... et aussi sur TWITTER!

lundi 15 mai 2017

J-1

Après la Macronmania parisienne d'hier, Piel est dans la place à partir de demain! Une semaine parisienne pour revoir les amis dont certains que je n'ai pas vu depuis de nombreuses années. Comme souvent, je suis en retard dans mon planning, comme souvent je n'aime pas programmer les choses en avance et comme souvent, la veille du départ, je suis partagé entre l'envie de partir et l'envie de rester tout en sachant qu'une fois dans mon TGV ce ne sera plus le cas.
Malheureusement la météo me demande de prendre le parapluie dans ma valise: jeudi prochain, une journée météo bien pourave. J'espérais une semaine toute bleue (enfin, bleue pâle) mais les prévisions ne semblent pas vouloir me l'apporter.

La veille de mon retour je vois noter sur mon agenda que c'était l'entrée de mon frère aux soins palliatifs de Jeanne Garnier, le 22 mai. Comme je l'avais fait un an après son départ, j'ai bien envie d'aller dans leur jardin ce jour là, m'y poser quelques instants. J'irai aussi bien sur dans mes deux églises de pèlerinage: Saint Julien le pauvre et Saint Médard.

Ptite mère et son doigt, suites!
Alors, la semaine dernière, un aller/retour pour elle à Bordeaux. Trajet avec changement. TER en retard, TGV en retard. Chirurgien absent, rendez-vous pris avec lui le lendemain. Hop! On recommence! TER en retard, TGV en retard! Verdict: elle devait avoir son doigt fracturé depuis bien longtemps sans pour autant sentir de douleur. Sa chute a terminé le travail en le cassant. Septembre: opération. En attendant elle a un pencement qui doit être changé toutes les deux semaines mais, habitant loin, ils ont validé toutes les 3 semaines. Donc dans 3 semaine: nouvelle journée Bordolaise! 

Aujourd'hui il me faut préparer mon départ: valise bien sur mais aussi m'occuper de mes impots qui sont à envoyer avant le 17 mai. Pré-rempli, certaines cases ont juste des chiffres qui ne correspondent à rien pour moi, qu'est ce que tu veux que je vérifie la justessse?! Ce ne sont même pas à des sommes. À mon avis je vais faire comme l'année dernière: signer et renvoyer. Ma situation n'a absolument pas changé, pourquoi devrait-il y avoir des modifications à faire. En dehors de ma rentrée d'argent qui provient de mon loyer parisien je n'ai rien d'autre.

Comme hier, cette journée va être sous le plein soleil, comme hier je vais rester tout ce temps dans le jardin pour en profiter pleinement. 

Aucun commentaire: