... et aussi sur TWITTER!

vendredi 30 mars 2018

on y est!

Dans quelques heures c'est l'épreuve de mon code de la route. Vendredi Saint, vendredi = Vénus, 30 = 3 (mon chiffre!), je me dis que tout est rassemblé pour une réussite!!! Jusque là je n'ai pas de stress ni d'angoisse, je les bloque, je ne veux envoyer que des pensees positives lorsque je pense au moment mais là aussi, j'évite de me projeter. Maintenant, une fois sur la route, je ne sais pas si je serai aussi serein...
Je me suis fait 4 épreuves test hier soir: 3 réussites sur 4 (6 fautes). Je vais m'en faire quelques unes encore ce matin mais pas trop non plus pour ne pas m'asphyxier. Depuis Dimanche je me suis fait 1 épreuve tous les jours, là encore 3 réussites sur 4.
Ptite mère se proposait de m'accompagner, j'ai refusé. Faisons comme si de rien était, comme si j'allais tranquillement à ma leçon de code. Je partirai de la maison assez tôt (14h30) car je n'ai pas droit au retard. Début de l'épreuve à 15h30, convocation à 15h15. Verdict en fin d'après midi. Il faut que je l'ai, tu m'entends?! Il faut que je l'ai du premier coup. 

Je continue mon rythme de sport. Je m'applaudis, je me félicite! Ne pouvant y aller aujourd'hui et n'ayant pas été à mon code mercredi, j'étais à la salle lundi, mardi, mercredi et jeudi. Hier était une épreuve pour tester ma motivation: ce jour là la salle n'ouvre qu'à 17h mais une carte magnétique te permet d'y accéder avant. Première fois que je testais la carte provisoire que m'a donné mon coatch avant de recevoir la permanente, permanente qui était arrivée le matin même mais celle ci est à activer sur le web, je comptais le faire plus tard. 
Je pars à l'heure. J'arrive, passe ma carte: ça ne marche pas. Un peu énervé je retourne à la maison, prends ma carte permanente, l'active sur le web et repars. De nouveau devant la porte de la salle: elle ne marche pas non plus. Mon énervement augmente. Hors de question que je rate cette journée de sport alors qu'en plus Gaspard m'avait fait passer une très mauvaise nuit et que j'avais mis un réveil pour y aller. Lorsque celui ci a sonné il m'a été très dur de me lever. Je décide alors de retourner une troisième fois à la salle à 17h, sachant que là, la porte allait être ouverte. Mon coatch m'apprend alors qu'ils ont eu un bug sur certaines cartes, il fallait que je sois dedans! Mais je l'ai fait, j'y suis allé. Il n'empêche que cette heure est bien moins agréable car il y a plus de monde. Ce n'est pas une salle très grande et les machines sont vite prises. Je fais bien de choisir les milieux d'après-midi. 
Cette semaine était ma deuxième semaine de sport = nouveaux exercices, nouvelles machines. La semaine prochaine encore de la nouveauté et des efforts en plus demandés!

Aucun commentaire: