... et aussi sur TWITTER!

lundi 19 février 2018

en mode tonton!

Le mot tonton que je n'utilise qu'ici car les "pépés, mémés, tontons" ne sont pas le vocabulaire que nous avons demandé à mes neveux!!!
Fini pour un temps la glande, le fait de prendre les repas à l'heure que je souhaite, de grignoter ou carrément ne rien prendre du tout. Bonjour le double de vaisselle, le réapprovisionnement de courses plus régulier, réfléchir à quel repas nous pourrions bien faire pour le déjeuner puis pour le dîner, passer derrière les enfants pour jeter des paquets de gâteaux qui traînent dans le salon, ramasser des chaussures à droite, des blousons à gauche....

Vendredi dernier je reçois un texto de la buraliste qui me demande si je peux la remplacer un dimanche pour qu'elle se repose, elle est sur les genoux. Il n'y avait qu'hier ou je le pouvais, alors je l'ai fait. Pas plus mal un dimanche car l'ouverture est à 9h au lieu de 7. 
Ça se voit qu'elle est dépassée, à chaque fois que je viens la crèmerie est entièrement vide ou presque, de nombreux prix en rayons sont absents... pas le temps, pas l'énergie de tout faire.
Ça me réconforte sur mon boulot à moi quand j'étais le gérant et seul aussi (avant l'arrivée de l'autre con!): je mettais un point d'honneur à ce que mes rayons sont bien achalandés, il n'y a rien de plus mal vendeur que de voir de nombreux trous sur les étales et tant que je n'avais pas étiqueté mes articles je ne les mettais pas en vente car si tu as un control, c'est une faute.
Avant l'ouverture, je me prends 2 tickets de grattage histoire de voir si j'ai toujours autant pas de chance dans ce domaine. Enfin, "je me prends", je paie bien sur! Facture: 10€, gains: 75€ sur un ticket dis donc (-10€!)! J'ai bien fait de bosser ce dimanche là!
Dès son arrivée, mon neveu est venu me voir à la boutique, je m'y attendais. Ça lui a rappelé de bons souvenirs sauf que là il n'y avait pas les bonbons gratuits! Je suis tout de même remonté à la maison ensuite avec un sachet d'Haribo!

Cette semaine, pour la dernière semaine de vacances scolaires (pour la région Aquitaine), l'auto-école fait leçon de code tous les jours sauf jeudi! Tous les jours!! Pfff!!! Alors bien sur ce n'est pas obligatoire, bien sur me faire 40kms/jours ne me dit rien mais je ne peux pas ne pas y aller. C'est une belle opportunité que nous offre le moniteur pour accélérer cet apprentissage pénible à faire. Le seul bémol est que s'il n'y a que 5 élèves présents, il ne fait pas la leçon. Faire 20kms aller et 20 retour pour rien ... comment dire .... Mais je vais tenter le coup. C'est reparti pour 40 questions de 14h30 à 16h30 tout à l'heure!
Combien de fautes samedi dernier? 10!!! Ça me saoule, tu ne peux pas savoir!!!!! Encore et toujours des fautes idiotes. Toujours des incompréhensions sur certaines questions comme par exemple les pourcentages de morts sur les routes, les pourcentages d'accidents à cause de la vitesse, les pourcentages de piétons accidentés, de cyclistes accidentés en agglomération, hors agglomération ... Dans la pratique, au quotidien, à quoi cela sert de savoir qu'il y a 25% de décès d'autant plus que cela doit changer au fil des ans? Prendre conscience que tu peux mourrir sur la route?? Je crois qu'il faut être majeur pour avoir le permis ... À 18ans, je pense que la personne est au courant, non? Qu'il y est 2, 15, 25 ou 45% de tués t'apprend en quoi la conduite? Le code de la route, c'est un code. Ou est le code là dedans? Je trouve qu'il serait bien d'avoir des fautes à certaines questions comme des fautes non-comptabilisées dans ton résultat final Notés, inscrites mais qui ne risquent pas de te faire rater ton épreuve entière. Le fait de faire une faute sur: "il y a un STOP, l'arrêt est-il obligatoire" ou "Combien y a t-il de pétions tués sur la route", eh bien une erreur à la 1ere question vaut une élimination mais à la deuxième non parce que si tu réponds 45% au lieu de 25% cela n'aura pas d'incidence lorsque tu seras au volant. Quoiqu'il en soit, je n'ai pas le choix, je dois faire entrer toutes ces informations dans mon esprit, informations qui, comme pour tout à chacun, ne sera plus présentent plusieurs mois après avoir eu mon permis car je ne pense pas que le conducteur d'aujourd'hui connaisse le pourcentage exact de telle ou telle chose ou encore quelle est l'opération mathématique qu'il faut faire pour connaître sa distance de freinage à tant de kilométrages ou son temps de réaction!

Aucun commentaire: