... et aussi sur TWITTER!

lundi 12 mars 2018

et voilà (mise à jour)

Retour dans ma campagne. À l'heure dans ma journée pour quitter l'appartement à temps pour Montparnasse. J'ai un peu récupéré de ma fatigue du week-end, réveil 11h30 mais cette nuit complètera, encore besoin, je le sens. Je reviens avec un mal de gorge et les bronches un peu prises depuis ce matin... Merde.
Quelques petites courses au Monoprix du Bd St Michel pour remplacer le peu d'articles que j'ai pris à ma tante. Passage à Gibert pour acheter un nouveau cahier afin de poursuivre mon journal papier. Des années que je n'avais mis les pieds dans ce magasin surtout au -1, rayons papéterie, lieu ou je suis tant aller pour toutes mes fournitures scolaires dès mes premiers jours d'école. Il n'a absolument pas changé, l'agencement est scrupuleusement le même. Ça fait drôle. 

À 16h15 j'étais à l'arrêt du 96 place Odéon. Le trajet m'a fait passer par la rue de l'école de médecine, endroit ou est la plus part de temps ce cher Jérôme. Je veux zapper, passer à autre chose mais voilà qu'il s'agissait de mon chemin. Je vous entends Pipo et Jimmy dans vos commentaires de mon dernier post à ce sujet (merci Pipo ne me rappeler mes propres écrits dont je ne me souviens plus!!!). J'aimerai, j'aimerai tant! Mais enfin les amis, j'essaie d'être réaliste. Que voulez vous que j'attende d'une relation suivie avec un petit gars mignon et pas con de 22ans avec 500kms qui nous séparent?! Je suis entier dans une relation et à moins d'un comme un accord je demande une fidélité sans reproche des deux côtés. Oublier le passé avec Gaël? J'aimerai tellement, je travaille tellement pour mais c'est tellement difficile. C'est inscrit en moi et ce ne sont pas ces 3 dernières années de célibat qui m'aident! Il reste ma dernière expérience. Faire aujourd'hui confiance en un jeune de 22ans sur sa fidélité avec toute cette distance qui nous sépare, après Gaël en plus? Franchement, mission impossible. Si vous avez un truc pour, je prends! On est dans gayland! Quelque soit l'âge les gays ne résistent pas à la tentation et à 22ans... je ne suis pas né de la dernière pluie!
Je suis sur qu'il se connectera à nouveau sur l'appli. Je le verrai en ligne, ça me foutra les boules. Et que devrai-je penser?! Il se branche juste pour communiquer? On peut d'office enlever le "comm"! 
À la fin de la semaine il m'aura oublié. Je ne pense vraiment pas que ce soit le genre de relation qui me rende enfin heureux dans ce domaine. Il faut un minimum de foi et je n'en ai plus. Comment demander à un non croyant de croire en Dieu?
J'ai passé une très belle soirée et une très bonne nuit avec Jérôme mais j'aurai préféré ne pas l'avoir vécu. J'aurai préféré que cela ne réveil pas ces manques que j'avais réussi à calfeutrer au plus profond de moi. En fait la prochaine fois il faut que je me fasse des plans avec des mecs qui, physiquement, ne me plaisent pas. Du sexe avec et pour du sexe, 1h, point. Faire abstraction de la tête, ne pas intellectualiser comme ça il n'y aura alors aucun risque. Mais ça, je ne peux le réaliser que dans longtemps car je suis de retour dans mon désert!!! Sincèrement, cette semaine m'a fait prendre conscience de l'isolement que m'apporte la campagne et qui commence sérieusement à me peser. Il m'aura fallu 9ans. Seulement je suis toujours bloqué. Situation toujours inextricable. Je ne peux toujours pas envisager un retour à Paris si je le désire. Quand je pourrai y songer cela voudra dire que plus personne ne me retiendra ici hors ça, je n'en ai pas non plus envie! Cela voudra dire le décès des Patous et de ma mère. 
C'est terrible de se sentir coincé comme ça. 

En arrivant à la maison le frigidaire était entièrement vide. Il n'y a que de la crème fraîche, du beurre du lait, une boite d'oueds non pleine et un pot de cornichons! Ptite mère n'a pas fait les courses une seule fois en 9 jours! Quand je dis que si je pars, elle se laisserait aller, ce genre d'exemple me le confirme. Je suis le moteur. 

En arrivant Gare Montparnasse je n'avais pas spécialement envie de rentrer. Bien sur, content de retrouver Patous et ptite mère mais une partie de moi voulait rester. Je ressentais une petite partie de ce que je ressentais avant, dans le sens inverse, lorsque je quittais ma campagne pour retrouver la capitale. Quelle prise de tête sans déconner! Alors bien sur c'est moins intense qu'à l'époque car ce n'est pas pour retrouver mon boss mais il y a un petit quelque chose quand même. 

J'espère que les jours qui suivent vont me remettre naturellement dans mon quotidien et laisser passer tout ça.

Quant au week-end Disney avec mon neveu: il a adoré!! Heureusement parce que j'étais sur les genoux!!!! Nelly est bien venue avec nous samedi mais après la parade, vers 17h30 elle est partie: crevée! Je me demandais comment j'allais encore tenir jusqu'au spectacle du château à 22h. Je connais le parc par coeur, plus aucune surprise pour moi. L'attente dans les files est d'autant plus pénible surtout que je ne pouvais faire que les attractions pour les enfants de 8ans!!!!
À un moment, alors que j'étais assis sur un banc à attendre Nelly je vois une silhouette d'une castmember passer. Immédiatement je la reconnais: c'est S.! Ma grande amie de mon époque lorsque je bossais sur le parc, celle que j'ai vu il n'y a pas si longtemps dans un reportage M6 sur Disney, je savais donc qu'elle y était toujours. Je me précipite pour la retrouver, elle n'a pas changé. Un bon de 20ans en arrière. Aujourd'hui devenue manageuse d'une immense boutique, mariée, 3 enfants. Et là, ça tue ma vie! Ça me donne toujours l'impression que la mienne n'a pas commencé! Aucune consctruction que ce soit professionnelle, personnelle, financière. C'est pathétique. À part de grosses galères, mes nouvelles ne sont que ça! Anyway.

Dès le départ mon neveu était excité et curieux de découvrir notre hotel. Nous y étions à minuit car nous n'avons diner qu'après le spectacle du château. Il me tend alors un cahier d'école et me dit qu'il a une poésie à apprendre pour lundi! Alors là mon grand, ça ne va pas être possible! Quand on fait un séjour Mickey il n'y a pas de place pour les devoirs!!!!
Nous devions retrouver mon amie de Disney le lendemain à 10h15 pour entrer dans le deuxième parc. J'envoie un texto: "Finalement je pense que 11h30 sera bien!" .... puis ... "finalement midi sera bien!". J'étais trop H.S! Je sais ce parc bien plus petit que le 1er et nous n'allions pas pouvoir faire toutes les attractions en raison de son âge. J'ai bien fait car effectivement, nous avons eu le temps de faire ce que nous souhaitions et être à l'heure pour le diner spectacle à 18h15. Là encore, mon amie adorable m'a laissé le téléphone d'une collègue à elle pour l'appeler à notre arrivée afin que nous soyons sur-classés avec des places de premiers choix sans pour autant en payer le prix.

Alors que cette nouvelle journée commençait nous nous sommes arrêtés pendre un verre au Festival Disney et là, mon neveu m'a touché. Il avait remarqué que lorsque les personnes s'adressaient à lui à mon sujet, ils m'appelaient "son papa" ... "J'aimerai bien que tu sois mon papa! .../... Enfin non, papa, c'est papa mais tu es un peu comme mon papa, tu es son frère, tu as son sang", me dit-il. Je lui confirme qu'effectivement papa, c'est papa, il n'en a qu'un pour toujours et lui avoue qu'avant qu'il ne meurt je lui avais promis de prendre soin de ses enfants comme si c'était les miens car c'est ce qui l'inquiétait le plus à l'idée de partir: laisser ses enfants. Il m'a alors demandé si, entre nous, il pouvait m'appeler papa et moi "fiston"... Je lui ai dis ok tout en sachant que ça n'allait pas se faire. Ça m'a foutu les boules parce que ça montre que ce mot "papa" lui manque. Bientôt 3ans qu'il ne l'a plus entendu et il ne l'entendra plus jamais.

Nous étions de retour à Paris vers 21h après qu'il se soit endormi sur mes genoux durant tout le trajet. C'est vrai, ça fait drôle d'avoir un temps la place de "papa"!  À 21h20 nous poussions la porte de son appartement. Je retrouve Princesse et mon deuxième neveu (bien évidemment sur sa playstation!). Alors qu'elle insiste, Princesse m'ordonne de prendre le Uber qu'elle va me commander. Le bus ne me dérange pas mais ok, allons y pour Uber, c'est gentil. Soirée de gentillesse car elle pense à la participation financière dont elle m'avait parlé. Si ça n'avait pas été le cas il m'aurait été difficile pour moi de le lui rappeler puisque ce séjour Mickey est mon idée, mon cadeau pour l'anniversaire de mon neveu mais comme elle, elle n'est absolument pas parcs d'attractions, le fait que je puisse y emmener ses enfants l'arrange d'un certain côté. Elle pense même à mon billet de train! Je repars alors avec un chèque de 200€: 61€ pour le train, 140 pour Disney. Grâce à mon amie castmember nous avons eu 50% de réduction sur l'hôtel, 20% sur le diner spectacle, 25% pour les achats souvenirs et l'entrée aux parcs gratuite. Il faut en profiter parce que mon amie n'en peu plus de bosser là bas. 24 ans qu'elle y est! Elle a comme projet dans environ 5ans d'y partir pour s'installer dans sa région d'origine, là ou est sa mère: la Bretagne et ouvrir une boutique de déco d'intérieur. Cela me rappelle un certain chemin de vie, non?!

Alors, que dois-je faire aujourd'hui? Ah ben rien ....!


Aucun commentaire: