... et aussi sur TWITTER!


mardi 13 septembre 2022

En pleine réflexion.

Poser les mots m’aide à réfléchir…

J’ai eu la société de distribution de flyers hier après midi au téléphone… Le budget serait carrément plus important que ce que je ne pensais: 1500€!!! Ce ne serait pas une simple distribution de flyers dans les boites aux lettres mais des envois postaux, nominatifs et ciblés, un retour sur investissement certainement plus positif qu’une simple distribution dans les boites aux lettres. Pourquoi?

En choisissant une simple distribution: 1/la taille de mes flyers est trop petite: moins d’impact, plus de risques de se perdre avec les autres lettres déjà présentes et plus de chance de se retrouver à la poubelle en moins de deux. 2/ Marguerite de 90ans se foutrait totalement d’un massage à domicile hors, des Marguerite dans le coin, il y en a pas mal! Donc une bonne partie de la distribution ne connaitrait que la benne. Avec un périmètre d’environ 20kms, pour 8000 flyers, cela me couterait 1100€. Le moins cher: un peu moins de 800€ mais avec moins de flyers et un périmètre plus restreint.

En choisissant la distribution par la poste: 1/ Le courrier est nominatif: les gens y seront plus attentifs. Ils l’ouvriront et pourront le mettre sur leur frigo pour plus tard par exemple. 2/Ceux chez qui ira ce courrier auront été ciblés: tranches d’âges et revenus. J’éviterai alors les Marguerite et les familles à la CAF qui ne mettront pas 60€ pour une heure de massage. Les 1500€ sont un package: la boite s’occupe de tout: faire les flyers (à la bonne taille), les courriers, leurs envois…. 
Alors oui, mes 5000 flyers que j’ai déjà vont me rester sur les bras même si je pourrai en distribuer par ci par là.

Je me dois de communiquer. Le simple bouche à oreille comme aujourd’hui ne me fera jamais décoller ou alors dans des années.

Si je lance l’opération il me faut mon numéro de SIRET, ce qui ne sera pas avant la mi octobre voir fin octobre, j’ai donc plusieurs semaines pour réfléchir à tout ça mais je ne me sens pas avoir le choix en fait si je veux pouvoir vivre de ma nouvelle activité. Soit je fais les choses à fond en me donnant les moyens de le faire soit je fais les choses à moitié.

Je dois reconnaitre que lorsque j’ai eu cette idée comme nouvelle activité, je n’avais pas pensé à un budget communication, erreur. J’avais pensé à cette distribution de flyers mais sans penser que c’était aussi cher.

Je ne suis vraiment pas dans une période ou il me faut dépenser. Gros dilemme. 
Prendre la formule à 1100€ (déjà beaucoup!) en sachant qu’une bonne partie de celle-ci ira à la poubelle ou 1500€ en sachant que chaque flyers sera lu et que la personne qui l’aura en mains aura les moyens et l’âge de s’offrir des massages…

Que ferais tu toi?

samedi 10 septembre 2022

Ça file!

Mon dernier post date déjà du 18 août, je me dois de passer donner les dernières nouvelles…

Déjà, une mauvaise: ouverture de la chasse demain. Aujourd’hui est mon dernier jour de pleine liberté pour mes chemins de balades avec mes chiens. 6 mois de restrictions, quelle injustice! Oui, bien sur, malgré celle-ci je peux très bien continuer mes parcours au risque de me prendre une balle. Il faudrait s’équiper d’un magnifique gilet jaune et pourquoi pas avec des clochettes! C’est un comble tout de même, nous obliger une telle tenue pour qu’un chasseur ne nous confonde pas avec un chevreuil ou un sanglier alors que le boulot premier d’un chasseur et, je pense, de bien définir sa cible avant d’appuyer sur la gâchette. Mais quoiqu’il en soit, mais chiens ne sont pas fervents des coups de feu, quand ils en entendent un, ça les bloquent et ils ne quittent plus mes jambes. Anyway.

Ou en est ma nouvelle activité de masseur? Cela fonctionne encore par le bouche à oreille. Pas suffisant bien sur. Je suis donc en train de me renseigner pour qu’une société distribue mes flyers, flyers reçus jeudi dernier que j’ai commencé à distribuer chez les commerçants du village. J’ai demandé à mon ami vétérinaire les devis qu’il avait eu pour faire appel à une société de distributions lorsqu’il est venu s’installer ici… Scotché lorsque j’ai vu les sommes qui allaient de 400 à 1000€, je ne m’attendais pas à ça!! Reste à voir mes devis à moi mais cela me donne un aperçu tout de même… Je lui ai demandé s’il avait estimé que cet investissement avait eu de bonnes retombées: « déterminant » m’a t-il répondu. Bon.
Malheureusement je crois que je vais être obligé de payer ce service car sans celui-ci je mettrai des mois, des années à pouvoir vivre pleinement de mon activité. Je dois me faire connaître. Cela tombe mal car ma taxe foncière de Paris va arriver + ma locatrice a du changer le verrou de la porte d’entrée, je dois payer la moitié de la facture + des travaux dans le hall de mon immeuble parisien vont démarrer = mes loyers vont être bien plus faibles. Mes économies vont sacrément baisser mais c’est cette prochaine étape que je vais devoir réaliser.

J’ai reçu il y a quelques jours un courrier de Pole Emploi qui me fixe une réunion obligatoire jeudi prochain à 9h. Encore un truc qui ne me servira strictement à rien, déjà eu un rendez-vous similaire il y a un an mais surtout, Pôle est au courant de ma nouvelle activité à venir c’est pourquoi, lorsque j’ai vu le programme, j’ai demandé à ne pas m’y rendre. 
Programme: - Identifier mes compétences et mes expériences et les mettre en valeur auprès d’un recruteur = inutile, je monte mon auto-entreprise donc je ne vais pas avoir à faire à un recruteur. - Adapter ma recherche d’emploi pour la rendre encore plus efficace= je ne vais plus chercher d’emploi puisque je monte mon auto-entreprise. - trouver les entreprises qui recrutent sur ma zone de recherche= je ne vais pas en chercher puisque je monte mon auto-entreprise. - Identifier de nouveaux métiers accessibles= je n’ai pas à le faire car j’ai trouvé le mien. - Repérer la formation la plus adaptée et comment y accéder= Pole ne fait pas de formation en tant que « masseur » et quoiqu’il en soit, ma dernière conseillère était très pessimiste sur celle-ci. Je me suis donc auto financé ma formation.
J’ai envoyé ces remarques hier soir à Pôle, j’attends un retour mais je suis persuadé que malgré ça ils vont m’obliger à venir, ce qui est totalement ridicule!!! Il est précisé qu’en cas d’impossibilité il faut envoyer un justificatif. A ça j’ai répondu que le seul justificatif que je pouvais fournir était celui du bon sens mais que cela ne doit certainement pas être pris en compte. Depuis que je suis chez eux, ils ne servent à rien. Ils m’envoient des annonces qui ne sont absolument pas dans mon domaine, les employeurs qui me contactent par le biais du site de Pôle ne sont que des arnaques et j’ai un conseillé au téléphone 1 fois tous les 2ans max. et ce, pour rien. Nous ne sommes que des numéros, des statistiques, ils ne s’intéressent et ne s’occupent pas de l’individu. Je vais donc perdre ma matinée de jeudi prochain, tout comme le conseillé. Conseillé qui pourrait utiliser ce temps pour aider réellement un demandeur d’emploi. C’est le genre de connerie qui m’exaspère.
Parallèlement à ça j’ai eu au téléphone mon responsable en indemnisation pour savoir les aides que je pourrai avoir lorsque je serai auto-entrepreneur. Ce sera l’ACRE-ASS: je continuerai à toucher mon ASS (soit environ 500/mois!) durant 12 mois.

La semaine prochaine je suis seul à la maison. Pour la première fois ptite mère va utiliser blablacar pour se rendre chez une amie à Pornic. Il n’y avait que cette solution. En train cela demande 3 changements et environ 4h30 de temps, voyage beaucoup trop fatiguant pour une femme de 83ans. 
Enfin, si tout va bien car hier soir elle m’a montré ses jambes qui étaient gonflées comme des poteaux. Médecin absent, elle va aller voir tout à l’heure le pharmacien même si je doute qu’il soit d’une grande aide…

La Reine est morte. Je ne comprends pas pourquoi tout le monde envoi sa photo, son hommage sur les réseaux sociaux. Elle n’en a rien à foutre, tout comme moi. A quoi tout cela sert si ce n’est à pourrir mon fil. On en fait des caisses et des caisses, depuis ce jour je ne regarde plus les infos. 

Je pense avoir fait le tour. J’espère que tout va bien de ton côté et si rentrée tu as eu, tout est ok!

jeudi 18 août 2022

Petit à petit

On sent la rentrée approcher. Les enfants sont arrivés hier pour leur deuxième et dernier séjour de cet été avec le pote de maternelle de mon plus grand neveu, déjà venu ici à plusieurs reprises.

La nature commence à montrer des signes de changements. Même si elle est encore verdoyante des feuilles commencent à tomber et dans moins de 15 jours, le 1er septembre, si c’est la rentrée scolaire ce sera aussi la date de reprise de cette putain de chasse. Je trouve dingue qu’à partir de cette date là, pour laisser quelques personnes vivre leur passion de tuer, nous sommes privés d’emprunter de nombreux chemins durant toute la moitié de l’année. Ils s’octroient la nature, comme ça et nous n’avons rien à dire.
Alors ces derniers jours je privilégie les endroits qui ne me seront plus accessibles. Lors de la balade du soir il m’est fréquent de voir un chevreuil passer à vive allure car coursé par mes chiens. Dans ces cas là je n’ai plus aucune maitrise sur eux, leur état sauvage prend le dessus. Heureusement jamais ils n’arrivent à en chopper un. Profitez les animaux, bientot ce ne sera plus des chiens mais des balles et celles ci, par contre, arriveront plus facilement à vous atteindre sans vous laisser une chance de survie.
Je n’arrive vraiment pas à comprendre l’état d’esprit des chasseurs. Ou est, dans le fait de traquer et tuer un animal, la satisfaction pour eux. À l’époque préhistorique ok, c’était vital pour se nourrir mais aujourd’hui? D’autant plus qu’aujourd’hui la plus part sont des animaux élevés pour être chassés.
Comment tu peux ramasser un animal mort avec encore toute la chaleur de la vie. C’est l’égo? « Moi j’ai tué tant de perdrix, tant de chevreuils, regardez, je suis le meilleur ». Le meilleur pour tuer? Non, je ne comprends pas. Remarque quand on entend les conneries du président de chasse, on voit le niveau…
Et encore ça c’est rien quand on sait que la corrida a toujours lieu de nos jours. Alors ça, c’est le pire et ça m’apporte encore plus de colère que la simple chasse. La tradition a bon dos. Au cours de l’évolution humaine de nombreuses traditions n’ont plus lieu aujourd’hui et tant mieux. Anyway.

Je travaille toujours sur mes flyers. Il ne me reste plus qu’à demander à Orange un deuxième numéro de téléphone pour lancer l’impression. Après m’être renseigné, ça va, financièrement ce n’est pas énorme:gratuit 12 mois puis 5€/mois, sans engagement. Le prix de la tranquillité de mon numéro privé.
J’ai fait un massage avant hier et j’en ai deux ce soir.
Ma rentrée à moi sera de prendre rendez-vous avec Pôle pour parler de mon statut, contacter la chambre des métier et sortir de ma zone de confort: aller me vendre, ce que j’aime le moins! Si j’envisage de faire distribuer mes flyers par la poste, il me faudra aussi le faire par moi même dans les commerces, les hôtels, etc…

dimanche 7 août 2022

Dimanche.

 Nous voilà à nouveau sans les enfants pour une bonne semaine. Sans avoir encore les dates, nous savons qu’ils reviennent prochainement. 


Q
uelques jours avant le départ de mon plus jeune neveu, celui-ci me demande si nous pouvons faire du canoë et choisi le parcours le plus long: 4h de pagaies! Je lui demande s’il est sur d’assumer tout ce temps dans l’espoir qu’il fasse marche arrière mais non, très sur de lui, c’est ce parcours qu’il souhaite faire. Bien.
Fortes chaleurs mais heureusement amoindrie avec la fraîcheur de l’eau. Il y a certains endroits dit « rapides » que nous devons franchir hors canoë… J’ignorai que cette chose pesait 3 tonnes!!! Mais nous sommes arrivés à destination, ce qui m’a fait découvrir mon corps!!! De retour à la maison mon neveu s’est endormi, tu m’étonne! 

Deux jours après c’était son départ, en route pour la gare d’Agoulême, à 35kms de là, sous une chaleur étouffante, voiture sans clime car fuite que je ne compte pas réparer aujourd’hui vu le chantier et la facture que cela demanderait. Trajet à l’ancienne, fenêtres ouvertes. Une fois neveu déposé dans le train, je pars chez le joaillier Mauboussin: depuis longtemps ptite mère tenait à m’offrir un joli bracelet en cuir que nous avions déjà vu dans cette boutique. Je le trouvais bien trop cher, jusque là je refusais mais vu son insistance j’ai fini par accepter surtout pour la symbolique: au décès de mon père mon frère lui a prit le joli bracelet en cuir qu’il avait depuis des années pour me le mettre à mon poignet. Mon frère avait exactement le même. Depuis, je ne l’avais jamais quitté jusqu’au jour de mon initiation ou je devais me débarrasser de tous mes métaux. Grande tristesse lorsque celui-ci s’est cassé immédiatement, cuir trop sec. Ce bracelet était un lien entre mon père, mon frère et moi, un moyen de communication, j’étais dégouté. J’avais pour habitude de le toucher régulièrement et cette absence supplémentaire était un manque.
Mais me voilà aujourd’hui avec un nouveau et joli bracelet, simple, un cuir noir tressé avec l’étoile de Mauboussin ou se trouve en son centre un tout petit diamant noir.
Pour la symbolique j’ai demandé un paquet cadeau. Arrivé à la maison, je le donne à ptite mère qui l’ouvre et me le fixe au poignet…. Avec quelques difficultés, j’ai du l’aider. Là aussi je ne compte jamais l’enlever mais s’il y a un jour obligation, le fermoir ne risque pas de me le casser. Je sais que ce jour là va me rester gravé et qu’à son tour, un jour, il me servira de lien, de communication….

V
endredi soir dernier nous sommes allés tous les deux assister à un Opéra qui se jouait dans le parc d’un très joli château à 20kms de la maison. C’était surtout pour passer un moment dans ce beau lieu et divertir un peu ptite mère, n’étant pas moi même un fervent d’opéra et qui ne le suis toujours pas après cette représentation. On ne comprend à ce qu’ils chantent! Mais le cadre et la météo étaient parfaits, bien que tous les deux pas emballés par ce spectacle, nous étions content d’y avoir été.

Je poursuis toujours la création de ma nouvelle activité. J’ai reçu mes cartes de visite, elles sont chouettes, j’aime. Actuellement je bosse maintenant sur mes flyers que je compte faire distribuer par la Poste. Jusqu’ici je pensais travailler avec mon unique numéro de téléphone mais au moment de l’inscrire j’hésite …Le distribuer ainsi à tout va peut m’apporter des appels malveillants et parasiter ma ligne privée.
Je vais me renseigner auprès de Orange pour connaitre les tarifs d’un deuxième numéro mais ça m’embête d’investir là dedans. Il existe bien des applications qui permettent cela mais, après avoir lu plusieurs avis, certaines personnes en ont une mauvaise expérience avec des bugs récurrents. Je ne peux pas me permettre de rater des appels, il me faut quelque chose de sur, de sérieux. A voir, à suivre.

J’ai reçu il y a quelques jours ma nouvelle house de transport pour ma table car celle que m’avait donné mon formateur m’a lâchée rapidement (elle était déjà très fatiguée) et transporter une table de massage sans cela, pour l’avoir fait ces dernières semaines, c’est bien chiant!

Donc petit à petit, je me prépare. J’envisage de me lancer en septembre. Il faut avant que je fasse les démarches auprès de Pôle...

T
rois ans! Hier mon cher Paco à eu 3ans, déjà!!!! Et du coup, c’était aussi l’anniversaire de Plume (Braque français) puisque son âge estimé lorsque nous l’avons trouvé était probablement le même que Paco.
Comme tu peux le voir sur la photo, ils sont toujours de grands copains, c’est un plaisir de les voir ainsi ensemble.

dimanche 31 juillet 2022

Ça avance.

Ma petite entreprise se prépare pour être fin prête en septembre. J’aime quand les portes s’ouvrent comme ça car en plus d’avoir commencé avec une clientèle prestigieuse, j’ai trouvé mon graphiste pour me faire mon logo dans une fluidité et une rapidité dingue.

J’ignorai totalement ou trouver cette personne. Je suis au téléphone avec mon amie Nelly et sans me souvenir pourquoi, alors que nous n’étions pas du tout dans le sujet, elle me parle d’une bonne amie à elle avec qui elle bosse et de sa fille … qui est graphiste!

Je saute sur l’occasion et lui demande si elle pense qu’elle accepterait de me faire mon logo. Nel me dit en parler et me rappelle le lendemain.
Non seulement la fille est ok mais au lieu de me faire le tarif classique qui est de 400€ elle me le fait à 200.

Je m’attendais à un délai assez important surtout en cette période d’été: en 2 jours c’était booké! J’avais déjà mon idée, elle l’a bien saisi et très vite j’ai validé.

Il faut encore que je m’entraîne car j’ai du mal à tenir une heure de massage, généralement ça tourne autour de 50mns. Encore quelques semaines pour peaufiner. 

Mon petit neveu est de retour à la maison depuis samedi dernier. Tout ce passe bien. Il grandit bien, attentionné auprès de sa grand mère. Alors que ce n’était plus du tout le cas depuis plusieurs vacances, là il se remet à faire les balades avec les chiens et moi. Pas tous les jours mais assez régulièrement tout de même. Je profite alors de ces instants, je sais que très bientôt ils n’exciteront plus.

Je le conduis à la gare jeudi prochain. 10 jours après il reviendra. Pour combien de temps? Nous l’ignorons. Comme toujours l’organisation se fait au dernier moment tout comme son frère qui doit revenir avec sa copine puis avec un copain.

samedi 23 juillet 2022

Premiers pas.

Deux jours de calme sans enfants jusqu’à tout à l’heure: mon plus jeune neveu revient sans encore connaître la durée de son séjour.

Grande première totalement inattendue avant hier:
Un ami du village qui est aussi régisseur du C hâteau me téléphone pour me dire que les nouveaux propriétaires (milliardaires étrangers, propriétaires de 6 c hâteaux) lui ont demandé s’il connaissait un masseur … Hop! Il a donné mes coordonnées et une heure après j’ai bien un appel téléphonique de la grande demeure. Ils ne parlent que Anglais mais nous arrivons à fixer un rendez-vous quelques heures après: à 17h30 au c.hâteau.

Je raccroche. Angoisse! Moi qui comptais commencer en septembre voilà que mes premiers clients c’est tout de suite maintenant et quels clients! Grosse pression!!! Le lieu, leur statut, le fait de me dire qu’il faut que ça fonctionne car par la suite ça peut-être un bon plan récurrent entre leurs passages et les passages d’invités… gros moyens financiers = personnes certainement habituées à ce genre de services, personnes exigeantes …

Je file faire la balade des chiens pour décompresser et ne cesse de me répéter que si ces premiers clients me sont envoyés c’est que je suis prêts!

J’arrive pile à l’heure devant les grilles du c hâteau qui s’ouvrent. Je fais connaissance avec Monsieur, très agréable, simple aussi bien dans son comportement que dans sa tenue vestimentaire, souriant, plutôt beau gosse. C’est sa femme qui souhaite le massage. Elle, agréable mais que je sens plus stricte. 
Nous nous installons dehors, dans la cours d’honneur avec une vue magnifique ou l’on voit très bien ma maison de verre. Quel magnifique premier domicile! 

Je commence et après plusieurs instants elle me demande des pressions plus fortes puis encore plus fortes! Wow! J’apprends qu’elle est habituée aux massages Taï, ce qui est bien différent du mien! Effectivement le rendez-vous c’est vite prit, nous n’avons même pas eu l’occasion de développer mes massages ni même parler tarifs, pas aidé par là langue. J’appuie aussi fort que je le peux mais ne veux pas non plus la blesser, je n’ai pas appris le Taï. Intérieurement je me dis que ça ne va pas lui plaire et qu’elle va être déçu, je suis dégouté. 
Et puis non! À la fin elle est satisfaite. « C’est différent mais je me sens bien relaxé, c’est très bien » m’a t-elle dit. Ouf.

Je m’apprête à ranger mon matériel quand elle me dit: « je vous envoie une autre personne ». 
Whaaat??!! Quelques minutes après j’ai une nouvelle femme sur ma table qui se trouve être là soeur de Monsieur. Tout se déroule bien.

Deux heures après j’attends Monsieur pour le règlement. Il est au téléphone, je patiente dans la magnifique entrée du c.hâteau où il s’en est passé des choses! D’illustres visiteurs comme F rançois 1er ou encore la r eine d’A.ngleterre pour ne citer qu’eux. Puis il vient vers moi et je comprends qu’il y a un problème… « je suppose que vous ne prenez pas la CB? », me dit-il. Il suppose bien. « Pas de distributeurs dans le village mais j’aimerai un massage pour moi, pouvez vous revenir demain à 17h et je vous règlerai à ce moment là ».

Wow! Intérieurement je jubile! Ça valide carrément mes deux massages précédents car bien sur, si sa femme n’avait pas été pleinement satisfaite elle ne m’aurait pas envoyé la personne suivante et son mari ne m’aurait pas réservé une séance.

On voit qu’ils sont larges financièrement car c’est au moment de partir qu’il me rattrape: « Ho fait! C’est combien? » Je lui dis mon tarif qui ne semble pas du tout le gêner, tu penses.

Le lendemain me revoilà donc à l’entrée pour faire Monsieur. Arrivée 10 minutes en avance je patiente dans ma voiture et en profite pour me faire quelques grandes respirations. Je me refuse d’arriver aussi bien en avance qu’en retard, bien sur. 

Cette fois ci nous nous installons dans un salon magnifique. A peine mes affaires installées qu’il enlève directe son pantalon, s’allonge et m’attend. Normalement j’explique un peu comment va se dérouler le massage et questionne brièvement sur l’état général de la personne, les zones où elle n’aime pas être massée, etc… mais là du coup, j’ai commencé direct. 

Je m’attendais à une pièce fraîche mais je crevais de chaud devant m’éponger discrètement à plusieurs reprises. En plein milieu du massage nous sommes interrompu par quelqu’un… il doit se lever et s’absenter quelques minutes. Quel dommage, cela casse les bienfaits.
C’est un busness man, pas le choix. Néanmoins cela a tout de même fonctionné car aussi bien avant, qu’après cette interruption, il s’est mis à s’endormir, ce qui est l’un des meilleurs signes d’un massage réussi.

C’est terminé. Je quitte le salon pour le laisser atterrir à son rythme. Grands couloirs, pièces magnifiques, j’observe discrètement sans pour autant faire le touriste. Petit j’étais déjà allé dans ce lieu mais sans entrer dans les salons.

Le règlement arrive, j’ai le plaisir d’avoir 10€ de pourboire.

« J’ai votre téléphone maintenant! », me dit-il en partant. 

Malheureusement, pensant démarrer mon activité en septembre je n’ai pas encore de cartes de visite. Il me fallait déjà un nom pour ma nouvelle entreprise. Le nom est arrivé, maintenant il me faut trouver la personne qui peut réaliser mon logo qui m’est aussi arrivé. J’ai demandé à ma soeur qui travaille un peu ce domaine pour son taf, j’attends son retour.

Au pire s’il égare mon téléphone il pourra me demander auprès du régisseur ou, comme je le lui ai dis en lui montrant de la cours d’honneur ma maison de verre: « faites moi de grands signes et j’arrive! »

Forcément, je sais que ces prestations vont se savoir dans le village. La mère du régisseur est une véritable commère et l’a déjà dit à la coiffeuse, coiffeuse qui l’a répété à ptite mère! Les choses vont vites dans un petit village et pour le coup c’est très bien pour mon nouveau busness!

Soulagé une fois revenu à la maison: c’est fait et cela semble être bien fait. Je file avec les chiens pour la balade du soir en marchant la plus part du temps pieds nus pour me décharger et me recharger, chose à ne pas négliger car même si je fais un petit travail énergétique avant mes massages il m’en faut aussi faire après. Energétiquement, je prends des trucs qui ne m’appartiennent pas.

Voilà l’ami, pour une première, c’est une première que je suis content de te faire partager! Mais quel magnifique signe pour me montrer que je suis enfin sur la bonne voie, j’espère. 
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

mercredi 6 juillet 2022

Certif.

Me voilà de retour de Paris avec mon certificat de massage en poche et cela était bien mieux que je ne le pensais. Déjà, avant mon départ, j’ai travaillé sur le changement de mon état d’esprit lorsque je me suis entendu me dire: « Fait chier! J’ai pas envie d’y aller! Vivement que ce soit terminé! », blah, blah, blah, par « je suis content d’aller apprendre de nouvelles choses pour le succès de ma future activité! ».

Après une première nuit plus que moyenne en raison des bruits parisiens auxquels je ne suis plus habitué, me voilà donc dimanche à Montreuil pour les 2 jours de formation. A la fin de cette journée, après avoir massé mon formateur, celui-ci me dit être surpris par mes progrès: « si tu veux arrêter là et ne pas faire demain, pour moi c’est ok, tu es prêt! ». J’ai dis oui, oui, OUI! 
Me voilà donc avec mon lundi totalement libre sous un beau ciel bleu. Impossible de changer mon billet de retour: non seulement les tarifs seront le double mais je reviens avec mon neveu.

Dimanche soir diner avec ma chère amie Nelly, toujours au même restau que nous faisons à chaque fois ces derniers temps: Indiana Café de Montparnasse.

J’ai été très surpris de voir que dans les transports, personne ou presque ne mettait son masque. Dans le TGV de l’aller, un contrôleur sur deux l’avait. Le patron de la SNCF qui conseil fortement aux usagers de le porter, étonnant.
Idem dans le métro ou dans le bus. Je souris quand j’entends quotidiennement aux infos que le virus circule à nouveau fortement et je vais sourire lorsque de nombreux citoyens se plaindront d’une obligation et d’un manque de liberté lorsque le gouvernement le rendra à nouveau obligatoire. Comment faire autrement? Les gens n’arrivent pas à se discipliner d’eux même! Donc, amis parisiens, ne vous plaignez pas si un tsunami de Covid arrive dans la capitale!

Perso, j’ai repris les habitudes d’avant: FFP2 dans tous les transports et lorsque j’entrais dans un magasin, gel dans la poche. 

Petit périple de lundi dernier: je quitte l’apparte vers 13h, m’arrête dans une pizzeria non loins de là ou les patrons italiens sont les mêmes depuis mon enfance. Une table en terrasse face au square Cluny, une bonne pizza et hop! 14h, je débute ma marche direction l’église Saint Eustache ou je voulais faire une visite fraternelle (!) en allant voir la plaque commémorative de la mère de Mozart qui avait été enterrée là. Lorsque j’étais parisien je suis passé de nombreuses fois devant cet édifice sans jamais y entrer. Je pousse la porte, la fraîcheur est là et soudainement, l’orgue se met à jouer, une voix féminine raisonne et chante l’ « Avé Maria ». Magique. Répétition d’un concert à venir.

En sortant, n’étant qu’à 10 minutes à pieds de la maison ou Mozart a vécu un temps avec sa mère et ou celle-ci y est décédée, j’y suis allé. 8 rue du Sentier. Au numéro 7 je découvre une boutique de pierres et encens. J’entre et ressors avec une pierre « œil de faucon » et du bois de santal.

Rue du Louvre, Les Halles, je ne suis pas loin du Marais, j’y fais un petit tour lorsque dans la rue Sainte Croix de la Bretonnerie je tombe sur un grand bol dans une vitrine. Simple mais beau et en plus en promo. J’en cherchais un depuis longtemps: un VRAI bol, un GRAND pour mon café du matin. Je ressors après avoir dépensé 9€ pour mon objet.

Petit tour aux abords de ma chère Notre Dame, petit tour dans « mes rues » pour au final marcher 8kms j’étais claqué!

Je rentre à l’appartement, petite heure de discussion avec ma tante. Souhaitant aller embrasser Nelly avant de partir, habitant à 5 minutes de la gare, je suis partis plus tôt pour la rejoindre. Trop tard pour faire le chemin à pieds je décide de prendre le 96 place de l’Odéon seulement les temps de passages ne correspondent pas du tout à la réalité et il a mis bien plus de temps à venir que ce qui était indiqué. Du coup 10 minutes après être arrivé chez Nel j’ai du repartir pour retrouver mon neveu qui m’attendait sur le quai de la gare. Est-ce utile de dire que mon TGV d’aller comme de retour avaient du retard?! Plus de 20 minutes pour celui de lundi soir. Moi qui avait réservé mon parking à Angoulême, nous avons quitté celui ci à 22h59. Chaque minute compte car à 23h il m’aurait fallu payer un supplément. J’ai encore eu du bol de rentrer lundi soir et non le lendemain soir: début de la grève SNCF!!!

23h30 me voilà enfin de retour chez moi, dans ma campagne, dans le calme, là ou il y a de l’horizon et des étoiles qui brillent dans le ciel! Mes chers Paco et Plume me font bien sur la fête. J’ai hâte d’être au lendemain pour nous faire une grande balade. Comme la dernière fois, je ne suis parti que 2 jours, j’avais l’impression que c’était 15!

Je peux donc me lancer dans ma nouvelle activité. Je vais me laisser l’été car ayant 10 séances à faire auprès de Tiphaine cela va me permettre de me faire la main sur les derniers massages appris: nuque, crânien, bras, mains, pieds. Il me faut aussi quelque chose de capital: un nom pour ma petite entreprise! Je veux à tout pris éviter les trucs bateaux du genre « massage zen », « yin-yang », « relaxe » ou autres mots fréquents pour définir ce boulot. Une fois le nom choisi, fabrication de flayers, contacter la Poste pour qu’elle les distribue dans les boites aux lettres et fabrication de cartes de visite. 
Même s’il n’y a pas de diplôme d’état et que mon formateur m’a dit qu’aucun organisme ne me demandera de certificat, je lui ai demandé de m’envoyer le mien, plus sérieux.

lundi 27 juin 2022

La rose.

D
ernière semaine avant mon week-end parisien pour ma deuxième formation massage. Hâte que ce soit passé. L’idée de devoir me lever tôt pour me taper une heure de métro, marcher avec un pauvre sandwich dans les rues de Montreuil pendant le déjeuner, apprendre de nouvelles gestuelles qui me sembleront irréalisables sur l’instant, bof. Contrairement à la dernière fois ou j’étais rentré le mardi, je vais rentré à la maison dès le lundi soir pour un départ le samedi soir. Pour ça, bien évidemment, cela me demande de partir d’Angoulême mais même en comptant le parking ça me revient à 2-3€ en moins et cela m’évite la correspondance avec le risque que le TER soit supprimé au dernier moment. Moins d’absence pour mes chiens.

La soirée de dimanche sera bien sur réservée à mon amie Nelly, Nelly qui a eu des nouvelles contradictoires: son pneumologue lui dit que sa tumeur est bénine, son chirurgien: maline, ils ont une réunion à ce sujet dans les prochaines semaines. Étonnant tout de même ces résultats opposés et les raisons de faire une réunion. Espérons bien sur que ce soit son pneumologue qui soit dans le juste. A suivre…

La semaine dernière était l’anniversaire de Tiphaine, femme du véto. Surpris et content lorsque leur fils m’a téléphoné. Avec son père ils souhaitent lui offrir 10 séances de massage pour cet été! Mes premiers petits clients. Petits parce que bien sur, j’ai fait un tout petit prix: ma formation n’est pas encore terminée, je ne suis pas encore lancé et pour l’instant mes massages ne durent que 30-40mns. 10€ le massage mais ça me fait au final un billet de 100.

Samedi dernier, 18h30, j’ai assisté à mon premier repas de la St Jean organisé par 2 loges: la notre et une voisine. J’ai longuement hésité à y aller car il fallait s’engager à l’avance et ça, je n’aime pas. Je me connais, lorsque le moment est venu ça me saoule et j’ai envie de rester chez moi. Mais je me suis fait violence. Quand je m’auto-analyse je connais très bien mon fonctionnement. La première voix en moi me dit: « Piel! N’y va pas! Tu sais très bien que le jour venu tu n’auras plus envie d’y aller … et puis tu vas te faire chier … » et parallèlement à cette voix mes pensées projettent effectivement une soirée chiante. Je me visualise mal à l’aise, seul, n’attendant qu’une chose: que ça se termine. Pourtant depuis toujours on me dit très communicatif, totalement à l’aise en société mais à l’intérieur je n’ai pas cette sensation. Oui je parle, j’échange, je ne suis pas mutique au bout de la table et heureusement pas toujours cette sensation de me faire chier mais dans ce genre de repas, à table, ou les quelques personnes que tu connais tu ne les connais pas vraiment et la plus part pas du tout… Pour autant avoir des voisins ou il n’y a pas véritablement de match … la soirée peut être pesante et longue. Mais je prends ça comme une partie du travail. Ça me fait penser à « la prophétie des Andes », j’avais adoré ce bouquin de James Redfield que j’ai lu il y a bien longtemps. Il parle, entre autre, des énergies lors des échanges, la manière dont elles interfèrent entre elles, entre nous, en nous. Certains en sont vidés d’autres rechargés…
Et puis il y a l’autre voix qui dit: « Sors de ta zone de confort! Lance toi à fond dans l’aventure FM! Il n’y a pas de hasard si tu es invité: quelque chose à apprendre, à rencontrer, à vivre tout simplement, juste à vivre. Sois dans l’instant, ne projette pas et si tu le fais fais le positivement. Vas-y, point. Reste dans le flot de la vie, suis le courant! Et puis que vas tu faire si tu restes chez toi? Regarder ta tablette en te demandant ce que tu as raté? » 

Bon, au final, je ne sais pas ce que j’aurai raté mais j’y suis allé, au moins, pas de regret.
Vers 22h nous sommes sortis à l’extérieur pour faire le feu. Là encore je n’ai pas senti d’émotion particulière, c’était sympa mais sans plus. Je ne sais pas ce à quoi je m’attendais. Un rituel? Un discours? Sais pas.

J’étais de retour chez moi vers 23h45.

Oui, un peu déçu sans top savoir pourquoi … un repas classique sans spécialement de nouvelles rencontres car ceux qui se connaissaient déjà restaient ensemble. Pas d’explication expliquant les raisons de cette célébration, j’ai du faire quelques recherches sur le net. C’est le seul moment ou l’on peut venir accompagner de sa compagne … Sur environ 30 personnes j’étais le seul à venir seul!!!!! Je l’ai su parce qu’à la fin, chacune a eu droit à une rose mais il en restait une dans le pot. J’ai entendu une voix dire: « Il reste une rose! Pourquoi il reste une rose? Quelqu’un n’a pas eu sa rose? » une autre répondre: « Ah oui! Il y a quelque qui est venu seul » puis une autre: « Ha bon? Qui? ». J’ai fait la personne qui n’avait rien entendu, la rose et moi sommes restés seuls, chacun de notre côté.
On m’avait dit que je pouvais venir accompagné de ptite mère mais non, je n’en avais pas envie, j’ai envie que ça reste « mon aventure » et puis le gars de 51 balais qui vient avec sa mère … Non! Quoiqu’il en soit ça ne lui aurait pas plu et elle me l’a confirmé lorsque je lui ai dit que cette soirée lui était aussi ouverte.
C’était en plus le soir de la venue de mon petit neveu mais celle-ci a été annulée quelques heures auparavant: il a attrapé le Covid!!!

mardi 21 juin 2022

Mardi.

Gros orages hier soir qui nous a laissé sans électricité jusqu’à ce matin. Heureusement celui-ci n’était fait que de pluie car, tu le sais, ma hantise est d’avoir de la grêle sur notre maison de verre. Une pluie forte, beaucoup de vent, une succession d’éclairs mais pas de dommages. De nouveaux sont annoncés pour demain…

Réveil à l’ancienne: café soluble et lecture mais après avoir lu quelques lignes, le courant revient. L’application de Edenis est vraiment très utile pour ça, elle t’indique si la coupure est générale et si oui, ou elle est localisée et quand celle-ci sera rétablie. Heureusement, elle fonctionne encore sur l’iPhone 6 car je n’ai toujours pas osé valider l’achat de mon nouveau mobile. Il est dans mon panier mais lorsque la confirmation de payement est à confirmer je n’arrive pas encore à appuyer sur le bouton!

Ça y est, déjà, à partir de demain nous commençons à perdre des minutes de soleil. Que le temps file vite.

Contrôle technique voiture effectué jeudi dernier: ouf, RAS, ma facture n’aura été « que » de 77€. C’est son deuxième controle depuis que je l’ai et jusqu’ici tout va bien. 

La soirée crêpes samedi dernier c’est bien passée mais comme je m’y attendais, le thermomètre à l’intérieur indiquait 50°! Rapidement j’ai eu mal à la tête, ce qui a gâché un peu mon plaisir.

Comme je le redoutais, les résultats de la biopsie poumons de Nel ne sont pas bons: un cancer très rare, très lent, d’une estimation de 5 à 10ans. Le nom médical est le DIPNECH. Ce serait génétique. Les cigarettes et gros pétards qu’elle a fumé de nombreuses années n’en sont pas forcement la cause. Cela peut aider à le développer mais avec ou sans, elle l’aurait eu.
Elle m’a téléphoné dès la sortie de sa consultation. Elle tenait le coup, probablement pas encore digéré. A son arrivée chez elle elle devait contacter son pneumologue. Une chirurgie peut-être possible mais de la chimio aussi certainement. Comme pour mon frère, je ne réalise pas réellement ce que je suis en train d’écrire. Ma chère amie Nelly, 30ans d’amitié cette année, ma seule et unique réelle amie, ma meilleure amie, celle sur qui je peux compter, celle qui est véritablement vraie, celle avec qui elle comme moi sommes sans filtre. De nombreux souvenirs partagés et je l’espère encore de nombreux à venir. J’évite de trop creuser. Quand mon esprit commence à visualiser, à se projeter, j’essaie de mettre en pratique mes connaissances, observer. Je suis l’observateur qui observe Piel s’observer, attentif à ses pensées. Plus facile certains moments que d’autres.


samedi 18 juin 2022

Chaud!

Notre département est en alerte rouge depuis hier pour canicule. Effectivement, c’est chaud. Hier nous sommes montés jusqu’à 38° et dépassé les 41 en ressentie, aujourd’hui devrait être encore plus intense, ce qui tombe mal car à partir de 18h je bosse avec mon amie crêpière ambulante dans sa petite carriole fermée avec deux crêpières qui vont chauffer au max. 41° sont attendus donc, sur le lieu de travail on peut s’attendre à 51° en ressentie? De nombreuses manifestations sont annulées dans la région mais apparemment pas la notre qui a son autorisation à partir de 19h. Je me prépare donc à une chaude, très chaude soirée.

Depuis cette chaleur j’ai mon coin fraîcheur avec les chiens. Je gare ma voiture face à la source qui est ombragée, j’embarque un siège pliable que je place en face de l’eau, un bouquin (actuellement Ekhart Tolle car « Le cours » est trop lourd), une petite bouteille d’eau, quelques madeleines et nous restons là de nombreuses heures. Hier: 3h30 sur place! Je ne lis que quelques pages, le reste du temps j’observe. Le livre étant sur l’instant présent, il convient très bien au lieu et au moment. C’est beau, la végétation est encore d’un joli vert, quelques libellules bleues tournoient au bord de l’eau, quelques sapins m’apportent leur bonne odeur, les chiens se baignent à leur guise et pour les défouler tout de même un peu je fais plusieurs fois le petit chemin ombragé pour arriver à faire au final avec les A/R entre 3 et 5kms de marche. Je sais qu’avec cette chaleur j’ai peu de risque de croiser du monde et effectivement, jusqu’ici nous sommes bien tranquilles. Cette vague de chaleur vient du Sahara. J’aime, ça me fait voyager. A chaque petite brise je me dis que celle-ci est passée par le désert…

Le reste du temps c’est bien sur cloitré dans ma chambre, climatisation malheureusement en marche mais c’est intenable sans. Je la mets vraiment quand j’en ressens le besoin. Avant, volets fermés, c’est encore tenable en début de journée. Heureusement …. Et malheureusement toujours … Depuis l’année dernière ptite mère s’en est aussi acheté une. A 83ans c’est encore plus indispensable.

mercredi 15 juin 2022

Cher(e) fidel(e) inconnu(e)

Je réponds en post à ton bon texte dans ton commentaire de mon précédant post car la mise en page est plus confortable ici et qu’il me demande plusieurs lignes. Je fais néanmoins un copié/collé de ton commentaire à la fin de ce texte pour facilité l’accès aux personnes qui le désirent.

Tout d’abord merci d’avoir pris le temps d’écrire et pour les mots que tu as choisi, merci de tes perspectives et voici les miennes, je vais tâcher d’y répondre point par point.

Tu as raison, je peux me trouver un mobile bien moins cher, j’avoue que c’est ma faiblesse: j’ai toujours fonctionné sous apple (mes autres appareils le sont aussi, donc compatibles), à moins d’avoir un reconditionné, je ne peux trouver moins cher. Reconditionné, je ne veux pas. Toutes les personnes de mon entourage qui en ont un (dont mon petit neveu) on un truc -voir des trucs- qui ne fonctionne pas et ils ne s’en rendent pas toujours compte dans l’immédiat, plusieurs témoignages sur le net le mentionne également ainsi que les quelques reportages tv que j’ai vu sur ce sujet. Je souhaite donc un Apple qui fonctionne bien à 100% et non un Androïd.

Pourquoi devoir être l’un mais pas l’autre? Pourquoi ne devoir être que spirituel ou que superficiel? Nous sommes une multitude de facettes. Je ne veux pas être ermite dans une grotte ni homo qui fait le quartier du Marais sa demeure. Mon évolution stagne tu trouves? Pour moi il n’y a pas de rythme à respecter, à avoir. Il n’y a pas de délai, il n’y a pas d’échelle. Elle évolue comme elle doit évoluer et elle est majoritairement intérieur et non extérieure. Ce n’est pas parce que je ne bosse pas depuis un certain temps que je n’évolue pas, ce n’est pas parce que mes finances sont tendues que je ne suis pas riche. Je préfère ma vie d’aujourd’hui alors que je gagne très peu à celle d’hier ou je gagnais bien plus. Je gagne bien plus sur d’autres plans et il n’y a pas une journée sans que je n’ai des pensées de gratitudes pour cela. Intérieurement je me sens évoluer tout de même. La manière dont je vis les évènements, la manière dont j’accueille mes émotions, dont je lis la vie mais ça ne transpire peut-être pas ici parce que j’ai une partie que je souhaite garder à l’intérieur justement. 

La danse est très bon pour le corps et les énergies. La musique est énergie, les sons ont des pouvoirs. Se défouler sur des « boum boum », j’aime cela. Pas tous les jours certes mais de temps en temps, oui. 
Tout est une question de perspectives. Je ne vois pas la Pride comme une fête superficielle qui exacerbe les différences sous couvert de tolérance, comme tu le dis et encore moins comme un lutte. J’ai toujours en mémoire l’histoire de l’homosexualité et de la première Pride. Certes, il y a des personnes exacerbées dans le cortège mais si tu regardes bien, il n’y a pas que ça. La plus part se trouvent sur les chars, c’est du show, c’est du spectacle, c’est du cabaret, d’où les images choisis par les médias pour illustrer leurs sujets sur cette journée mais la foule qui les suit est très diverses et variées. Il y a de tout: des drags, des hommes et des femmes comme toi et moi, des famille avec leurs enfants…. C’est juste un moment de fête ou tout à chacun peut se montrer comme il le souhaite. Alors qu’il y a quelques années l’homosexualité était un délit, il fallait s’en cacher et de nombreux en sont morts, ce jour là tu as des boulevards parisiens qui te sont réservés, escortés par la police et regardé avec sourire par la plus part des passants. Ils sont dans la lumière alors qu’ils étaient dans l’ombre, ce qui n’est toujours pas le cas malheureusement dans d’autres pays aujourd’hui. C’est juste une fête de joie et de liberté pour moi. Là encore une question de perspectives, pour certains un homme en cuir sera une personne exacerbée, pour un autre ça ne le sera pas. Entre quelqu’un qui est habitué à fréquenter le Marais et une personne qui a toujours habité en zone rurale, leurs regards et impressions seront clairement différents en regardant défiler la Pride.

Je ne me sens pas partagé entre deux mondes ni entre deux personnalités. 
Je ne crois pas encore réellement à la spiritualité? Je n’ai pas à croire ou ne pas croire, on croit en une religion hors pour moi il y a une grande différence entre religion et spiritualité. C’est un état d’Être, je Suis. Et oui, je ne suis pas que spirituel, pas que superficiel, pas que citadin, pas que rural. Je Suis. Et comme tu le dis mon Être a à vivre une multitude de choses et d’expériences et je suis là ou je dois être. J’ai des périodes ou je n’ai pas du tout envie de sortir et voir du monde, d’autres ou c’est l’inverse. J’ai des périodes ou sur les plateformes vidéos je ne regarde que des Thrillers, d’autres ou je ne regarde que des histoires de mecs, d’autres ou je ne regarde que des histoires légères. Pourquoi devoir être tout l’un ou tout l’autre? Spirituel je le suis néanmoins 24/24 mais pas toujours en conscience. Nous sommes tous spirituels. 
Qu’est ce que n’être QUE spirituel? Vivre comme Bouddha ou Jésus? N’est-on pas QUE spirituel lorsque nous avons quitté ce plan terrestre? Nous sommes là pour vivre la matière, la matière a une multitude de formes.

Néanmoins je ne vois pas de quels exemples tu parles lorsque tu me dis que je me connecte à mon monde et crée ma réalité pour des petites et non grandes choses. Quels sont mes grands enjeux et grands problèmes dont tu parles? Mon dernier grand enjeux pour moi a été de quitter Paris pour venir à la campagne et prendre ce tout nouveau commerce et je peux t’assurer que pour ça, il me fallait la foi spirituelle! Aujourd’hui je me lance dans une reconversion, mes pensées l’accompagnent et aussi mon action.

Je n’ai pas la sensation d’être une victime mais ce n’est peut-être pas ce qui ressort de mes écrits. Je n’accuse pas la vie ou Pierre, Paul, Jacques, j’énonce des faits, des actes. Qu’est ce qui te fait dire ça dans mon précédent post? 

Besoin de ma formation massage? Pour moi oui, un minimum même par respect pour mes futurs clients. Je m’en suis rendu compte lors de ma première formation: être masseur ne s’improvise pas, il faut un minimum de bases si ce n’est même pour sa posture à soi. Sans cette formation je n’aurai pas su qu’il m’en fallait une particulière au risque de me détruire le dos très rapidement. Il faut aussi connaître les zones du corps humain sur lesquelles tu peux effectuer des pressions et d’autres pas. Il faut connaître le sens de tel et tel muscle pour que le massage soit agréable et positif. Les huiles essentielles ont aussi un pouvoir puissant, selon la personne, selon les besoins, selon les maux, tu ne peux pas utiliser n’importe quelles huiles. Comme toi, au début je pensais qu’être masseur allait être bien facile mais au final, pas tant que ça. Tu peux bien sur laisser ton intuition faire une partie - et c’est ce que je fais - mais il ne s’agit pas uniquement de « caresser » la personne. Plusieurs choses entre en compte. L’intérêt, une fois que je suis installé, est d’avoir des clients réguliers et donc vraiment satisfaits de ma première prestation.
Comme je l’ai dis il faut les bases et je vais m’arrêter aux bases, d’où ma formation qui ne dure que 4 jours au final (voir 6). Je n’ai pas fait de formation dans une école qui demande des très nombreuses heures qui amènent à des mois et qui te sont facturées 8000€ car effectivement, là, je n’en vois pas l’intérêt à moins de vouloir apprendre un massage bien spécifique qui demande des connaissances bien spécifiques hors moi c’est du Californien pour la détente et du suédois pour les pressions. Il est clair que si je n’avais pas fait mes premières heures de formation, mes cobayes auraient senti la différence et moi j’aurais eu le dos bloqué au bout du 3ème massage!

Ma succession de déboires et d’ennuis lors de mon premier déplacement à Paris … Tu parles justement de mon premier week-end de formation? Mais celles qui me sont arrivées me sont arrivées lorsque je suis rentré dans ma campagne! Le car qui part sans nous et ma chienne qui s’empale sur une branche d’arbre. Lorsque j’avais les pieds à Paris je n’ai pas souvenir avoir eu d’ennuis. Ok, le chauffeur Uber qui ne peut pas se garer devant mon domicile et ne trouve pas mon point d’arrêt à la gare mais je n’appelle pas ça des ennuis.

Merci pour ce partage.

Et si non, quel est ton prénom?

—-

Texte en réponse à:

« Cela fait des années que je te suis et depuis des années tu balances entre superficialité et spiritualité. Il y a eu un sursaut fort en quittant Paris pour venir à la campagne, mais depuis l'évolution stagne quelque peu. Pourquoi se dire qu'il "faut" un iphone à 580 boules quand on sait qu'un smartphone à 150 eur fait le même job. Pourquoi devoir se défouler sur des boum boum dans une fête superficielle qui exacerbe les différences sous couvert de lutte pour la tolérance ? Tu es depuis longtemps partagé entre deux mondes, entre deux personnalités. Tu es face à deux voies, et tu ne crois pas encore réellement à la voie spirituelle. Etonnamment tu te connectes à ton monde et tu crées ta réalité quand c'est pour des petites choses sans trop de risque, mais tu redeviens victime de la fatalité pour les grands enjeux et les gros problèmes. Ne prends pas ce texte comme un jugement arrogant, c'est le langage qui donne cette impression. Tu es là où tu dois être dans ton évolution comme je suis là où je dois être, il n'y a aucun jugement. Tu es Dieu, nous sommes tous Dieu. Ce qui nous arrive nous permet de nous connaitre car si nous étions restés dans la source nous serions la totalité, et le tout ne peut savoir qui il est car il est tout. Notre expérience terrestre nous permet à chacun de vivre une des infinies possibilités d'existence, afin que la source puisse expérimenter chacune de ces possibilités séparément et non dans un tout qui s'auto annule. Ce que tu n'aimes pas vivre t'indique qui tu n'es pas, ce que tu aimes vivre t'indique qui tu es. Une fois cela compris il est inutile de rester dans ce que tu n'aimes pas, le message est compris, ta réalité peut dès lors changer et passer au test suivant. Nous créons notre réalité au fur et à mesure afin de vivre ces repères et de se connaitre, si l'on reste prisonnier d'une des situations vécues c'est que le message n'a pas été compris. As-tu réellement besoin de cette formation en massage ? Va-t-elle te donner un diplôme indispensable pour exercer dans notre système ? Si il s'agit juste d'avoir une formation pour une formation, qui ne donne aucune qualification obligatoire, pourquoi ne pas te faire confiance et exercer tes dons naturellement ? Est-ce que la succession de déboires et d'ennuis lors du premier déplacement et séjour à Paris n'était pas un signe pour te dire que tu étais sur la mauvaise voie ? Tu peux garder ce commentaire pour toi et ne pas le publier si il te déplaît trop. »

mardi 14 juin 2022

Après une relance il y a quelques jours, j’ai envie eu ce matin de la part de T., mon formateur, la date de mon prochain w.e de formation massage: 3 et 4 juillet, ce qui me demande d’arriver à Paris le 2. Je pense, j’espère, que je n’aurai pas un 3ème w.e à faire. T. est super, le seul truc c’est qu’il traine avant de fixer les dates, ce qui me bloque pour tout le reste et les billets de train sont au plus fort.

Je comptais faire la Pride le 25. 1/c’est un rituel que je fais généralement avec Nel et je l’aime. Il fait généralement beau, on baigne dans une énergie de joie et de liberté et j’avais envie de me faire la soirée de fin histoire de me défouler un peu, les « boum boum » me manquent et j’ai besoin de défouler mon corps! 2/Même si les résultats de sa biopsie des poumons arrivent le 20, je me disais que si ça se trouve, c’est peut-être la dernière que je pourrai la faire avec elle et puis…. J’ai regardé mes comptes, la sagesse me dit que ce ne serait pas du tout raisonnable: 1/je savais que j’allais devoir faire un w.e à Paris pour le massage en juillet, 2/Je dois me racheter un iphone à 580 boules, 3/Jeudi: controle technique voiture: 77€ si tout va bien, 4/Pôle ne m’a versé que 103€ pour ce mois, probablement du au renouvellement de l’ASS à venir, renouvellement envoyé il y a 15 jours mais dont ils me demandent les preuves de mes revenus fonciers, eux qui ne me donnent que 300€/mois! Les billets de train pour la pride étaient déjà bien élevés quand j’ai checké il y a 10 jours, avec la bouffe cela m’aurait fait probablement plus de 200€ le w.e.
Alors avec regrets j’ai décidé de ne pas y aller. Du coup je pourrai aller au diner qu’organise ma loge et une autre le 25 juin pour la St Jean. Deux fois par an il y a ce repas, une première pour moi et une occasion de faire des connaissances. Il faut tout de même payer: 25€ mais ce sera déjà moins que Paris. `
Le début de la sagesse? Je choisi le spirituel au superficiel!

Avec tout ça, un billet ne se refuse pas. Pour la deuxième fois je vais bosser avec mon amie crêpière ambulante qui m’a demandé pour le fête de la musique que notre village organise samedi prochain. Je regarde les prévisions météo: 41° sont attendus ce jour là! Pas triste dans une petite carriole fermée avec deux crêpières allumées, sans compter que le ressenti est bien souvent de 10° plus, ça va être chaud!!

