergie pour le bouger. "Allons piel! Qu'est ce que tu vas te faire chier sur des machines de muscu et des cours collectifs?! On est pas bien là, tranquille sur le lit, à surfer, regarder des séries? Voila un petit virus pour te le rappeler!".

Tu ne peux pas savoir l'effort que ça me demande de devoir prendre ma voiture pour me diriger à la salle de sport. Je pense que c'est le premier élan qui est difficile tout en sachant qu'une fois lancé il ne faut surtout pas m'arrêter, ne rater aucune session si non, c'est foutu! C'est ça qui n'est pas motivant avec ce truc. Si encore on pouvait dire: "allez, pendant 3 mois à fond le sport et après, relâche!" Eh bien non, il faudra continuer et ne jamais s'arrêter. 

J'aimerai tellement aimer ça. Trouver que se fatiguer et transpirer sur des machines c'est tellement cool! Comment peut on apprécier ce genre de trucs??? Il parait qu'au bout d'un moment le cerveau secrète un truc qui te fait aimer, comme une drogue. Alors vite que cette dose arrive!!!!!

18h10. Ça y est bordel de merde je l'ai fait!!!! Il fallait d'autant plus être motivé avec le temps d'aujourd'hui: pluie et vent. Tout en moi faisait en sorte de rester le plus possible à la maison, je trouvais le moindre petit truc à faire. L'heure avançait, il ne fallait plus que j'y pense, plus que je réfléchisse, être dans l'instant présent, prendre ma voiture sans visualiser ma destination.
Je pousse les porte de cette orange bleue et retrouve mon coach. Explications de l'écran tactile à l'entrée ou il faut, à chaque passage, noter notre numéro d'adhérent et les programmes que nous comptons faire pour le suivi. Cardio et muscu pour ce premier jour et il en sera ainsi le mois entier. Connaissance de la première machine, un truc qui te donne la sensation de marcher. Pour chacune le rythme est le même: 4 séances de 10 mouvements, une pause d'1,30' entre. Et là, la solitude commence, tu es comme un con sur ta machine à regarder les murs, le plafond, l'écran vidéo de taille moyenne et tu marches. Je te passe les développements de chaque machine. On a tout bossé: abdos, pectoraux, cuisses, etc...

Avant tout ça bien sur, passage au vestiaire. Soudain un jeune entre et vient me saluer. C'est le fils d'une cliente que je n'avais pas vu depuis que je n'ai plus le magasin. Son corps respirait alors l'alcool et il avait pris un poid énorme: 115kgs à 18ans. Aujourd'hui 21ans, le mec c'est une bête au point que je ne l'avais pas reconnu (il avait à l'époque autour des 16ans en plus!). Grosse perte de poids, corps développé. J'espérais ne pas croiser dans cette salle de gens que je connaissais, raté. Mais ça va, il est cool. Il vient 5 fois par semaine! La mort! Mais je me suis vite aperçu après qu'il allait falloir que je vienne, moi, 4 fois par semaine. "Si tu ne viens pas entre 3 et 4 fois par semaine les résultats seront bien sur plus longs et tes programmes plus intenses lors de tes venues", m'a dit le coach. Ok, allons y pour 4 fois par semaine...

Je fais scrupuleusement tout ce que me dit le coach. À la fin de la séance je n'apprécie toujours pas plus ce travail! Si encore c'était comme aux USA avec des écrans sur chaque machine qui te divertissent... mais là tu n'as que tes écouteurs pour te dépayser un peu et éviter de penser au ridicule.

De nouveau vestiaire bien sur avant de sortir. Je retrouve un mec que j'avais déjà remarqué et qui est  à croquer. Il est avec son pote. Que 3 douches de disponibles, ils prennent les deux premières, je me tape celle pour les handicapés. Et j'entends les conversations d'hétéros de base qui parlent de leur nanas. "Ouai ça me ferait chier que tu prennes ma nana" ... "La dernière fois ont est allé au McDo et on s'est fait siffler par des meufs qui nous ont proposé d'aller en boite .... j'avais la flemme, j'etais trop crevé, j'ai dit non", dit le mignon. "Noooon??? Putain t'es un gay refoulé toi!" Dit son pote. Ok! Je suis bien dans un vestiaire de salle de sport!!! Tu crois que l'idée que le mignon voulait tout simplement rester fidèle envers sa copine a effleuré l'esprit de son pote? Tu penses! Casé ou pas, tu refuses l'invitation d'une nana t'es un gay refoulé. Bienvenu chez les bourrins!

En ressortant je demande à voir la nutritionniste qui n'est là que quelques semaines en stage. Tant qu'à me mettre au sport, autant trouver l'équilibre dans tout car mon alimentation est catastrophique. 
Normalement, vendredi, j'ai mes menus!

Voila l'ami, c'est lancé! Rien est gagné pour autant, la difficulté va être de tenir le rythme. Lundi, mardi, jeudi, vendredi, c'est parti. Argh!!!!

Demain c'est le printemps et dimanche prochain nous passons à l'heure d'été. C'est bon ça!

vendredi 16 mars 2018

malade!

Je crois avoir oublié de te dire que je suis revenu de Paris avec la crève! Mal de gorge mon dernier jour et pic hier qui m'a fait rester sous la couette toute la journée en dormant par alternance. Chaud, mal de tête, dans le coton et ce n'est toujours pas la forme aujourd'hui. Ça commence mal pour mon sport que je devais commencer cet après midi!!! Je vais laisser passer le week-end. Merci pour tes encouragements! En tous les cas la semaine prochaine, j'y vais. Je pousse les portes de cette salle et je tiens le rythme minimum un an, durée de ce premier abonnement. Maintenant ou jamais. Le fait de payer et d'avoir un coach m'aidera. Sacré défi pour moi. 

En tous les cas il est clair que ce dernier séjour dans la capitale m'a fait entrer dans une nouvelle énergie et dès que je suis rétabli il faut que je surf sur cette vague d'autant plus que nous sommes à quelques jours de l'équinoxe du printemps avec une nouvelle lune demain et une pleine prochainement!

Le lendemain de mon retour ptite mère a fait un caddie plein de courses, notre frigidaire reprend vie, comme quoi je suis vraiment son moteur. Ça m'embête d'avoir cette confirmation qui freine bien sur mon élan. 

mercredi 14 mars 2018

bon.

J'ai du mal à me remettre dedans. Ptite mère le sens je crois. J'ai beau tâcher de le cacher mais c'est un don! Je crois que j'arrive au bout de ma campagne. C'est fou ça. D'un autre côté j'aime toujours autant ce cadre de vie, la nature, mes chers chiens, mon domaine, mes terres... mais des manques commencent à se faire sentir et ça, ça me fait chier car je ne les avais pas avant et suis toujours dans une situation inextricable. Et je mets ma main à couper qu'au bout de deux mois de retour à la vie parisienne çà me saoulera et j'aurai de nouveau envie de partir!!!

Il a fallu que je retourne à mon code aujourd'hui. Une motivation de 1/10 grand max! 8 fautes. Je vais voir combien j'en fait samedi et si ce n'est pas trop la cata je pense que je vais m'inscrire pour passer l'épreuve. Au pire, si je rate il y a toujours moyen de reprendre les leçons. 

