... et aussi sur TWITTER!

mardi 1 septembre 2015

1er septembre.

Il y a 30ans, l'enfant piel aurait tout fait pour vivre cette journée d'aujourd'hui: rester ici, dans sa maison de campagne alors que ses copains font la rentrée scolaire. Je me souviens très bien de ces pensées.

Je dis il y a 30ans mais nous pouvons même remonter dans un passé pas si éloigné! Souviens toi mes états d'être lorsque le lundi matin je prenais le train pour retrouver mon cher patron ....

Et voilà, aujourd'hui je suis là.
Avec ces deux voix. L'une qui vit l'expérience, l'autre qui la regarde. Tantôt l'une prend le dessus, tantôt l'autre. Je peux permettre à la moins agréable de se présenter: seul à la maison, mam' est à Paris. J'ai tellement à lâcher depuis le décès de mon frère. Pas pu le faire depuis cette date voulant me montrer fort devant maman pour ne pas lui apporter une inquiétude supplémentaire. Je sais que c'est tellement dur aussi de son côté pour elle. Et puis il y avait les enfants ... J'ai du retenir mes larmes, j'ai 10 jours pour les laisser couler, pour me vider et peut-être enfin me sentir plus léger.

Mon frère et moi ne nous voyions pas souvent mais il me manque déjà tellement alors qu'il n'est parti qu'il y a deux mois 1/2. Tout a été tellement rapide - comme prévu -. 
Il y a encore 3ans jamais nous n'aurions pu nous attendre à ce présent. C'est dingue.

Je me rends rarement sur sa tombe, le fait de voir son prénom, son nom et ses deux dates me font un point dans le coeur, je n'arrive toujours pas à croire que dans cette tombe se trouve mon frère de deux ans de plus que moi. Juste a côté se trouve mon père, même nom, même sensation.

Mon frère était mon grand, la continuité de mon père.  Même si je n'en avais pas conscience sur le moment, au fond de moi je savais qu'il était là pour moi, pour m'aider, me protéger.
Aujourd'hui je suis le seul "homme" de la famille. Ça me va tellement mal! Peter Pan que suis!

"Le bonheur ne vient pas par l'obtention de quelque chose que nous n'avons pas, mais par l'appréciation de tout ce que nous avons".

Je vais bosser cette phrase aujourd'hui!

dimanche 30 août 2015

Vous pouvez répéter la question?


J'ai un Livret A, 1 compte épargne, 2 comptes courants, 1 assurance vie, un contrat "Floriane" ("assurance vie et capitalisation" du C.A), une épargne salariale de mon ancienne boite, 1 loyer mensuel de mon studio parisien. Au sujet de ce loyer: ils veulent la somme que je touche mensuellement? Celle-ci n'est jamais la même en fonction des charges, ou celle que paie ma locatrice par mois? Je ne sais pas, ça m'énerve, je ne comprends même pas la demande!!! Je suis une brèle pour les papiers. Demande d'aide à ptite mère: elle est comme moi!

Aujourd'hui j'ai voulu continuer dans la lancée le traitement de mes papiers après avoir fait le classement mais là, je bloque, je me ferme, ça m'énerve et cela va remettre ça à je ne sais quand. Hors, démarche importante puisque c'est pour la CMU: je suis toujours aujourd'hui sans couverture et mon controle de routine annuel chez le dentiste doit avoir lieu. Sachant qu'une fois avoir envoyé ce putain (pardon!) de dossier il faudra attendre parait-il longtemps avant qu'il soit traité.

Je me suis noté pour demain:
✅ Appeler CMU pour aide. Mais vais-je faire.

fin août.

Un très beau et très chaud dernier week-end du mois d'aout.

Merci pour vos récents messages. Fabienne, tu as tout dit!

Maman se rétablit de sa chute, prête pour le départ demain matin matin, direction Paris pour environ 10 jours.

Piel à nouveau seul ici mais c'est pour un temps déterminé. Je vais en profiter pour lâcher mes émotions, ce que je ne peux pas faire quand Mam' est là: en un coup d'oeil, comme toute bonne mère, elle arrive à jauger mon état hors je veux me montrer fort pour elle, qu'elle ne s'inquiète pas en plus pour moi.

Depuis le décès de mon frère je n'ai pas eu l'opportunité de me retrouver entièrement seul... cette semaine qui arrive ne sera peut-être pas évidente émotionnellement mais elle sera positive. Et puis mes Patous seront là pour m'apporter chaleur et amour! A ce sujet, Gaspard se rétabli. Ses problèmes de peau sont terminés, sa patte le gêne encore à certains moments mais moins fréquemment qu'avant. Il se relève plus facilement, se remet à courir et jouer avec sa soeur.

J'ai contacté mon ami avocat parisien pour cette galère de photocopieur. En attendant un rdv il me dit de ne rien payer, qu'aujourd'hui c'est du flanc. Il doit étudier les contrats pour m'en dire plus.

J'ai eu un grand moment de classement de papiers, un truc qui ne m'arrive qu'une fois par an, l'énergie était là, j'ai foncé! Tellement de retard dans ce domaine, aujourd'hui tout est à sa place. Pour combien de temps? Je ne sais pas. J'ai recherché des outils sur le net pour aider les classements, quelque chose de sympa, de ludique et de beau: je ne trouve rien de bien formidable, toujours ces valises à soufflés bien trop petites, ces classeurs, ces boites, ces meubles à tiroirs qui se débouatent.
J'ai trouvé sur le net la durée de chaque papier administratif qui sont à garder. Incroyable en 2015 de devoir archiver autant de paperasse tant d'années: 5ans, 10ans .... 

Côté moral, pas trop d'avancée. Il y a 11ans mon père mourait, aujourd'hui c'est mon frère, demain ce sera ma mère (à moins que..).... après je serai définitivement seul, ce cocon familiale que j'ai depuis la naissance ne sera plus. Les personnes qui m'aiment plus que tout et prêtent à tout pour m'aider sans attentes ne seront plus. Je serai seul dans ce monde impitoyable d'humains. La seule solution: partir avec ma mère quand ce sera le moment. 
Ce présent semblera donc un vrai  bonheur dans le futur! Alors il faut que je profite d'aujourd'hui même si dans l'instant ça ne me semble pas être le délire!
Il faut que j'arrive tous les jours, à chaque seconde, de ne vivre que l'instant présent. C'est l'une des clef, je le sais mais si difficile à exécuter et comme je ne veux pas gober de cachets, la tâche n'est pas aisée. Et attends! Nous sommes encore en été! J'appréhende cet automne et cet hiver....

mercredi 26 août 2015

changement de programme.

Hier, ptite mère, petit Gab (5ans) et moi même sommes partis "en ville" faire quelques courses en début d'après-midi mais trop tôt pour le rythme provincial: toutes les boutiques étaient fermées pour le déjeuner. Nous nous appretions à nous assoir à une terrasse de café quand, soudainement, je vois maman s'écrouler par terre la tête la première. Je me précipite à ses côtés, elle reste allongée là, sans bouger. J'ai vu la chutte, sa tête rebondir sur le trottoir sans aucun bras pour amortir.
Une sorte de borne pour se garer était là, elle ne l'avait pas vu, et BANG!

Au bout de plusieurs secondes maman reprend ses esprits. Lèvres et nez saignent. Un client de ma boutique était là et nous a proposé de nous emmener à l'hopital.

En plus de courses nous avions rendez-vous pour rendre les clés de sa location avec état des lieux à faire ainsi que d'autres démarches administratives pour le même sujet.

Hopital: attente. Sortie au bout de 5h!  Osculatation, radio: plus de peur que de mal, rien de cassé mai bien défigurée.

Durant ces 4h il a donc fallu que je remplace Mam' pour faire les démarches. Gab a été super car nous avons beaucoup marché, il était en tongues avec mal aux pieds mais pas de plaintes, pas de pleures.

Il n'empêche que j'ai bien flippé lorsque j'ai vu maman ainsi sur le trottoir.

Elle est fatiguée, trop fatiguée: le décès de mon frère, plusieurs visites à la maison, le séjour des enfants... J'avais beau à chaque fois lui demander de se calmer, se reposer, en faire moins mais c'était plus fort qu'elle, certainement pour s'occuper l'esprit.

Du coup, elle n'est pas partie à Paris ce matin avec les enfants et la belle soeur qui eux, sont dans le train depuis une heure. Départ ajourné à lundi prochain afin d'être là pour la rentrée scolaire qui est mardi.

Après tous ces évènements, revoilà le calme dans la maison. Fin de l'été 2015, le premier sans mon frère.

mardi 25 août 2015

Câlin papa!

Dernière soirée pour les enfants. Petithomme, 5ans, a voulu faire un câlin à papa..

dimanche 23 août 2015

dimanche.

Dès hier matin j'ai envoyé un mail au mari de mon amie qui est avovat spécialiste en immobilier mais peut-être conseils, avis, ou collègue à me proposer pour cette histoire d'huissier. 5400€ je suis dégouté!!!! J'ai envie de les appeler en leur disant que je n'ai rien: pas de boulot, pas chomage, pas de revenu et habite chez ma mère. Comment veulent-ils que je fasse!? Ma somme due est une somme dérisoire pour cette société de financement d'autant plus que tout aurait pu être arrangé dès le début s'ils avaient voulu mettre un peu du leur. Sais tu si les huissiers ont le pouvoir de regarder tes comptes bancaires ou autres?

Dans 2h, princesse et mon deuxième neveu arrivent en gare d'Angoulême. Ça sent la fin des vacances. Tout le monde repart probablement mercredi (belle soeur ne nous a pas encore donné la date précise). Ptite mère part avec eux à Paris pour les aider à cette rentrée scolaire particulière: la première sans leur père. Retour de ptite mère à la maison? Là aussi nous ne savons pas encore.

Je vais à nouveau me retrouver seul ici mais pour un temps déterminé. Je pense que je vais m'autoriser une bonne déprime en toute libertée parce que si je me convaincs et convaincs les autres que je vais bien, je sais au fond de moi que ce n'est pas la réalité. Cette non envie de tout est toujours présente et mon avenir est toujours un tunnel sans aucune sortie actuellement. Je sens qu'une grande tristesse est au fond de moi et qu'il me faut un rien pour que les larmes viennent.

Nous sommes passés voir une amie de ma mère pour m'aider à remplir dossier CPAM et autres. Ce n'est pas l'aide que j'espérais et sais que lorsque je vais devoir les remplir (ce qui devrait déjà être fait depuis longtemps) je vais coller. Je dois rechercher des papiers pour les remplir et avec en plus l'emmenagement de ptite mère, c'est le gros bordel dans ceux-ci. Là aussi: aucune énergie pour réaliser ces tâches.

Depuis mon frère je me dis souvent "à quoi bon?". Si ça se trouve il me reste moi aussi peu de temps à vivre, qu'est ce que je vais me faire chier à chercher un boulot qui ne me plait pas, remplir des papiers qui me saoulent, etc ... Je veux juste profiter de la vie, point.

samedi 22 août 2015

Réveil

Avis d'huissier qui me réclame l'argent du photocopieur!!! Ok. Bonne journée !!!

vendredi 21 août 2015

retour du futur.

11h, dans mon jardin à prendre mon café sous un beau ciel bleu et une chaleur qui devrait dépasser les 30 cet après-midi. Temps idéal pour aller à la mer avec mon amie véto qui nous invite petithomme et moi à Ronce les bains. Mais ... C'était sans prévoir un changement d'avis de mon neveu qui, finalement, préfère que nous restions à la maison, sa grand-mère lui manque! Annulation, déception. Je ne sais pas quand j'arriverai à voir la mer.

Nos deux jours au Futuroscope se sont bien passés. Première fois que j'y vais en train. Il fallait descendre à Poitiers puis prendre un bus, trouver l'arrêt qui n'est vraiment pas bien indiqué sur un viaduc désert.

Nous sommes partis sans avoir de chambre d'hotel car je voulais tester une application (Very last Room) qui propose des prix d'hotels pour le soir même: plus tu réserves tard, plus le tarif baisse (au risque de voir toutes les chambres épuisées). A 21h: -52% pour un 4 étoiles: 74€ au lieu de 156. Sans trop jouer avec le feu, j'ai réservé à ce moment là. Enfin 156€ est le prix indiqué sur l'appli, dans l'hotel la chambre est inscrite à 140€...

Ce séjour était bien mais ça ne vaut pas Disneyland! Les abords du parc sont glauques et mal éclairés. 1h30 d'attente pour l'attraction "lapins crétins": attraction crétine qui ne vaut vraiment pas le coup!
A part des écrans 3D et 4D, tout se ressemble un peu. Tu as soit ce système soit des sièges dynamiques, point. Quant au prix je de l'entrée je le trouve exessif.

Nous dormions là bas afin de pouvoir assister au spectacle nocture: très déçu! L'histoire n'a ni queue ni tête, même mon neveu en a fait la remarque. Les chansons essaient de faire du Disney mais les paroliers sont loin du compte. Le show que j'avais vu là bas il y a 3ans étaient bien mieux.

Bref, c'était tout de même deux jours distrayants mais contrairement à Mickey nous n'avions pas particulièrement de regrêts à ce que ce séjour se termine.

lundi 17 août 2015

Canal Plus, c'est plus.

Lors de mon dernier aller/retour parisien, un technicien est passé à la maison régler des problèmes multimédias sauf que, sauf que ....Il n'a rien fait de ce que je le lui avais laissé par écrit. Le seul truc qui fonctionnait était mon décodeur canal-TNT: il l'a emmené pour le changer! J'apprends la nouvelle alors que je suis encore à Paris. Renseignements pris sur internet pour en savoir plus sur ce nouveau décodeur. Résultat: de 33€ mon abonnement passe à 38,90! 

En colère mais sans le montrer je retourne direct à la boutique dès mon retour pour que l'on m'explique pourquoi ce changement non désiré. 
"Tous le monde devra prochainement s'équiper de ces décodeurs et sa caution n'est plus de 15€ mais 75€!" me dit l'employée.

Prochainement, prochainement! Ok! Mais si c'est dans 6 mois ça me laissait 6 mois à 33€! Je téléphone alors à Canal Plus qui me confirme qu'un changement sera necessaire mais, en parlant un peu plus avec l'opérateur je découvre que je peux avoir un forfait à 24,90 et pas depuis aujourd'hui! Je dois donc remercier l'employé qui a prit l'initiative de me changer le décodeur d'autant plus que non seulement je paie moins cher mais j'ai plus de chaines et d'options dont celle d'enregistrer les programmes. 

Canal aurait pu me prévenir mince! 

Mais je dois me réjouir de ce formidable évènement positif qui arrive dans ma vie!
Se contenter de peu.

Côté vacances petit homme, tout est Ok. Le fils de mon pote Thib (qui est son pote) dort à la maison ce soir. Hier nous étions à une petite-petite fête foraine d'un village voisin ou j'y ai retrouvé plusieurs potes de jeunesse. C'était enfin une bonne soirée, comme avant, comme les étés de nos 15ans. La musique du DJ était aussi bloqué sur ces années. Je regardais mon neveu, me voyais à son âge, pensais à mon frère.

Dans la semaine je l'emmène deux jours au Futuroscope, une promesse est une promesse. 
Deux jours parce que le peu de trains nous empêche d'assister au spectacle nocturne qui est pas mal (dans mes souvenirs) .. mais à 22h.

Mon amie véto nous propose de nous faire un rapide passage à la mer, dormir chez un ami à elle. Ça me branche, tellement envie de voir la mer, marre de la voir chez les autres sur mon FB!

mercredi 12 août 2015

Imprévu.

L'aménagement de Mam' prend forme, notre maison de verre aussi. Demain passe le "spécialiste tv" pour lui brancher sa tv et téléphone, il en profitera aussi pour voir si la mienne est véritablement morte suite au dernier orage. Néanmoins tout n'est pas terminé, reste quelques trucs dans son ancienne maison (à libérer impérativement pour le 22 aout).
Toujours aussi admiratif de l'énergie de Mam' qui se couche plus tôt, donc se lève plus tôt, donc commence à ranger plus tôt avec du mal à s'arrêter. 

Imprévu: petit Jo nous a téléphoné ce matin: il aimerait venir plus tôt nous voir pour avoir un moment rien que tous les 3. Trop mignon! Je fais donc l'aller retour demain à Paris pour venir le chercher.
j'en profiterai alors probablement pour réaliser ma promesse qu'il m'avait rappelé début juillet: un séjour au Futuroscope. Comme son frère est encore trop petit, ce serait l'occasion.

Mon sommeil n'est toujours pas recalé. Avant hier je me suis coucher à 4h30 du matin, hier, un peu mieux: 2h...

Mon cher Gaspard commence à aller mieux même si ses "hot spots" ont du mal à cicatriser et aujourd'hui est la fin de ses antibios. Le problème avec ces trucs là c'est que c'est lui même qui envenime la chose en se léchant donc à moins d'avoir un oeil sur lui 24/24, c'est délicat...
En tous les cas cela fait bien longtemps que nous n'avons pas fait de grandes balades et cela commence à me manquer. 

Mon énergie? Jusqu'ici un peu de mieux en mieux tous les jours mais toujours pas l'Pérou! Je me demande si j'atteindrai un jour cette destination.
Le 8 aout dernier notre planète passait un cap énergétique particulier et important. A 20h les personnes initiées étaient en méditation. J'en ai parlé à ma soeur hier qui était effectivement au courant et en faisait partie, moi aussi. Cet évenement proche de la pleine lune du 31 augmentait sa puissance. Avec le recul et en reprenant mes écrits les dates correspondent à mes états de ces dernièrs jours. Dès le 1er aout j'ai commencé à descendre et ma remontée a lieu depuis 3 jours: le 9 aout. Est ce connecté?

Avant hier à mon réveil pour la première fois Mam' a pleuré en m'avouant que les appels téléphoniques de mon frère commençaient à lui manquer. Là aussi nous sommes dans les délais qu'avait dit notre ancien médecin que j'avais rencontré fin juin: "attends toi à une descente dans 1 à 2 mois"... On y est.

Ça y est, après des températures lourdes depuis le début de la semaine, un nuage de pluie est actuellement en train de asser. J'entends le bruit des feuilles du figuier que font les gouttes en claquant dessus. Demain c'est l'orage aussi bien pour ici que pour Paris...

Demain réveil pour prendre mon train, il ne va pas falloir que j'abuse ce soir...

lundi 10 août 2015

en-vie.

Bon, même si je me sens dans une meilleure énergie depuis deux jours, c'est pas l'pérou!

Je n'ai toujours pas d'envies. C'est terrible ça. Un peu plus d'un an que je repousse cette question mais il va falloir que je commence à avancer: "Qu'est ce que je veux faire? Qu'est ce que je peux faire? De quoi ai-je envie?". Rien ne me vient. J'attends. J'attends quoi. Une idée, une envie. L'envie d'avoir envie comme le dis Johnny dont je ne suis pas du tout client.

Mais je pense que le décès de mon frère joue pour beaucoup...
Depuis, je repousse l'heure du sommeil. Cela va un peu mieux ces derniers jours mais pendant longtemps je ne me couchais pas avant 3h du matin même si j'étais crevé avant. Les Amérindiens appellent le sommeil " la petite mort" et je remarque ne pas avoir d'envies ces derniers temps .. "Mort", "en vie"...... C'est un passage qu'il me faut traverser je pense.
Mon frère est encore très présent dans mon esprit, quotidiennement, presque à chaque instant. Je le revois lui et pense à sa fin de vie, ces jours et ces nuits aux soins paliatifs à l'accompagner. Dans 4 jours cela ne fera que deux mois...

Même si je ne savais pas vraiment ou j'allais lorsque j'ai fait mon grand changement de vie il y a 6ans je ne pensais pas du tout me retrouver dans une situation pareille aujourd'hui.

Pourtant il n'y a pas de hasard. Je suis au bon endroit au bon moment. Ces années ont une raison d'être. Je le comprendrai plus tard, je l'espère. Tant que j'arrive encore à croire en cela je ne suis pas perdu. Ma seule béquille pour continuer à avancer. 

Peut être que ce qui m'attend est un boulot qui va me prendre beaucoup de temps et d'énergie alors aujourd'hui je me prépare, je prends ma dose de carburant pour les prochaines années?

Entre le moment ou j'ai fait ma rupture conventionnelle et ou j'ai pris ma boutique j'avais eu 1an de pause à l'exeption d'une semaine pour mes formations buraliste et FDJ. C'était sans savoir que les 4 années suivantes allaient me demander un boulot de dingue sans weenk-end, sans vacances et un tsunami émotionnel!

Enfin j'espère que le prochain acte de cette Mascarade sera peut-être beaucoup de travail mais comme il sera passionnant je ne le vivrai pas comme tel! C'est intéressant de se pencher sur l'étymologie du mot "travail" qui vient de la contrainte et de la torture!

Et l'expression "gagner sa vie". Sympa!

J'ai eu cette sensation de ne pas travailler alors que j'étais payé à deux reprises: 1/ au tout début, de 17 à 22ans quand j'étais l'assistant d'un animateur FM et 2/ au tout début de mon entrée dans ma dernière boite de prod que j'ai quitté il y a 6ans (à ma première entrée puisque j'y suis allé deux fois). J'avais ... 23ans et cela a duré jusqu'à mes 26ans. J'étais alors au bas de l'échelle dans cette boite mais c'était super cool. L'émission cartonnait, certains la disent aujourd'hui "culte", c'était mes débuts ... Et puis sans le vouloir j'ai monté les échelons jusqu'à arriver au bras droit (sans pouvoirs!) du big boss. Bien crois moi ou pas mais plus je montais, moins j'étais heureux! C'est lorsque j'ai commencé à monter que le mot "travailler" est entré dans mon vocabulaire. Plus heureux au point de partir alors que j'aurai pu garder ce poste encore des années. Ce qui me fait penser à un mot de mon ancien boss justement que j'ai retrouvé il y a quelques jours en faisant les cartons pour l'aménagement de Mam. C'était pour mon anniversaire il y a 6ans:
"Piel, Toutes ces années passées ensemble resteront de supers années et il en reste un paquet! Bon anniversaire mon Piel." Pas visionnaire pour le coup le patron: 6 mois après je le quittais!

Enfin tout cela n'existe plus. Il n'y a qu'une chose qui existe aujourd'hui: c'est aujourd'hui, le carpe diem. Je suis convaincu qu'il faut vivre l'instant présent en arrivant à dompter ses pensées, ne jamais oublier qu'elles créent, que c'est énergie, que cette énergie part quelque part et agit (et non pas "travaille" pour se rendre à l'étymologie!). 
Ce n'est pas forcement évident à croire parce qu'il n'est pas facile de la voir ou de la sentir. Bien plus facile de croire au Wifi puisque le résultat est concrêt et immédiat: nos appareils fonctionnent. Pourtant le wifi, on ne le voit pas! Eh bien l'énergie universelle, c'est pareil pour moi et l'immédiateté n'est pas la même puisque qu'il n'y a pas la même notion de temps. Nous sommes entouré d'énergies et nos pensées envoient une impulsion énergétique j'ai envie de dire.

Tu as vu le boulot?! Tu as vu le nombre de pensées qui nous traversent l'esprit par jour?! 
Oui, je sais, m'en parles pas!

mercredi 5 août 2015

énergie.

Je ne sais pas ce que j'ai ces derniers jours, beaucoup de mal à avoir de l'énergie. Je sens un truc lourd en moi, un truc qui gêne sans savoir d'ou cela vient ni même si cela m'appartient.

J'ai envie sans avoir envie. Envie de quoi? Je ne sais même pas! Pourtant ce n'est pas de l'ennuie, je sais que je ne m'ennuie pas.

J'ai proposé mon aide à Mam' qui est en train de ranger toutes ses affaires mais elle n'en a pas besoin: seule elle sait ou elle veut mettre tel truc et tel truc.

C'est un nouvel après-midi qui dépasse les 30°: trop chaud pour faire une balade Patou, ils sont tous les deux couchés à mes côtés, au frais dans ma chambre. Nous sommes tous les 3 là, allongés. Eux semblent dormir, moi j'attends je ne sais quoi. Je n'aime pas être comme ça.


à l'eau.

Il y a quelques jours mon amie Nelly me parle d'une piscine qu'elle va recevoir grâce à son boulot mais qu'elle souhaite revendre moins cher sur le marché: de 1000€ elle la propose à 700.
Je lui dis alors que cela pourrait me brancher ... pour les enfants, pour nous, ça pourrait être cool. Du coup elle me la propose à 500. Belle opportunité, j'accepte d'autant plus que ptite mère et Princesse participent à l'achat. Livraison: cet après-midi.

Hier soir mon pote Thib passe prendre l'apéro, je lui parle alors de cet achat et lui demande son aide pour le montage. Pas de problème. Je lui montre les plans de la chose et là .... problème ... Enfin du moins, il faut carrément poser une dale de béton avant (compter environ 1000€!) pour qu'elle soit très bien fixée car 26m3 d'eau pour une piscine qui reste à l'année, c'est un chantier qu'il faut bien sécuriser. Et puis... C'est une piscine été-hiver = pompe en marche 365 jours par an + produits d'entretien, + ci, + ça, au final cette piscine me couterait au bas mot 2000€!!!

Thib téléphone alors à l'un de ses potes qui bosse dans les piscines qui lui confirme effectivement le béton à mettre avant mais, si je ne suis pas intéressé, il aurait certainement un client qui lui, le serait.

Bon. Nous nous quittons en restant la dessus: je me la fait livrer dans l'optique de la vendre ensuite, déçu tout de même par ce projet qui tombe à l'eau, c'est le cas de le dire. J'aime les piscines et mon regrêt de ne pas en avoir une "vraie" a toujours été là.

Mais, autre problème: la livraison se fait carrément avec un poids lourd: le mec me téléphone à 1 kilomètre de chez moi en me disant qu'il lui est impossible d'accéder jusqu'à chez moi: routes trop petites. Je refuse alors le colis qui se présente en "palette" ! 
"On peut l'amener tous les deux à votre domicile si vous voulez", me dit le chauffeur. L'est fou?! Je n'ai aucune envie de me taper 1km en poussant une palette énorme d'autant plus que je sais qu'elle ne sera même pas pour moi au final. Je refuse alors la livraison. "Votre société dit livrer à domicile, là, ce n'est pas le cas, je suis désolé..." 

J'appelle Nelly pour lui expliquer tout ça... 
Elle va donc essayer de voir si elle peut bénéficier d'une autre livraison et, dans ces cas là, la faire livrer au pote de Thib pour espérer la revendre.

Bref, tout ça pour ça. J'ai vraiment droit à rien en ce moment moi! Je me voyais bien pourtant la dedans!


lundi 3 août 2015

sous les tilleuls.

Comme hier, la journée devrait être chaude. Café à l'ombre de mes tilleuls cette fois ci. Petit tour sur Facebook qui me rappelle ce que j'ai posté il y a 6ans jour pour jour: je quittais Paris, j'étais dans le train pour me retrouver ici, la campagne publicitaire du Parisien m'allait si bien!
6ans, déjà. J'avais tout quitté pour me séparer de mon patron, fatigué de la manière dont il me traitait parce que Monsieur avait de la notoriété. Je voulais une vie plus simple, plus authentique... Eh bien c'est réussi! Je ne vais pas te rappeler l'achat du magasin, mes galères avec mon employé-amant, mes galères avec ma seconde employée, mes galères avec cette foutue location de photocopieur boutique, la mort de mon chien, la mort de mon chat puis la mort de mon frère. Heureusement que Facebook ne prend pas sur lui de me rappeler point par point ces six dernières années!!!

Et aujourd'hui j'en suis au point mort. Mort, encore la mort.

Toujours au même point sur ma vie, je n'ai pas avancé, je ne sais pas, je vis l'instant présent sans penser à demain. Je ne suis pas encore allé voir les buralistes qui souhaitent m'engager parce que je ne me sens pas encore prêt à retrouver une activité. Je ne sais pas combien de temps cela va durer. Il le faudra pourtant à un moment d'autant plus que si ça se trouve m'a place aujourd'hui n'est plus gardée. A trop tarder .....

J'ai tellement de mal à me projeter si tu savais. Mon échec (qui parait-il n'en ai pas un) avec la boutique ne me donne plus confiance pour me lancer dans une nouvelle aventure. Une chose est sûre: je ne serai plus mon propre patron. J'avais quitté le mien pour ne plus qu'on me fasse chier, résultat ce sont les employés qui ont pris le relais. Et puis trop de papiers, trop de responsablilités pour un résultat financier bien trop faible.

Alors oui, je ne sais pas, je ne sais toujours pas. J'attends. J'attends que la vie me fasse un signe, que les synchronicités viennent s'enchainer.

Mon frère est quotidiennement dans mes pensées. Là aussi j'attends toujours un signe. Je me bombarde de documentaires sur les NDE, de films spirituels  ("Guerrier pacifique", "conversation avec Dieu", "Prophétie des Andes" ... que des livres déjà lu), médiations guidées, médiations simples, encrage, harmonisation des chakras, voyage astral, je fais tout! Je ne lâcherai pas l'affaire! Il est peut-être encore trop tôt pour lui. J'attends.

Aujourd'hui je compte retourner chez le véto pour acheter à nouveaux des antibios pour Gaspard: ses Hot Spot ne guérissent pas avec la simple bétadine. Mon amie véto chez qui je suis allé boire un pot la semaine dernière m'a dit que ces hots spots peuvent être là à cause du brossage intensif que j'ai fait: il suffit d'une petite écorchure, de quelques pooils arrachés pour que cela s'infecte et se transforme en "hot spot". Etant donné qu'il en a soudainement 4 je pense que c'est effectivement la cause.

A la maison nous continuons petit à petit l'emménagement de Mam': transfert d'affaires entassées dans notre maison de verre pour les placer dans la maison d'habitation. Il y a deux jours je suis retourné dans son ancienne location pour terminer la chambre des enfants, seule pièce qu'il nous restait à faire là bas. Un sacré tri dans les jouets, 4 cartons de fait, il ne reste plus qu'à les transporter ici.

samedi 1 août 2015

Finalement j'ai fait ma vie de mon côté.

L'amie de maman qui devait arriver hier avec sa famille vers 18-19h annonce que ce sera plutôt 20h. Je commençais à avoir un coup de barre avec une envie: etre sous ma couette à rechercher des fims et documentaires sur mon iPad pour m'endormir doucement... tôt j'espère. Je demande alors à Mam' si mon absence ne la dérange pas. C'est ok.
Vrai que nous avions convenu pour son retour à la maison que nous avions chacun notre vie et recevions de notre coin nos amis. Là, c'était de son côté à elle, je n'avais pas spécialement à me forcer à être là. Et puis j'ai toujours mon mauvais rythme de sommeil: je m'endors vers les 3h du mat' et cela dure maintenant depuis un bout de temps .... Depuis mon frère en fait. Est-ce parce que je l'ai veillé régulièrement de jour comme de nuit? Est ce parce que le sommeil est considéré comme "la petite mort" et qu'alors inconsciemment je ne veux pas m'y réfugier? Je ne sais pas. 

Quoiqu'il en soit j'ai enfin réussir à m'endormir vers 23h-23h30 hier mais avec un réveil vers 5h du matin. J'ai alors à nouveau cherché des documentaires et suis tombé sur le Chamanisme, qui m'intérresse également. Total: 1h de visionnage: coucher à nouveau vers 6h et réveillé vers 11h30, juste quand j'entendais la voiture des amis quitter le jardin pour continuer le chemin de leurs vacances.
Du coup je ne les ai pas vu ni hier soir ni ce matin. Ils étaient assez surpris parait-il, ce que je peux comprendre! Ils repassent le 15 aout pour leur chemin de retour.... même si j'ai une soirée chez mon amie véto ce jour là, je les verrai certainement un peu...

Revenons un peu dans les galères, cela faisait longtemps: Hier, les proprios de mon ancienne boutique déposent une enveloppe dans ma boite aux lettres: c'est une facture du fameux photocopieur, celle qui, normalement, arrive tous les 3 mois mais là, je n'avais rien eu depuis un bout de temps ce qui me laissait espérer qu'ils m'avaient oublié ou du moins, suite à mon dernier courrier expliquant que je ne pouvais régler, avaient classé l'affaire. Eh bien non, je suis toujours dans leurs fichiers.
Immédiatement: angoisses, sensation désagréable dans mon plexus. Je me mets à imaginer qu'ils me réclament à nouveau les 5000€ voir plus. L'angoisse monte de plus belle, je me reprends au plus vite. Comme ces derniers temps je suis pas mal branché spirituel avec mes recherches, je me fais tout de suite une méditation sur l'instant présent et la pensée créatrice. Mon plexus se calme, la sensation désagréable disparait.

J'envisage de contacter le mari d'une ancienne collaboratrice et toujours amie aujourd'hui. C'est un très bon avocat à Paris mais spécialisé dans l'immobilier. C'est lui qui, en un rien de temps, a réussi à me faire récupérer mon studio parisien et qui a sauvé mon frère d'une galère avec l'un de ses locataires qui ne payait plus. Au décès de mon frère il m'avait envoyé un très gentil mail en me disant de ne pas hésiter à le contacter si j'avais besoin de lui. Alors je vais le faire, lui expliquer la situation et si cela n'entre pas dans ses cordes il aura probablement, je l'espère, un collègue à me proposer. Il faut cloturer ce dossier, ce n'est pas possible et il ne faut surtout pas que j'ai à payer ce pxxxxn de photocopieur car j'ai encore moins de sous qu'il y a quelques mois!

Oui, ça faisait longtems que je n'avais pas eu de galères ... 1 mois 1/2 environ! Mais je crois que c'est la vie et que je ne dois pas m'attendre à des années de tranquiilités. Des joies, des peines, des galères, ça ne s'arrêtera jamais tant que je suis ici bas!

jeudi 30 juillet 2015

piano, piano.

La maison de verre se vide petit à petit, la maison d'habitation se remplit. L'installation de ptite mère n'est pas encore terminée mais cela avance ...

Je ne suis pas trop écriture en ce moment, sans raison. J'ai des cycles, comme tout.

Je passe beaucoup de temps sur YouTube à la recherche de films et de documentaires spirituels, influencé très probablement par le décès de mon frère. J'attends toujours un signe, LE signe qui ne me fera pas douter qu'il est bien passé et qu'il est bien. Je pense à lui tous les jours, ne réalise toujours pas, compare le présent à l'an passé comme par exemple aujourd'hui, 30 juillet: je l'avais rejoints avec Petit Jo pour une partie de pêche car je savais que c'était la dernière, d'où cette photo:

C'est avec ces clichés que je peux dater nos moments. Oui, quand j'ai prise celui-ci je savais très bien que l'été suivant il n'allait plus être là. Cette pêche était sa dernière. Je le savais mais ne pouvais l'imaginer ... comme aujourd'hui!
Hier j'ai re-écouté des messages qu'il m'avait laissé sur mon mobile histoire d'entendre sa voix, de ne pas oublier.

Demain, la fille d'une très bonne amie de ma mère (aujourd'hui décédée... aussi!) vient passer une nuit à la maison avec sa famille: mari et 3 enfants. Je ne connait qu'elle et un de ses enfants mais lorsque j'avais rencontré celui-ci il avait 4ans ... Il en a aujourd'hui 16!
Si nous n'étions pas dans cette situation je sais que j'aurai fait ma vie de mon coté pendant leur présence, les laissant papoter ensemble mais maintenant je me sens le devoir d'épauler Mam', de l'aider, de l'accompagner. En fait je suis "accompagnateur" dans cette vie! Des mourants comme des vivants! Mes accompagnateurs à moi sont mes Patous!

Gaspard justement ... il se rétabli de tous ses bobos ... Sa cicatrice d'épillet est belle, c'est aujourd'hui du passé. Son Hot Spot par contre n'est pas totalement guérit et j'envisage de passer tout à l'heure chez le véto pour acheter à nouveau des antibios car il m'avait dit de continuer tant que ce n'était pas terminé. Il a eu les derniers cachets samedi dernier ... J'ai hésité pour en reprendre voulant éviter de lui faire ingurgiter trop de ces trucs mais il me semble que c'est encore nécessaire aujourd'hui.
Sa pâte le gêne toujours aussi. Même s'il marche à nouveau, de temps en temps on le sent gêné, fragilisé. Toujours pas de balade pour lui. Zoé elle, tout semble aller même si elle n'est pas trop promendae ces dernières semaines: est-ce parce que son frère ne vient pas? En tous les cas je l'écoute et ne la force pas. Dès qu'elle me montre des signes de retour, nous rentrons. Du coup hier elle en avait envie, nous avons marché plus de deux heures, c'était bien. Ça me manque ça!

Paragraphe météo: le beau revient aujourd'hui pour au moins une semaine (ignorant encore les prévisions d'après). Ces derniers jours étaient assez gris avec des passsages de pluie.

Voilà, j'ai fini pour ce coup-ci!

vendredi 24 juillet 2015

1an jour pour jour.

Ma soeur et moi recevions cet email de mon frère. Le début de la fin ...

jeudi 23 juillet 2015

Ok.

Mon Gaspard (tout comme ma Zoé!) est vraiment extra: il est monté dans le coffre de la voiture assez facilement hier lorsqu'il a fallu l'emmener chez le véto pour lui retirer les fils. Tout comme les cachets que je lui donne dont on voit bien qu'il n'en raffole pas mais accepte de les avaler. Si vraiment il le voulait, il pourrait très bien avoir le dessus sur moi: refus de monter dans la voiture: il me serait impossible de le porter, refus d'ouvrir la gueule pour prendre les médocs: il pourrait très bien serrer la machoire. Pour l'un comme pour l'autre je serai totalement impuissant comme pour les heures de borssage qu'il accepte sans broncher.

Nous sommes arrivés pile à l'heure chez le véto. J'amène "mon gros" dans une petite pièce ou l'on me demande d'attendre quelques secondes. La porte s'ouvre, il arrive avec ses outils qu'il commence à diriger vers la cicatrice: je détourne direct mon regard! Hyper sensible, je suis incapable de regarder ce genre de truc. Là encore, Gaspard s'est laissé faire.
"Très belle cicatrice (les diapasons ont-ils aidé?) et le brossage est parfait!" me dit le véto, surpris de voir que j'ai pu rattraper tout mon retard car pour lui la meilleure des solutions aurait été de le raser entièrement. Je dois continuer les antibios jusqu'à la fin de son "hot spot"... Au prix que ça coute j'espère que la fin est proche! Les croquettes spéciales arthrose ne sont pas obligatoires aujourd'hui, les compléments alimentaires que je lui donne sont parait-il très bien. Là aussi, à 70€ les 15kgs je préfère!

Hier soir: visite de la filleule de Mam', une bretonne de passage avec son homme que nous ne connaissions pas. Diner agréable dans le jardin sous les tilleuls. Je ne l'avais pas vu depuis 30ans!

A peine lever ce matin, ils sont de nouveau là pour déjeuner! Il faut dire que j'avais mis mon réveil à midi et que sans lui je dormirais encore... Mais là par contre, je reste sous mon figuier pour prendre mon petit déjeuner tranquille.

Un peu plus tôt dans la journée j'ai commencé à transferer des meubles de notre maison de verre à la maison de Mam': encore beaucoup, beaucoup de boulot!!!!

mardi 21 juillet 2015

good moooorning ...

Hier soir, 20h30, mon pote Thib au télépéhone: "J'espère avoir le camion demain pour le déménagement... Je te téléphone avant midi, inutile de te mettre un réveil tôt.
Ça tombe bien, ces derniers jours je n'arrive pas à me coucher avant 3h du mat, ce qui était le cas cette nuit.

8h30 ce matin je ne sais comment j'ai entendu le message que Thib était en train de me laisser sur mon répondeur fixe: "J'ai le camion, on arrive dans 1h!"

Wooo! Je me lève d'un bon et file réveiller Mam'. Les débuts de journée que j'adore!!!!

J'avale mon café, j'allais prendre ma douche quand soudain je vois Thib et Steph arriver. Douche quand même et nous voilà dans le camion.

En enlevant le déjeuner: 5h en tout pour tout ramener à la maison sous une chaleur écrasante.

Tout est entreposé dans notre maison de verre qui est complète! Nous allons maintenant petit à petit emménager ....

La bibliothèque, le buffet, la gazinière reprennent leur place. J'aime. Comme ci cela effacait un peu toute la parenthèse de galères avec Gaël, le départ de la maison de Mam', etc ...

Demain matin, 11h30: vétérinaire! On enlève les fils et le drain de Gaspard. Il va falloir le faire entrer dans le coffre...  pas être simple ça encore surtout avec sa pâte blessée et sa cicatrice. Il aura probablement gardé en mémoire son dernier trajet .... Nous verrons.
En tous les cas les antibiotiques semblent faire effet. Hier soir j'ai fait tant bien que mal un pencement pour sa griffe: il se lèche, la plaie ne cicatrise pas. Cela a tenu jusqu'à tout à l'heure et a bien asséché le tout.

vendredi 17 juillet 2015

Gaspard et déménagement.

Suis allé régler l'opération de Gaspard: 109€. Rajouter à cela des compléments allimentaires en prévention de l'arthrose: une cure de deux mois à 2 cachets/jour à 7,60€ les 10. J'ai commencé à me renseigner sur des croquettes particulières: les meilleures semblent être Royal Canin mais le prix: woo: 70€ les 14kgs (envrion 2 mois de bouffe). Je préfère devancer le mal, les prédictions de l'éleveuse et l'idée que je m'en fais depuis longtemps me donne envie d'agir dès aujourd'hui. Gaspard est un jeune et gros Patou avec des difficultés à se lever depuis longtemps, je mets ça sur sa corpulence mais si ça se trouve, l'arthrose est peut-être déjà présente. Ces dernièes semaines il n'était pas friant de balades 1/ est ce l'épillet ? Est-ce la chaleur? Est-ce l'arthrose? Est-ce les 3 ?!

En tous les cas tous les jours je passe des heures de brossage pour récupérer le travail que j'avais mal fait avec cet fois-ci les outils adéquates et ça change tout. Je suis un vrai toiletteur canin ces derniers jours! Entre Gaspard et Zoé j'ai du boulot mais c'est le Gaspard qui m'en demande le plus. J'ai testé le schampoing sec "spécial poils blancs" avec une appréhention: mode d'emploi: pulvériser à 30 centimètres tout en brossant à l'envers l'animal. Je craignais que le "psshiiit" fasse fuire l'un ou l'autre mais non, c'est faisable et ça marche bien, ils ne sentent plus le chien et les poils sont super doux.

Lors de mon règlement chez le véto j'ai précisé qu'il était revenu avec un problème à la patte arrière: écorchure et impossible de la poser pendant plusieurs jours. Je m'y attendais, ils n'ont rien reconnu si ce n'est le fait que la cage n'est effectivement pas pour un animal de cette taille et qu'il avait eu la nuit une position probablement très inconfortable sans pouvoir la changer. Quand ils sont arrivés le matin, il était endolori et ont eu du mal à le sortir. Le sol est en mousse m'ont ils précisés mais les barreaux eux, non! Je l'imagine très bien avoir une griffe coincée dans un barreau sans pouvoir s'en défaire... Bref je dois y retourner début de semaine prochain pour qu'on lui enlève les fils, ils pourront ainsi regarder. Aujourd'hui, même s'il y a une amélioration, il est encore très gêné et a mal certaines fois, il lui arrive encore de ne pas pouvoir poser sa patte par terre.
Nous y retournons mercredi matin pour enlever les fils et le drain, ils verront ainsi sa patte.
Je lui ai découvert aussi un "hot spot". L'éleveuse m'en avait parlé la dernière fois et il me semble en avoir mis un mot ici: c'est une infection de la peau (un stafilocoque) suite à une piqûre d'insecte ou mauvais entretien (!). Cela se soigne mais il ne faut pas tarder: un truc de plus à montrer au véto la semaine prochaine. Bref, ce n'est pas une bonne période pour mon Gaspard!!!
Je continue les diapasons 3 fois par jour sur la cicatrice et sur sa patte.

Voilà pour le chapitre animaux.

Déménagement Mam':
On avance. 12 cartons. De samedi le déménagement passe à lundi, Thib a eu un empêchement. Pas plus mal, des orages doivent arriver dans l'après-midi et la soirée.
Mam' ne reste pas trop dans sa maison qui lui rappelle trop mon frère, elle le voit partout. C'est vrai qu'elle est dans cette maison depuis 3ans dont deux ans de maladie pour mon frère. Encore une bonne synchronicité: si maman devait revenir à la maison c'était aujourd'hui.

Lorsqu'elle en est partie, il y a 3ans, il arrivait souvent que les amis qui passaient à la maison me demandaient pourquoi je restais dans la dépendance (ma chambre) et n'investissais pas la maison entière. Ma réponse a toujours été qu'on ne savait jamais, que si pour une raison ou pour une autre maman revenait ou si mon frère en avait besoin, je préférais ne rien bouger. Téléphone, tv, wifi: tout est dans ma piaule. J'ai bien fait! Toujours su au fond de moi qu'elle allait revenir un jour mais sans jamais penser un seul instant que cela allait être au décès de mon frère!!

La cohabitation se passe bien, nous avons retrouvé nos marques comme avant, rapidement, facilement. De nouveau j'entends lorsque je me lève le poste de radio branché sur France Inter. Enfin quand je dis "comme avant", je suis attentif à ne pas laisser trop trainer les trucs comme par exemple ma vaisselle: il m'arrivait de la faire bien bien après avoir mangé, maintenant, j'active plus vite!

Depuis une semaine je n'arrive pas à me coucher avant 3h du matin. J'ai des cycles comme ça.

1 mois et 4 jours que mon frère est parti. Ce n'est rien!
Toujours aussi iréel. Toujours. Il est très souvent avec moi. Quand je me sens couler je me remémore l'instant, quelques jours avant son départ ou il pouvait encore nous serrer la main pour communiquer, je te l'avais écrit:
Ses yeux étaient fermés. Main dans la main je lui dis:
"On sera toujours ensemble, ok!!??" Il m'a serré très fort la main à deux reprises consécutives, à ouvert les yeux et m'a regardé en faisant un sourire en coin n'ayant plus la force de le faire entièrement.
Aujourd'hui il m'arrive de me refaire à moi même ce moment: de me donner les mains, de dire: "on est toujours ensemble, hein!" et de m'en serrer une, à deux reprises, comme il m'avait fait.

Cette fin de vie était terriblement dure à vivre et j'y pense encore très souvent mais je suis quelque part tellement content de l'avoir fait. J'ai eu des échanges merveilleux avec mon frère, heureux de pouvoir m'occuper de lui. C'est une expérience qui m'a bien sur profondemment marqué et j'essaie de jeter un oeil sur moi pour ne pas que je flanche. On nous dit tellement qu'il y aura une descente! Cet automne et cet hiver à mon avis ça ne va pas être "gé-gé"!

mardi 14 juillet 2015

diapasons.

Ma soeur m'a offert ceci lors de son dernier passage: des diapasons. Elle a découvert ces outils il n'y a pas très longtemps et travaille avec.

C'est travailler l'énergie avec du son. Chaque diapason a une spécificité pour telle ou telle chose. Le numéro 528 par exemple agit sur l'ADN: cicatrices, blessures, vérues, autres bobos physiques.

En lui racontant les problèmes de Gaspard ma soeur m'a suggéré de les utiliser sur sa cicatrice pour accéler le processus. Du coup je l'ai aussi fait sur ses pattes arrières. Aucune réaction lorsque j'ai fait la cicatrice mais ce ne fut pas le cas lorsque je suis passé sur ses pattes: alors que je ne le touchais pas avec l'objet il a tout de suite réagit en couinant et en bougeant ses pattes comme si je lui faisait mal. J'ai insisté et le lui ai fait à deux reprises.

Est-ce un début de résultats ou pas: à 7h du matin (à ma plus grande joie pour cette heure si matinale!!!) il s'est levé! Certes, ça n'a pas été facile mais il s'est mis debout, est sorti dans le jardin pour faire un petit besoin, pour revenir ensuite se coucher. A 11h, lors de mon vrai réveil (j'ai encore mal dormi) il s'est à nouveau levé pour faire un tour dans le jardin.  Amélioration donc, pourvu que ça dur.

Il s'est peut-être facturé une phalange ou je ne sais quoi, ce qui pourrait expliquer l'écorchure qu'il a près de la griffe et les lèches qu'il se fait.

Tu l'auras compris: c'est mon tracas du moment!!!!

lundi 13 juillet 2015

bon.

Depuis la fin de l'après midi Gaspard n'arrive plus à se lever. De retour de chez le véto vendredi matin il marchait faiblement mais marchait mais là, plus rien, il n'arrive pas à se mettre debout et couine lorsqu'il essaie. Il tente le coup et BANG, se retrouve couché sur l'autre côté. Il me semble que ça vient de la patte arrière droite, la même qui a une écorchure près de la griffe. Je ne vois rien d'extérieur et suis sur que c'est le fait d'avoir été dans cette si petite cage durant une journée et une nuit. Et s'il s'était coincé la patte en pleine nuit?!Une tendinite? Suggère mam'...

Quoiqu'il en soit demain c'est évidement le 14 juillet et notre véto était fermé exeptionnellement aujourd'hui. Sii la situation n'a pas changé d'ici mercredi ce sera à lui de se déplacer à la maison car il nous sera impossible de transporter Gaspard. Bref, des soucis encore des soucis... petits j'espère!!!!!

Date déménagement ptite mère fixée: samedi matin! J'ai eu mon pote Thib au téléphone ce soir. Il nous reste donc 3 jours pour faire les cartons et nous n'avons pratiquement rien fait aujourd'hui. De sacrées journées nous attendent!!!!

dimanche 12 juillet 2015

Back home.

Allez, un petit souvenir d'hier à la fête des tuileries. Une grande première! 
A peine de retour chez moi, à la campagne, je me suis occupé de mes Patous avec en priorité mon Gaspard bien sur. Il boit, a un peu mangé, marche mais avec quelques pertes d'équilibre certaines fois.  Nouveau bobo à une patte arrière: Mam' ne l'a remarqué que ce matin: près de l'une de ses griffes il semble avoir une plaie, une éraflure, il se lèche et cela saigne un peu. Pas un épillet je crois mais c'est à surveiller. Est ce qu'il se serait blessé dans sa cage chez le véto? Véto chez qui je vais passer demain pour régler la douloureuse ... Première fois que je vais avoir à me servir de la mutuelle de Gaspard, j'espère que le remboursement sera raisonnable et que je récupérerai un peu de sous qu'ils me ponctionnent tous les mois!

Apres la pause tendresse j'ai pris mes nouveaux outils et vas y que je te brosse, vas y que je coupe, vas y que je démêle. Maintenant que je sais quoi faire et comment faire, je ne veux plus perdre de temps.

Ptite mère me raconte son week-end sans avoir non plus des tonnes a dire. "Ce n'était que deux jours mais ça m'a semblé bien long" m'a t-elle dit. Oui, c'est vraiment bien que nous nous retrouvions tous les deux. Je reste persuadé (et elle aussi) que si nous étions seul chacun de notre côté, l'absence de mon frère serait bien plus lourde. 

Demain nous commencons enfin son déménagement: quelques cartons de petites choses, les gros trucs (meubles, etc...) seront avec mes amis Thibault, Steph et un camion.


Gaspard: cicatrice et épillet.

Voilà cette petite chose qui était dans son flanc et qui peut être si dangereuse!
Et voilà le résultat de l'opération pour enlever cette chose. 

vendredi 10 juillet 2015

Le retour de Gaspard!

Soulagé, j'ai pu voir mon Gaspard 10 minutes avant notre départ. Regard encore un peu aggare, difficultés à se tenir sur ses pattes arrières mais ça va.

Ptite mère a ramené l'épillet qui était dans son corps, assez gros quand même. Il a eu beaucoup de chance de tomber dessus a dit le véto. Il me faudra vraiment faire une inspection minutieuse tous les jours à chacun de mes Patous. V'la le boulot!!!

L'éleveuse rencontré cette semaine nous a aussi dit que Gaspard allait certainement avoir des problèmes d'arthroses à partir de ses 8ans. Arrière-train trop gros, pattes arrières trop comme ci, pattes avant trop comme ça... Et malheureusement ça ne me surprend pas, cela fait un petit temps déjà que j'y pense lorsque je le vois avoir des difficultés à se lever avec une démarche lente alors que c'est un jeune Patou.

L'élèveuse m'a ensuite énuméré d'autres détails mais là, je m'en foutais. Du genre il n'est pas LOF et ne pourra jamais faire de concours alors ça, comme je lui ai dis: qu'importe! C'est mon Patou, c'est mon chien, il est comme ça, on s'aime, c'est le principal!

Je n'ai jamais trop compris les gens qui faisaient des concours canins. Certainement uniquement la satisfaction d'avoir son chien le "plus beau". L'intérêt d'avoir une coupe pour le maître? Beaucoup de travail, de moyens financiers pourquoi au final? Et le chien qui doit être sans arrêt tripoté, brossé, lavé, sans compter les temps de transports qui peuvent être très longs. C'est quoi l'intérêt pour le chien?

J'ai volontairement employé le mot "maître" parce que là, je trouve que ça fonctionne dans ce contexte. Moi, dans mon monde, je ne dis pas que je suis le maître de mes Patous ou de feu mon Balthazar (berge belge tervueren) mais que je suis leur gardien. Ils ont leur propre vie, leur personnalité, ils ne m'appartiennent pas. Même si tu l'as remarqué, j'adore mes chiens, je ne veux pas les humaniser comme le coup d'apprendre à donner la patte. Là aussi je n'ai jamais compris l'intérêt. Des ordres "assis, debout, couché, stop" ok, mais donner la patte....

Bref, l'important c'est que mon Gaspard soit de retour à la maison et qu'il se rétablisse vite. 

Je n'ai qu'une hâte: les retrouver!

En attendant je passe la soirée avec Isa et sa fille. Une très bonne amie qui habite au nouveau Mexique et que, forcément, je ne vois pas souvent. Demain: David, Jessie et Nelly et dimanche retour dans ma campagne!

jeudi 9 juillet 2015

Opération Gaspard. {MISE A JOUR}


C'est avec tristesse que j'ai laissé mon Gaspard à 9h ce matin chez le véto, placé dans une cage de 3 mètres sans pouvoir se retourner et en pouvant tout juste se tenir debout. 

À 16h30 il n'avait toujours pas été opéré. 

Nous allons le chercher vers 18h45...

MISE A JOUR:

Appel du vétérinaire: opération plus lourde que prévue: l'épillet a crée une "poche" plus importante qu'il ne pensait = mon Gaspard passe la nuit là bas avec un drain!!! Je n'aime pas cette situation, je n'aime pas!

D'autant plus que j'ai du coup voulu rentrer de Paris le jour même, demain soir: plus de train!!! Samedi? Plus de train!!!!! Pas avant dimanche soir, je suis dégouté!!!!

Ptite mère doit chercher Gaspard demain à la première heure: 8h30 car ils doivent libérer la cage. Transport complexe pour elle toute seule: faire monter et descendre Gaspard du coffre et personne durant le trajet pour être à ses côtés. 

Je ne le verrai même pas avant mon départ, nous risquons de nous rater d'un quart d'heure. 

Ma Zoé, sa sœur, est triste, son comportement est differement, elle comme moi attendons le retour de son frère. 

En tous les cas je vais redoubler ma chasse aux épillets. Un sacré boulot mais quand tu vois ce que cette petite chose peut provoquer...

Ce matin j'ai acheté tout le matériel conseillé par l'éleveuse de Patous: une paire de ciseaux pour désépaissir, une brosse (carde), un paigne particulier avec dents qui se rétractent, un shampoing sec pour poils blanc! 50€ m'sieurs dames!
J'ai tout de suite essayé sur Zoé, il est clair que cela fait une grande différence. Reste à tester le shampoing mais ça j'attends un peu, je l'ai déjà assez embêté comme ça pour aujourd'hui.

Je pars donc demain pour Paris à 9h, inquiet, ramener mes petits.

Et dire que Gaspard passe sa nuit dans la cage, seul, avec d'autres chiens eux aussi en cage.

J'ai envie d'un peu de joie, gaîté et légèreté dans ma vie là maintenant!

plus léger.


Hier, première partie de pêche ... Tonton Piel prend la canne et BANG! Voir l'illustration de ce post! Oui, la pêche n'est pas mon truc!!! Tu vas me prendre pour un con mais je m'excusais auprès de l'asticot de devoir lui transpercer le corps et espérais intérieurement que les poissons le mange sans mordre l'ameçon. Bon, ça semble avoir marché car tout ça pour ça: rien!!! Il n'empêche qu'au moins un seul pour me la jouer un peu devant mes neveux m'aurait satisfait!

On voyait les poissons tourner autour, toucher la chose mais nada!!! C'est la petite friture que l'on veut nous, à manger bien grillée avec un peu de citron, souvenir de mon enfance. 
Enfin, Captain Igloo a encore de bons jours devant lui en ce qui me concerne!

Malgré ça c'était une très belle journée avec mes deux petithommes. Baignade dans la Charente, fous rires, cris, aventure avec "Scouty la voiturette" , à 5km/h dans un chemin de terre bordé de beaux arbres qui nous ont amené à un nouvel endroit secret. Depuis que Jo est petit, dès que nous trouvons un lieu qui nous plait, nous le baptisons ainsi. 
Après un tournant, le chemin s'est élargi pour nous laisser entrer dans un espace au bord de l'eau pour pic-niquer et faire un barbecue. Tout était là: une grande table et un BBQ en pierres.


Demain matin, tout le monde réveil à l'aube: nous devons amener Gaspard chez le vététinaire. Nous l'y avons amené avant hier parce qu'il avait un épillet de rentrer dans le corps mais il est trop profond, le véto n'a pu le récupérer avec sa pince. Saloperie d'épillets, tous les ans à cette saison c'est pareil. C'est une sorte d'épis de blé qui entre dans les poils et s'il n'est pas arrêté à temps il perce la peau pour pénétrer dans le corps du chien. Cela peut-être très dangereux. Il nous arrive d'avoir ce genre d'épis coincé dans notre pull, tu vois?
Demain matin donc, mon pauvre loulou va subir une petite intervention, la première de sa vie. Ça demande une anesthésie, je n'aime pas ça. Nous le déposons entre 8 et 9h pour le récupérer à la fin de la journée. Entre temps nous irons rendre visite à une femme qui a un élevage de Patous dans les environs. Nous l'avons rencontré dans la salle d'attente et lorsqu'elle a vu mon Gaspard elle m'a dit que je m'en occupais mal! Arrgh! Moi?! Merde alors! Mais elle a raison: je n'ai pas l'équipement de brossage qu'il faut. Normalement Gaspard devrait avoir carrément moins de poils sur son train arrière, ce que j'ignorai. Il faut une brosse particulière qui laisse aussi bien aérer la peau si non cela crée des "hot spot": un stafilocoque.
En plus de l'élevage elle fait des concours, c'est donc une pro des Patous! Elle va me montrer les outils qu'il me faut et de là nous irons directement les acheter. Cette femme brosse deux fois par jour ses chiens!!!! Bien équipé, je compte rattraper mes erreurs.

Encore merci pour ton petit mot à mon post précédent, l'ami(e)!

lundi 6 juillet 2015

La lettre.


Les jours passent, le séjour des enfants se termine vendredi: je les ramène à Paris.

Me restait une mission, une de plus extrêmement difficile depuis la maladie de mon frère: donner le courrier qu'il a fait aux enfants 1 mois avant sa mort. Souviens toi, cette fameuse matinée ou il m'a demandé de l'aider.

C'est ce soir ou il m'a semblé que c'était le moment: pour l'une des premières fois nous nous sommes rendus tous les 4 sur la tombe de mon frère. Nous nous sommes assis et avons parlé de tout et de rien. Petithomme, 5ans, a commencé à faire un coeur avec les cailloux qui recouvrent la sépulture. "Je veux faire un calin avec papa!" Il s'allonge quelques instants auprès de lui. "Je veux être avec lui quand je serai mort" A t-il rajouté.

Le tableau était là, le courrier m'est venu à l'esprit. J'en ai parlé discrètement avec maman qui nous a laissé après que je sois allé faire un aller-retour à la maison chercher les deux fameuses enveloppes.
Ni ptite mère ni Princesse ne voulaient être présentes: 1/ pour se protéger de l'émotion que cela allait provoquer, 2/ elles estiment que c'est privé, entre son père et ses enfants et moi par la même occasion puisque je l'ai aidé à faire ses lignes.
Sur le chemin du cimetière à la maison (soit 3 minutes), je parlais à mon frère: "Ça y est, je vais donner tes courriers. Tu es là!!!?? Aides moi!"

Je suis revenu devant la tombe, ne restait que mes deux neveux.

"Les enfants, j'ai quelque chose à vous dire.. Ce n'est pas facile..."
et BANG! Je m'effondre, essaie de me reprendre, j'y arrive difficilement, m'arrête régulièrement.
Et je pleure et je pleure, et je poursuis ...
"J'ai un courrier de votre papa pour vous  ... Il y tenait beaucoup, il voulait tellement vous dire plein de choses mais il n'y arrivait pas. Un matin il m'a alors demandé d'écrire ce qu'il allait me dicter car il ne pouvait déjà plus écrire. Alors voilà. Jo, c'est pour toi, Petithomme, c'est pour toi." et je leur donne les enveloppes.

Jo l'a prise, a commencé à l'ouvrir et a demandé de partir avec à la maison. Petithomme, 5ans, m'a demandé de la lui lire. Dur, très dur, assis là devant la tombe de mon frère, vivant encore le moment de l'écriture de cette lettre, la lire là, maintenant, alors qu'il est sous terre. Ma dernière lecture était avec lui, avec mon frère, le 8 mai dernier.
En sanglot, je commence à lire ...

"Salut mes kids, mes fils, mes amours,
C'est quelques lignes sont terriblement difficiles pour moi à écrire mais indispensable à mes yeux et j'aurai préféré ne jamais avoir à le faire mais la vie en a voulu ainsi ...."

Et je pleure, et je pleure ....

Au milieu de la lettre je commence enfin à retrouver une respiration mais flanche à nouveau lorsque je vois mon petit s'effondrer en larmes. Assis l'un à côté de l'autre sur le rebord de la tombe, nous pleurons tous les deux. Je le prends par l'épaule, sa tête tombe sur mon coeur et je continue tant bien que mal jusqu'au point final.

Une fois terminé nous nous relevons, je sèche mes larmes et le regarde intensément dans les yeux:
"En tous les cas il faut que tu saches une chose petithomme. Ton papa est toujours là et pour toujours. Tu peux lui parler dans ta tête ou à voix basse, lui confier des choses, lui dire bonjour le matin et bonsoir le soir si tu en as envie. Si tu as de la peine ou des choses à lui dire, parles lui, il t'endendra, il te captera. Seulement, de là ou il est il n'y a plus la parole comme tu l'as toujours connu, il n'y a plus le physique, tu ne peux plus le toucher mais il t'entend. Tu as son sang, il est en toi. C'est grâce à ton papa que ton coeur bas. Alors c'est très important et il faut que tu te souviennes qu'il est toujours avec toi, personne ne peut te l'enlever. 
Allez viens! On va se prendre une glace ok? Vanille ou fraise?"

Ce sera vanille pour nous deux.

De retour à la maison, Jo est devant la télévision, ptite mère à les larmes au bord des yeux.

Ce soir, les enfants veulent dormir tous les deux avec leur grand mère ...

samedi 4 juillet 2015

Stèle

Ça y est, le nom y est.

mercredi 1 juillet 2015

De retour à la campagne.

Les jours passent, la réalité n'entre toujours pas. Je dois me forcer, insister, pour me dire que mon frère est décédé. Pour moi, il est toujours à Paris. 

Le nom sur la stèle de sa tombe n'est toujours pas inscrit, cela devait mettre une semaine .... Fameux "retard charentais"! Une fois fait, cela sera un pas de plus même si, lorsque je suis devant je n'arrive pas à réaliser que son corps se trouve là, juste en dessous. 

Ce soir, les petits hommes arrivent, est ce que cet événement là aussi nous aidera à être dans la réalité ? Il manquera quelqu'un. Je pense que ce sera dans plus longtemps, lorsque les fêtes et les anniversaires passeront.

Les enfants arrivent avec princesse bien sur. Il va me falloir composer pour 3 jours: délai maximum pour elle, un jour de plus à la campagne c'est une dépression. Elle nous laisse les enfants 8 jours puis reviendront à la fin des vacances, à nouveau pour une semaine. 

Ptite mère va toujours bien. Je l'ai mis à Facebook pour la distraire et pour qu'elle reste en contact avec les potes de mon frère. Ça marche, elle accroche et se connecte au moins une fois par jour dessus. Petit à petit nous préparons son retour à la maison. Vraiment petit à petit: jusqu'à aujourd'hui nous n'avons ramèné que quelques cadres photos prétextant de la chaleur pour faire le reste plus tard. Seulement les enfants viennent soit disant pour nous aider au déménagement, nous ne pourrons plus faire semblant! La maison doit être libre pour le 21 août. Une première visite a lieu tout à l'heure, à 14h30.