J’ai vraiment hâte (et besoin!) de pouvoir commencer à me lancer dans les massages. C’est bien beau les cobayes mais ça ne me rapporte rien si ce n’est de la pratique. Pratique que je ne fais plus trop ces derniers jours car j’ai fait le tour de mes bénévoles. En tous les cas jusqu’ici ces derniers sont très satisfaits et m’encouragent. Ok, ce sont des amis mais je veux croire en leur sincérité. Les deux qui se sont endormis juste après me confortent.

Nous sommes le 14 juin … Frangin … Il y a 7ans tu me quittais, tu nous quittais. Avec ptite mère, nous dormions à tes côtés dans la chambre de soins palliatifs. La veille j’avais fait une nuit blanche ne voulant pas enlever ma main de la tienne. Je comptais faire la même chose pour cette nuit mais la fatigue a prit le dessus, je me suis endormi quand soudain, vers 5h du matin je me suis réveillé en sursaut, je t’ai regardé, tu venais de partir. Le plus doucement possible je réveil maman; « Il est parti …. ».

Cette nuit était la même! Soudainement je me suis réveillé, j’ai regardé l’heure: 05h05, heure miroir. Tu étais avec moi. Du mal à me rendormir, j’entendais les premiers oiseaux chanter, je voyais le jour se lever mais vers 6h30 j’ai réussi à décoller à nouveau.

mardi 7 juin 2022

Mardi.

La biopsie des poumons de mon amie Nel a bien eu lieu le 2 juin, soit le lendemain de ma visite surprise. Tout c’est bien passé, pas trop douloureux, moins que ce qu’elle appréhendait. Samedi elle était de retour chez elle. Les résultats devaient arriver dans une semaine mais ce sera finalement dans 15 jours. Espérons de tout coeur que ce soit bénin.

J’ai appris la semaine dernière qu’une autre amie d’enfance avait aussi une tumeur des fausses nasales, on lui a amputé le nez, la reconstruction de celui-ci se fera en 5 opérations! J’ignorai qu’il existait des tumeurs de la sorte, c’est fou, il y a des cancers de tout.

Et il y a un mois un autre ami a apprit qu’il avait un cancer des testicules!!!!

Totalement déprimant!!!! C’est ma hantise, c’est ma phobie, c’est la raison pour laquelle je ne me fais aucun controle, stupide, je sais mais si mauvaise nouvelle j’ai, hors de question de le faire vivre à ptite mère. J’attendrai son départ qui me déprimera comme jamais, j’aurai alors probablement plus le courage de l’affronter.

Pour rester dans le même domaine, nous sommes le 7 juin 2022…. Le 7 juin 2015, à 19h, mon frère entrait en sédation, nous allions perdre définitivement tout contact avec lui et une semaine après, il partait, là encore d’un cancer mais du cerveau ce coup-ci. Sept ans et il n’y a toujours pas une journée sans que je pense à lui.

T
erminons plus léger: dimanche dernier c’était un cadeau pour ptite mère: l’inviter à un concert qui avait lieu à la Cathédrale Saint Pierre d’Angoulême: requiem de Mozart de l’Opéra de Prague. Un très bon moment. Je l’entendais renifler: elle pleurait. Elle le savait, elle avait prévu les kleenex! Durée du concert: 1h15, je ne les ai pas vu passer, pas regardé ma montre une seule fois et surpris lorsque j’ai compris que c’était fini. Quand je pense que si Mozart était encore en vie je l’appellerai « mon frère »! Fier!
Ma mère m’a beaucoup remercié lorsque nous quittions les lieux et j’ai bien senti qu’elle retenait ses larmes. Elle a passé un très bon moment, le but fut atteint!

jeudi 2 juin 2022

Paris.

C’était hier que je faisais la surprise à ma grande amie Nelly de venir la voir à l’hôpital de Plessis-Robinson après sa biopsie des poumons. Un A/R à Paris. Départ maison 8h10, arrivée gare d’Angoulême une demie heure avant départ du train car, Ouigo, cette avance est obligatoire. Heureusement que j’avais réservé le parking car une fois devant l’entrée « complet »!. Je suis à l’heure. J’arrive sous la pluie sur le quai à 9h. Train à l’heure aussi, incroyable. 11h40 me voilà à Montpar. 

Je m’autorise ma petite marche pour rejoindre le RER B à Cluny La Sorbonne en prenant ces rues que j’ai pris tant de fois. Rue Vavin, traverse du jardin du Luxembourg ou je me pause un instant sur un banc fumer une clope et regarder les joueurs de tennis.

Au passage je m’achète un sandwich que je mange dans le square Cluny. Juste avant de partir pour Le Plessis-Robinson j’envoi tout de même un texto à Nelly histoire de savoir si l’opération c’était bien déroulée et dans quel état elle était. Elle me téléphone de suite après: « Ils ont reporté l’opération à demain, je suis chez moi! ». 
Nooooon!!!! Je lui apprends alors que je suis à Paris. Émue, avec du trémolo dans la voix, elle me remercie à plusieurs reprises pour ce geste. Surprise ratée oui et non car au final nous avons passé une bonne après midi ensemble sous une belle météo. Heureusement que je l’ai contacté avant de me faire le trajet RER jusqu’au Plessis-Robinson, j’ai évité 2h de transports!!!

Je venais de faire à pieds le trajet Montparnasse-Sorbonne, voilà que je fais le même chemin en sens inverse pour aller chez Nelly. Alors que je longe la Gare Montparnasse un oiseau certainement énorme me chie dessus!!!! J’entends un « SPLASH » énorme. Je crois à des enfants qui balancent de l’eau d’un étage mais non, en passant ma main je me rends à l’évidence: « mais c’est de la merde!! ». Ce n’était pas une petite crotte de pigeon, non, c’était un oiseau préhistorique c’est pas possible! J’étais dégouté, j’en avais plein sur ma veste qui sortait du pressing.

Le temps de nettoyer ça chez Nelly nous partons ensuite déjeuner à l’Indiana café de Montparnasse puis nouveau passage chez elle ou il me restait une heure trente avant mon train de retour. Habitant à coté de la gare, pratique.

Pour patienter nous décidons de visionner une vidéo que j’avais fait en 1994 dans nos bureaux de prod et sur le plateau de l’émission quotidienne à succès, plateau aujourd’hui disparu: le 102 de Radio France. J’adorais ce plateau comme j’adorais nos bureaux comme j’ai adoré cette période de ma vie. J’avais 24ans, l’émission cartonnait, l’ambiance était géniale. Pour rappel c’est Nel qui m’avait engagé et a été ma boss. Les années ont passé, les physiques ont changé. Pauvre Nel avec tous ses problèmes de santé et les médicaments qui lui font perdre du poids, elle qui était toute fine, toute mignonne. 

Mon objectif a tout de même été atteint. Comme me l’a dit Nelly, elle a passé une bonne après midi et cela l’a bien diverti car si non, elle aurait pensé à l’opération à venir, opération qui, normalement, est terminée à cette heure ci. J’espère du fond du coeur que les résultats seront une bonne nouvelle. M’imaginer accompagner Nelly d’un cancer du poumon, imaginer la perdre, serait encore une sacrée épreuve pour moi mais rien comparé à elle. Accompagner mon père d’un cancer, mon frère d’un cancer et maintenant Nelly?

Notre belle amitié a trente ans tout juste cette année. Je n’oublierai jamais que c’est grâce à elle que j’ai pu accompagner mon frère jusqu’à son dernier souffle car elle avait accepté de rester 15 jours à la maison afin de garder mes chiens de l’époque, mes chers Patous. Sans elle, impossible de rester tout ce temps au chevet de mon frère.

À 20h30 je retrouve ma voiture, à 21h20 je suis à la maison, à 21h25 je file faire une balade aux chiens, il me restait un peu de temps avant la tombée de la nuit car ptite mère m’a dit que lorsqu’elle l’a fait plus tôt dans la journée, après 300 mètre Paco n’a plus voulu continuer et s’est dirigé à la voiture!! Paco qui n’a pas envie de se balader?! Tout simplement parce que je n’étais pas là. Quelle fusion nous avons tous les deux!!

Il n’empêche que je n’étais parti que le matin, eh bien je me rends vraiment compte que j’ai de plus en plus besoin de la nature. Le fait de me retrouver là, sur mes chemins de campagne, à entendre le chant des grillons, des oiseaux, à sentir l’odeur des champs, à voir le soleil se coucher à l’horizon, horizon innexistant à Paris. Si peu de temps d’absence et malgré ça j’ai ressenti ce manque et ce bien être d’être à nouveau là, au calme.

samedi 28 mai 2022

Week-end.

Pour ce long week-end mes neveux sont à la maison avec la chérie de mon plus grand. C’est hier matin, à 9h, que je suis allé les chercher à la gare t je les ramènerai à la même heure lundi prochain. Le couple d’amoureux dort dans notre maison de verre pour plus d’intimité. Dire que je parle de mon petit neveu devenu aujourd’hui bien grand, il me dépasse de loin et dans moins d’un an il est majeur!

Aujourd’hui je les emmène au McDo, rituel des vacances puis à la fête foraine de la ville qui est de retour. Le McDo est deux rituels pour moi car je rajoute celui que je me suis crée depuis le décès de mon frère: le 28 mai 2015 il mangeait avec moi son dernier big mac qui fut même son dernier repas solide avant d’être perfusé. Lui qui ne mangeait déjà pratiquement plus rien avait surpris les infirmières de voir qu’il l’avait mangé entièrement. Nous étions là, rien que tous les deux dans sa chambre de soins palliatifs. J’avais envoyé un selfie sur le moment à ptite mère pour lui montrer que « ça allait » (avec de gros guillemets!), mon frère mangeait un McDo!!! Mais le résultat escompté n’était pas là: mon frère avait vraiment un physique atteint par une grave maladie et voir le mien à côté, en pleine forme, lui a fait un choc, je n’y avais pas pensé. Anyway. Depuis ce jour là je me suis crée ce petit rituel, depuis 7ans maintenant, tous les 28 mai mon déjeuner est un big mac. Peut-être un peu stupide mais je m’en fou. C’est une sorte de connexion entre lui et moi.

lundi 23 mai 2022

Conso++

Alors que nous ne cessons de crier à consommer moins, je suis dégouté d’apprendre que Apple arrête les mises à jour de l’iPhone 6, qui est le mien. Depuis quelques mois déjà je ne pouvais télécharger les dernières Maj de quelques applications mais petit à petit celles-ci sont de plus en plus nombreuses. C’est après m’être renseigné que j’ai appris que oui, c’est terminé pour les iPhone 6 et que donc, au bout d’un moment, la plus part de mes applis ne fonctionneront plus ce qui veut dire qu’il va me falloir commander un nouveau téléphone. C’est vraiment du n’importe quoi. Ce modèle me suffisait totalement et fonctionne encore très bien aujourd’hui. Cela tombe évidemment très mal financièrement: formation massage, controle technique voiture à faire, loyers parisiens plus bas à cause de travaux dans l’immeuble ….

Massages justement. Ça se passe bien, même très bien. Mes cobayes jusqu’ici sont très satisfaits et m’encouragent à continuer dans ce domaine. Hier soir j’ai fait mon véto, sa femme et leur fils.
Véto qui a tendance à se coucher très tard, là, 1/4 d’heure après son massage il est allé directement au lit et a commencé sa nuit, il était 20h! Sa femme à vraiment beaucoup apprécié. Habituée à des massages dans des instituts ou elle se fait plus caresser qu’autre chose, les points de pression que le mien apporte lui a beaucoup plus. Quant au fils il a adoré et, alors qu’il est en pleine crise d’adolescence et est très dur avec sa maman, hier soir, il était tout doux, tout gentil, et lui a même fait un bisou pour la nuit, ce qui est aujourd’hui très rare. Il espère pouvoir vite renouveler l’expérience. Donc jusqu’ici que du positif. Je commence de mon coté à être plus à l’aise et plus en confiance et, si je respecte le protocole, laisse aussi mon intuition agir.
Néanmoins, je n’ai toujours pas de nouvelle de mon formateur. Une semaine aujourd’hui que je lui ai envoyé un texto pour connaître la date de mon week-end de formation en juin, je n’ai toujours pas de retour. Certes, il doit trouver 2 cobayes disponibles un dimanche et un lundi mais qu’il me tienne au moins au courant! Je vois le coup venir pour la suite: juillet-août: vacances! Un week-end de formation tous les 6 mois ne va pas m’aider et j’ai hâte de me lancer pour renflouer mon compte. Anyway.

Ma grande amie Nelly a sa biopsie des poumons le mercredi 1er juin, elle restera minimum 3 jours à l’hôpital. Je ne lui ai pas dis, je vais lui faire la surprise de venir ce jour là. Je viens de réserver mes billets ainsi que ma place de parking parce que bien sur, avec notre région qui recule, pour pouvoir faire un rapide A/R dans la journée il me faut partir de Angoulême, ce qui me rajoute 30mns de route et 14,50€ de parking.
Journée rythmée: Il me faut arriver à la gare à 8h45. J’arrive peu avant midi. De là, je dois me rendre au Plessis-Robinson ou se trouve l’hôpital (60mns de transports) et mon train de retour est à 18h30. Si tout va bien, si il n’y a pas de bugs avec la SNCF (ce qui m’est arrivé très fréquemment ces derniers temps), je devrais être de retour à la maison vers 21h.

mercredi 18 mai 2022

Canons!

Commençons par la bonne nouvelle: après contrôle véto, Plume est totalement rétablie et peut enfin retrouver sa pleine liberté de mouvements.

Sauf que, cette année, dans ma campagne, il y a une grande mode des agricultures: mettre des canons effaroucheurs dans les champs pour faire fuir les oiseaux. C’est très bien sauf que moi, ça fait fuir aussi mes chiens ou alors ils restent collés à moi! À un intervalle régulier, genre tous les 1/4 d’heure, tu as un « BANG! » très fort qui retentit. Il y a quelques semaines il y en avait même un près du village qui fonctionnait 24/24, empêchant ptite mère de dormir, elle qui n’a déjà pas de bonnes nuits. 
Les autres années il nous arrivait d’entendre quelques canons mais ils n’étaient pas aussi nombreux que cette année.

Donc 6 mois dans l’année on ne peut pas se balader tranquillement avec nos chiens parce qu’il y a la chasse et maintenant les 6 autres restants il y a ces canons! 

vendredi 13 mai 2022

Action

J’ai mis tu temps à m’actionner vraiment pour trouver des cobayes massages, je ne sais pas pourquoi. Il me semble plus simple que la personne vienne à moi et me soit inconnue plutôt que moi devoir aller vers elle, qui plus est, un(e) ami(e) en lui demandant de se mettre à poils!
Mais il fallait bien s’y mettre, le temps a bien passé depuis mon 1er week-end de formation.

Il y a 2 jours j’ai donc commencé mon premier vrai cobaye, ne prenant pas trop en compte mon neveu de 12ans fait auparavant, fut l’un de nos voisins, bricoleur qui nous rend régulièrement service.
Je me focalisais uniquement sur mes gestes et ma posture ne désirant pas ses retours car c’est un mec très négatif et pessimiste. Dès que quelqu’un se lance quelque part (un nouveau projet, un nouveau commerce…) il lui prédit direct un échec en ne voyant uniquement les points négatifs. En plus, il m’a avoué n’avoir jamais eu de massage.
J’avais raison, une fois terminé, la seule chose qu’il m’a dit est: « je n’aime pas l’huile ». Il n’aime pas cette sensation sur le corps. Sans demander plus, la seule chose qu’il m’a dit était bien quelque chose de négatif.

Je suis très sensible aux odeurs, je souhaite donc essayer d’imposer une douche avant. Comment l’annoncer? J’ai trouvé ma formule: « afin de commencer à relaxer ton corps et pour plus de confort pour chacun, il serait bien de prendre une douche avant ». Ce qu’a fait mon voisin mais lorsque je le vois arriver en basquettes sans chaussettes, ce qui arriva arriva et ça c’est le truc qui va me bloquer. L’odeur m’est restée une bonne heure après le massage. J’espère que ce ne sera pas le cas pour mes futurs clients!!! Ça + la demande de se mettre nue sont les deux étapes avec lesquelles je ne suis pas à l’aise, ce qu’il faut que je travaille car comme me l’a dit mon formateur: « si toi tu n’es pas à l’aise, la personne ne le sera pas non plus ». Intérieurement je m’étais dit: « m’en fou, une fois en activité je demanderai de garder son sous vêtement » seulement effectivement, après avoir pratiqué, je me rends compte que ce n’est pas pratique du tout!! Tu travailles aussi les fessiers, il faut alors remonter le caleçon en mode string, ce qui est plutôt inconfortable pour le client, bloquer la serviette par l’élastique sans compter que tu risques de lui mettre de l’huile dessus.

Après cette séance il me fallait garder cette dynamique, j’ai donc poster sur FB à un petit cercles d’amis proches, une annonce pour rechercher des volontaires. Ça fonctionne. J’ai 2 massages demain, 2 massages dimanche, 1 massage mercredi et 2 autres avec qui je dois bloquer une date. Maintenant, j’espère qu’ils accepteront de renouveler l’expérience parce que je ne vois pas d’autres personnes, le restant je les préfère comme futurs clients et donc souhaite qu’ils me connaissent une fois avoir bien pris la main et qu’une somme d’argent soit légitime.
Mon formateur m’avait dit que je pouvais demander par exemple 20€ à mes cobayes mais là par contre je ne trouve pas ça légitime, j’ai besoin d’eux, ils me rendent service, je ne me vois pas demander de l’argent.
Formateur qu’il faut que je contact parce qu’il ne l’a toujours pas fait. Il serait bien de connaitre la date de mon deuxième week-end de formation qui doit se dérouler en juin. Si j’en ai un tous les 3 mois ça va pas le faire.

Sans transition, des nouvelles de notre petite Plume: ça y est, sa cicatrice est refermée depuis 2 jours. J’ai rdv samedi chez le véto pour enlever les agrafes et me donner son feu faire pour le retour des balades en toute liberté de mouvements, même si je les ai reprise depuis deux jours mais en lui interdisant de courir, ce qu’elle comprend d’elle même. Quant à Paco, plus aucune boiterie, les choses commencent à rentrer dans l’ordre.