Sur le retour je me suis arrêté pour faire un truc qui me saoule comme tu ne peux pas savoir mais j'ai pris conscience dans la grande glace de la salle de bain de notre hotel Disney qu'il fallait impérativement que je me bouge. Je ne sais pas si c'est l'éclairage ou quoi mais j'ai eu un choc, je ne reconnaissais plus mon corps!!! Moi qui est toujours été fin, là je vois le bidon se profiler, ce n'est pas possible. Ma passivité de ces dernières années relâche tout il faut que je me prenne en main si non même un simple plan cul je n'y arriverai plus. C'est maintenant ou jamais. Dans 3ans j'ai 50ans!!!! Même si je ne fais pas mon âge, je l'ai!
Il faut en plus que je me donne un objectif, un truc à faire qui me fasse me lever. En juin cela fera 4ans que je ne fais plus rien!!! Alors je suis me suis donc arrêté à "l'orange bleue". Je ne connaissais pas. Une chaîne de salle de sport ouverte depuis quelques mois dans ma ville voisine. J'en suis ressorti après avoir eu visite et explications par le seul coach présent dans cet établissement. Ça va, un gosse plutôt mignon brun aux yeux bleus, ce sera toujours une source de motivation. Je lui ai bien expliqué mon problème: je n'aime pas le sport. Mais vraiment quand je dis que je n'aime pas, je n'aime pas!!! Se faire chier à transpirer et se crever sur une machine et payer pour.... pfffff... mais j'ai rempli le formulaire d'inscription pour 1an!! Oui Monsieur, 1an!!! Les autres formules ne valaient pas le coup financièrement. Avec le peu d'argent que j'ai je vais donc donner 30€/mois pour ça. Et payer un truc qui ne me plait pas ... comment dire .... mais je ne dois pas réfléchir, je n'ai plus le choix, il faut que cela devienne une priorité. Si je ne m'y mets pas aujourd'hui je vais devenir un vieux croûton, ce n'est pas possible. Il me faut en plus profiter de mes journées totalement libres qui me permettrons d'éviter les heures d'affluences. Alors j'ai pris la totale: cours collectifs, machines, carte qui donne accès de 6h du matin à 23h à l'espace. Cours collectifs, sans deconner!!! Moi dans un cours collectif!!
Heureusement, toute cette année je serai suivi par THE coach. Et je commence vendredi!!!! Halala...

Donc ma vie actuellement est occupée par deux activités qui me saoulent: le permis de conduire et le sport! Je ne sais toujours pas quand un truc sympathique m'arrivera. Un truc qui t'apporte le sourire, la joie de vivre, qui te fasse ressentir des papillons au réveil pour démarrer ta journée, je sais pas moi, un truc bien quoi!

lundi 12 mars 2018

et voilà (mise à jour)

Retour dans ma campagne. À l'heure dans ma journée pour quitter l'appartement à temps pour Montparnasse. J'ai un peu récupéré de ma fatigue du week-end, réveil 11h30 mais cette nuit complètera, encore besoin, je le sens. Je reviens avec un mal de gorge et les bronches un peu prises depuis ce matin... Merde.
Quelques petites courses au Monoprix du Bd St Michel pour remplacer le peu d'articles que j'ai pris à ma tante. Passage à Gibert pour acheter un nouveau cahier afin de poursuivre mon journal papier. Des années que je n'avais mis les pieds dans ce magasin surtout au -1, rayons papéterie, lieu ou je suis tant aller pour toutes mes fournitures scolaires dès mes premiers jours d'école. Il n'a absolument pas changé, l'agencement est scrupuleusement le même. Ça fait drôle. 

À 16h15 j'étais à l'arrêt du 96 place Odéon. Le trajet m'a fait passer par la rue de l'école de médecine, endroit ou est la plus part de temps ce cher Jérôme. Je veux zapper, passer à autre chose mais voilà qu'il s'agissait de mon chemin. Je vous entends Pipo et Jimmy dans vos commentaires de mon dernier post à ce sujet (merci Pipo ne me rappeler mes propres écrits dont je ne me souviens plus!!!). J'aimerai, j'aimerai tant! Mais enfin les amis, j'essaie d'être réaliste. Que voulez vous que j'attende d'une relation suivie avec un petit gars mignon et pas con de 22ans avec 500kms qui nous séparent?! Je suis entier dans une relation et à moins d'un comme un accord je demande une fidélité sans reproche des deux côtés. Oublier le passé avec Gaël? J'aimerai tellement, je travaille tellement pour mais c'est tellement difficile. C'est inscrit en moi et ce ne sont pas ces 3 dernières années de célibat qui m'aident! Il reste ma dernière expérience. Faire aujourd'hui confiance en un jeune de 22ans sur sa fidélité avec toute cette distance qui nous sépare, après Gaël en plus? Franchement, mission impossible. Si vous avez un truc pour, je prends! On est dans gayland! Quelque soit l'âge les gays ne résistent pas à la tentation et à 22ans... je ne suis pas né de la dernière pluie!
Je suis sur qu'il se connectera à nouveau sur l'appli. Je le verrai en ligne, ça me foutra les boules. Et que devrai-je penser?! Il se branche juste pour communiquer? On peut d'office enlever le "comm"! 
À la fin de la semaine il m'aura oublié. Je ne pense vraiment pas que ce soit le genre de relation qui me rende enfin heureux dans ce domaine. Il faut un minimum de foi et je n'en ai plus. Comment demander à un non croyant de croire en Dieu?
J'ai passé une très belle soirée et une très bonne nuit avec Jérôme mais j'aurai préféré ne pas l'avoir vécu. J'aurai préféré que cela ne réveil pas ces manques que j'avais réussi à calfeutrer au plus profond de moi. En fait la prochaine fois il faut que je me fasse des plans avec des mecs qui, physiquement, ne me plaisent pas. Du sexe avec et pour du sexe, 1h, point. Faire abstraction de la tête, ne pas intellectualiser comme ça il n'y aura alors aucun risque. Mais ça, je ne peux le réaliser que dans longtemps car je suis de retour dans mon désert!!! Sincèrement, cette semaine m'a fait prendre conscience de l'isolement que m'apporte la campagne et qui commence sérieusement à me peser. Il m'aura fallu 9ans. Seulement je suis toujours bloqué. Situation toujours inextricable. Je ne peux toujours pas envisager un retour à Paris si je le désire. Quand je pourrai y songer cela voudra dire que plus personne ne me retiendra ici hors ça, je n'en ai pas non plus envie! Cela voudra dire le décès des Patous et de ma mère. 
C'est terrible de se sentir coincé comme ça. 

En arrivant à la maison le frigidaire était entièrement vide. Il n'y a que de la crème fraîche, du beurre du lait, une boite d'oueds non pleine et un pot de cornichons! Ptite mère n'a pas fait les courses une seule fois en 9 jours! Quand je dis que si je pars, elle se laisserait aller, ce genre d'exemple me le confirme. Je suis le moteur. 

En arrivant Gare Montparnasse je n'avais pas spécialement envie de rentrer. Bien sur, content de retrouver Patous et ptite mère mais une partie de moi voulait rester. Je ressentais une petite partie de ce que je ressentais avant, dans le sens inverse, lorsque je quittais ma campagne pour retrouver la capitale. Quelle prise de tête sans déconner! Alors bien sur c'est moins intense qu'à l'époque car ce n'est pas pour retrouver mon boss mais il y a un petit quelque chose quand même. 

J'espère que les jours qui suivent vont me remettre naturellement dans mon quotidien et laisser passer tout ça.

Quant au week-end Disney avec mon neveu: il a adoré!! Heureusement parce que j'étais sur les genoux!!!! Nelly est bien venue avec nous samedi mais après la parade, vers 17h30 elle est partie: crevée! Je me demandais comment j'allais encore tenir jusqu'au spectacle du château à 22h. Je connais le parc par coeur, plus aucune surprise pour moi. L'attente dans les files est d'autant plus pénible surtout que je ne pouvais faire que les attractions pour les enfants de 8ans!!!!
À un moment, alors que j'étais assis sur un banc à attendre Nelly je vois une silhouette d'une castmember passer. Immédiatement je la reconnais: c'est S.! Ma grande amie de mon époque lorsque je bossais sur le parc, celle que j'ai vu il n'y a pas si longtemps dans un reportage M6 sur Disney, je savais donc qu'elle y était toujours. Je me précipite pour la retrouver, elle n'a pas changé. Un bon de 20ans en arrière. Aujourd'hui devenue manageuse d'une immense boutique, mariée, 3 enfants. Et là, ça tue ma vie! Ça me donne toujours l'impression que la mienne n'a pas commencé! Aucune consctruction que ce soit professionnelle, personnelle, financière. C'est pathétique. À part de grosses galères, mes nouvelles ne sont que ça! Anyway.

Dès le départ mon neveu était excité et curieux de découvrir notre hotel. Nous y étions à minuit car nous n'avons diner qu'après le spectacle du château. Il me tend alors un cahier d'école et me dit qu'il a une poésie à apprendre pour lundi! Alors là mon grand, ça ne va pas être possible! Quand on fait un séjour Mickey il n'y a pas de place pour les devoirs!!!!
Nous devions retrouver mon amie de Disney le lendemain à 10h15 pour entrer dans le deuxième parc. J'envoie un texto: "Finalement je pense que 11h30 sera bien!" .... puis ... "finalement midi sera bien!". J'étais trop H.S! Je sais ce parc bien plus petit que le 1er et nous n'allions pas pouvoir faire toutes les attractions en raison de son âge. J'ai bien fait car effectivement, nous avons eu le temps de faire ce que nous souhaitions et être à l'heure pour le diner spectacle à 18h15. Là encore, mon amie adorable m'a laissé le téléphone d'une collègue à elle pour l'appeler à notre arrivée afin que nous soyons sur-classés avec des places de premiers choix sans pour autant en payer le prix.

Alors que cette nouvelle journée commençait nous nous sommes arrêtés pendre un verre au Festival Disney et là, mon neveu m'a touché. Il avait remarqué que lorsque les personnes s'adressaient à lui à mon sujet, ils m'appelaient "son papa" ... "J'aimerai bien que tu sois mon papa! .../... Enfin non, papa, c'est papa mais tu es un peu comme mon papa, tu es son frère, tu as son sang", me dit-il. Je lui confirme qu'effectivement papa, c'est papa, il n'en a qu'un pour toujours et lui avoue qu'avant qu'il ne meurt je lui avais promis de prendre soin de ses enfants comme si c'était les miens car c'est ce qui l'inquiétait le plus à l'idée de partir: laisser ses enfants. Il m'a alors demandé si, entre nous, il pouvait m'appeler papa et moi "fiston"... Je lui ai dis ok tout en sachant que ça n'allait pas se faire. Ça m'a foutu les boules parce que ça montre que ce mot "papa" lui manque. Bientôt 3ans qu'il ne l'a plus entendu et il ne l'entendra plus jamais.

Nous étions de retour à Paris vers 21h après qu'il se soit endormi sur mes genoux durant tout le trajet. C'est vrai, ça fait drôle d'avoir un temps la place de "papa"!  À 21h20 nous poussions la porte de son appartement. Je retrouve Princesse et mon deuxième neveu (bien évidemment sur sa playstation!). Alors qu'elle insiste, Princesse m'ordonne de prendre le Uber qu'elle va me commander. Le bus ne me dérange pas mais ok, allons y pour Uber, c'est gentil. Soirée de gentillesse car elle pense à la participation financière dont elle m'avait parlé. Si ça n'avait pas été le cas il m'aurait été difficile pour moi de le lui rappeler puisque ce séjour Mickey est mon idée, mon cadeau pour l'anniversaire de mon neveu mais comme elle, elle n'est absolument pas parcs d'attractions, le fait que je puisse y emmener ses enfants l'arrange d'un certain côté. Elle pense même à mon billet de train! Je repars alors avec un chèque de 200€: 61€ pour le train, 140 pour Disney. Grâce à mon amie castmember nous avons eu 50% de réduction sur l'hôtel, 20% sur le diner spectacle, 25% pour les achats souvenirs et l'entrée aux parcs gratuite. Il faut en profiter parce que mon amie n'en peu plus de bosser là bas. 24 ans qu'elle y est! Elle a comme projet dans environ 5ans d'y partir pour s'installer dans sa région d'origine, là ou est sa mère: la Bretagne et ouvrir une boutique de déco d'intérieur. Cela me rappelle un certain chemin de vie, non?!

Alors, que dois-je faire aujourd'hui? Ah ben rien ....!