... et aussi sur TWITTER!

vendredi 26 mai 2017

Famille.

Depuis hier soir la petite famille est là: mes 2 neveux et chère Princesse belle soeur. C'était son anniversaire hier du coup, lors de l'apéritif ptite mère lui donne son cadeau: une lampe moderne, simple: un grand pied noir fin et une sorte de spot au bout. Cadeau refusé, elle n'aime pas. Au moins c'est clair, c'est franc mais ça manque un peu de tact! Cette lampe ira très bien dans la chambre des enfants, ici. Moi, je n'ai pas fait de cadeau, comme ça aucun risque de plaire ou de ne déplaire!

Je prends sur moi et prendrai toujours sur moi avec elle. Je retrouve sa manière de parler, les longs "EEeeee" qu'elle fait à la fin de chaque mot et qui m'horripilent. Du style; "Ho! J'adore(EEeeeeeee), c'est super(EEeeeeee), tu vois(EEEEeeeeeeee), mais non(EEEeeeeeee) ..." Très langage du milieu de la mode ou adolescente de 13ans.

À un moment elle regarde nos 3 chiens qui étaient ensemble: mes 2 montagnes de Pyrénées et le petit coton de tuléar, blanc comme les Montagnes.
"C'est génail(EEEeeeee), s'exclame Princesse, "ils vont super bien ensemble, ils pourraient être tous les 3 de la même race... Blanc comme ça, un peu cra-cra, c'est super(EEeeee)".
Un peu cra-cra? Je vais t'en foutre du cra-cra! Je brosse mes Patous deux fois par jour (période de mue), ils ne sont pas cra-cra! Mais voilà, il fallait dire une petite pique alors elle l'a dit. Elle pouvait s'arrêter à "blanc comme ça"!

Au sujet des mes Patous, il va falloir prendre rendez-vous avec le nouveau vétérinaire pour voir s'il n'y a vraiment rien à faire pour l'arthrose de Gaspard parce que malgré les croquettes spéciales qui le soulagent, il a tout de même des douleurs surtout pour se lever. Mon amie véto, que nous voyions jusque là, dit qu'il n'y a rien à faire mais après les résultats négatifs de son cabinet, nous avons décidé de lâcher celui-ci. Souviens toi du dernier exemple en date: ils avaient injecté une dose d'anéthésian bien trop puissante lors de l'opération d'un petit chien, celui-ci était à l'article de la mort (et peut-être même mort aujourd'hui, je n'ai pas eu de nouvelle depuis). Avant ça c'était un début de gangrène lors de la stérilisation de notre Coton de tuléar (donc manque d'hygiène) et avant c'était mon cher Balthazar qui, je le sais, aurait pu être soigné de son cancer si des examens appropriés avaient été fait à temps. Tout comme pour les pattes de Gaspard qui raclent le sol à chaque pas: là aussi selon elle il n'y aurait rien à faire, "c'est neurologique" dit-elle.... Donc bon, c'est décidé, nous changeons de vétérinaire même si cela m'est très délicat vis à vis de cette amie, amie dont je n'ai plus du tout de nouvelle depuis cette prise de décision alors qu'elle l'ignore aujourd'hui. Mais comme nous sommes déjà allé une fois chez le nouveau véto (pour le Coton), peut-être a t-elle apprit cette visite: petite province, ils doivent se connaître entre eux. Mais à un moment, notre amitié ne peut pas passer avant la santé de mes chiens.
J'appréhende déjà le moment ou il faudra mettre Gaspard à l'arrière de la voiture pour l'amener chez le véto tellement sa souplesse n'est plus. La chose de bien est que ce cabinet est bien plus près que celui de mon amie, moitié moins long.

Ce matin, au petit déjeuner, mon plus petit neveu de 7ans nous montre comme il sait bien écrire des phrases maintenant. Il prend un papier, un crayon et écrit: "mon papa est more(!)". Bien. Ça met en forme pour la journée! Ah! Mon ptit bonhomme...
Contrairement à son frère, lui va rester une semaine de plus ici parce que, toujours contrairement à son frère, il est très peu venu à la maison ces derniers temps, il restait au centre de loisirs de son école parce que garder les 2 enfants ici, qui se chamaillent souvent, c'était épuisant pour Mam'. C'est toujours le plus grand qui venait et nous ne voudrions pas que le petit se sente laisé. Il est ravi! Les 2 adorent venir ici, comme mon frère et moi lorsque nous avions leurs âges. Profitons! Viendra le moment ou ils voudront découvrir le Monde! C'est Mam' qui va le ramener à Paris. Elle y restera 4 jours et au retour, passera aux objets de trouvés de Montparnasse pour récupérer, je l'espère, ma pierre obsidienne.
Le reste de la famille: Princesse et le grand, repartent dimanche soir. Ça va, je n'ai pas à prendre sur moi trop longtemps mais quoiqu'il en soit, heureusement c'est souvent le cas puisque la campagne oppresse ma belle soeur!

2 commentaires:

Jimmy Briton a dit…

Recevoir un cadeau pour son anniversaire, et le refuser parce qu’elle n’aime pas... Whaou ! C’est la grande classe ! Bien sûr, tout le monde déjà dans sa vie s’est vu offrir un présent qu’on n’apprécie pas forcément, mais même si c’est un peu hypocrite, on remercie quand même.

Dans son cas, ce n’est plus de la franchise, mais carrément de la grossièreté. Il est évident qu’elle n’a jamais suivi de leçons de savoir vivre, qu’elles soient dispensées par Nadine de Machin ou par qui que ce soit d’autre.
En tout cas, elle dispense une belle éducation par l’exemple, vis-à-vis de ses enfants.

Encore une déception amicale, mais cette fois c’est la véto. Eh oui, tu nous parlais l’autre jour des déboires occasionnés autour de ton portail, à cause des liens amicaux entretenus avec celui qui devait si bien s’en occuper.

L’incompétence — en l’occurrence celle de ta véto — ne devrait pas prendre le pas sur l’amitié. Car je vois bien que c’est douloureux, même longtemps après, de te dire que Balthazar aurait pu, qui sait ?, être sinon guéri, du moins avoir pu la chance de vivre encore un peu plus de temps à tes côtés.

Quant à la première phrase complète que ton petit neveu est fier de vous montrer, la nature du texte est parlante. Elle montre que le traumatisme est vivant en lui, même s’il ne l’exprime pas forcément de manière extravertie. Mais j’ai bien l’impression que cela est passé à des kilomètres au-dessus de la tête de sa mèreeeeeeuh...

Courage, l’ami.

Piel a dit…

@Jimmy: Tu as bien tout résumé! :)