... et aussi sur TWITTER!

vendredi 9 septembre 2016

Dans 3h, c'est le chantier! Thib bien à la maison pour bosser et terminer le portail. Avant sa venue je dois avoir terminé les deux couches de peinture dont je suis chargé. 
Ces deux jours vont être compliqué parce que pendant ce temps là: aucun portail. Inutile de te dire qu'avec les 3 chiens c'est = galères même si Thib a prévu des palettes et bâches, je ne vais pas être tranquille. Si mes Patous voient au moins un autre chiens passer, c'est la course! J'ai vraiment hâte que ce dossier soit clos.

Il y a 2 jours j'avais besoin de retirer du liquide ... Aller en ville juste pour ça alors que mon bureau de tabac fait le système "point vert", autant y aller. Il faut bien que je commence à remettre les pieds dans le village. J'ai commencé un peu cet été, autant continuer dans la foulée. 
Néanmoins il a fallu que je me pousse mais j'y suis allé. Rien, mais strictement rien à changé depuis que j'en été le gérant: plusieurs articles de mon époque sont encore en vente, des affichettes avec mon écritures toujours présentes, aucune modification de l'espace, j'avais l'impression d'avoir encore la boutique est d'y être allé la veille! Les nouveaux propriétaires n'ont pas mis leur emprunte.
Propriétaires qui en on râlebole!!! Ils attendent le bilan et mettent le magasin en vente. "C'est trop de boulot, je n'ai plus de vie, ma maison est un bordel permanent ...." Me dit la patronne. Et encore, elle est aidé par une amployé me qui vient quelques heures par jour et par son mari les week-end.
"Tu imagines quand je gérais le truc seul avec en plus tous les problèmes que j'avais sur le dos!" Lui ai-je dit. Elle comprend pleinement. "Moi, en juin 2017 quoiqu'il arrive, j'arrête"! M'a t-elle répondu.
Et bien sûr, le lendemain de cette visite, je me réveil naturellement à 8h (ce qui est, comme tu le sais un exploit pour moi!)  en pensant à cette difficile période. Comme quoi, ce passé est encore bien présent en moi. Mon ami Thib l'autre jour me disait de ne pas avoir de regrêts, que c'était du passé. Oui, c'est vrai c'est du passé il n'empêche que ce passé joue encore beaucoup sur mon présent! Et maintenant, je fais quoi?! Tant que je n'aurai pas mis une réponse à cette question mon expérience magasin sera encore bien présente.

J'espère, j'espère vraiment que mon rendez-vous mardi prochain à Paris va m'éclairer, lever ce voile qui reste encore si épais pour mon futur, m'aider à comprendre pourquoi ces expériences de vie. Depuis quelques jours j'ai la sensation de me préparer involontairement à ce rendez-vous. Je suis très contemplatif, j'observe l'extérieur comme mon intérieur, au calme. Je peux rester une heure assis dans le jardin, sans rien faire, les pensées passent. Comme si les choses sont en train de descendre, de se mettre en place. C'est que ce genre de rendez-vous secouent. J'ai pu juger et vivre les dons qu'a Chantal (mon rdv) et c'est assez puissant.

Départ J-5. Mam rentre lundi soir et dès le lendemain matin c'est à moi de partir jusqu'au samedi suivant. A peine le pied posé sur le quai Montparnasse il me faudra retrouver le rythme parisien car je devrai tout juste avoir le temps de déposer ma valise à l'appartement de la Sorbonne pour filer à mon rdv qui est à 14h à la Garenne Colombe, une tannée pour y aller, plus d'une heure de transports! Il ne faudra donc vraiment pas que je perde de temps mais après, après, tranquille. Ne sachant pas comment j'allais ressortir du rdv je n'ai rien de prévu avec des potes surtout que si j'en vois ça me demande de sortir et sortir à Paris = dépenser de l'argent. Si, il est prévu que je vois Nelly même si nous n'avons pas arrêté de date aujourd'hui mais bon, tu connais Nelly, rien est sur avec elle. Après, sur le moment, si je me sens avoir envie de bouger et voir des potes, alors je ferai en sorte de réaliser ces envies. Il faut néanmoins que je sois très vigilant avec l'argent car à partir du 16 de ce mois mon virement mensuel que je me fait de mon loyer parisien arrive sur mon compte courant: 200€, c'est pas lourd! Juste pour payer mes factures mais je veux vraiment garder le plus possible des loyers par sécurité. Travaux, ravalements, imprévus, être propriétaire demande déjà d'avoir une certaine somme de côté.

Mon ami Emma du Maroc m'a gentiment invité à venir chez elle, au Maroc, dans son Riad qui a l'air magnifique mais le problème de l'argent est toujours là (sans compter ma phobie de l'avion!). Ah l'argent! Vrai que ça ne fait pas le bonheur mais ça y participe! La liberté coûte cher mon ami!

La météo de ces derniers jours me donne vraiment l'impression de continuer les vacances: ciel bleu magnifique, chaleur, c'est le pied! Mes activités sont toujours aussi réduites mais c'est le pied aussi! Je profite, je ne cesse de me dire qu'un jour tout cela changera et que je dois profiter de cette liberté et ce bien être que la vie m'apporte aujourd'hui. Un jour sûrement je regretterai ces moments. Gratitude!

Entre mon journal de bord privé et ici, j'ai l'impression de t'écrire plusieurs fois les mêmes choses. Pardon si c'est le cas! 

Les nouvelles de Paris sont bonnes. Je ne sais pas si c'est dû à ça mais depuis que j'ai recadré mon neveu par téléphone la semaine dernière il est, parait il, un ange! Pas de nouvelle crise, pourvu que ça dure. Je l'ai félicité hier encore car depuis 24h il m'a téléphoné deux fois, à ma grande surprise! Il voulait avoir mon avis sur un projet qu'il avait, ça m'a fait plaisir.

Paris. Tu as vu la dernière info? La voiture remplie de bombonnes de gaz près de Notre Dame. Un lieu où j'aime me promener très régulièrement!!! L'endroit est à 5 minutes à pieds de chez moi. Quelle période nous vivons, c'est fou. Ne touchez pas à ma Dame en tous les cas!!! Il n'empêche que tout ça va jouer dans mes déplacements parisiens. J'irai dans certains endroits à certaines heures.

Bon, Piel, soit raisonnable: prend ton pinceau et termine ton boulot!

Aucun commentaire: