... et aussi sur TWITTER!

samedi 18 juin 2016

Bon, eh bien, retour de la glande! J'ai retrouvé mon rythme campagnard plus que cool mais qui ne me déplaît pas non plus pour autant même si certaines dois une certaine lassitude peut poindre.

Je me sens toujours plus léger qu'avant mon départ. Bon ce n'est pas non plus "la tête en bas les pieds en l'air" mais il y a un mieux. J'ai beau chercher au fond de moi l'état d'être dans lequel je me trouvais avant mon rdv médecine énergétique (sans trop insister pour ne pas le ramener!), non, il n'est plus là. Maintenant j'ai conscience que cela ne peut durer qu'un temps et qu'il me faut faire un travail approfondi. J'ai envie de demander à un ami qui a des contacts dans le milieu énergétique s'il n'a pas un nom à me donner pour ça. Je n'ai à ce jour, toujours pas de réponse de mon mail écrit à mon praticien avec qui j'avais fait mon développement personnel il y a plusieurs années. L'adresse n'est peut-être pas la bonne.

Lorsque ma soeur était à Paris la semaine dernière et a dîner avec princesse-belle doche, elle m'a dit que celle-ci attendait que je libère mes affaires de la chambre de bonne pour pouvoir la louer (souviens toi: une quantité de vinyles et bouquins). J'ai alors regardé les tarifs SNCF pour faire un A/R à vide pour ramener le plus de choses possible. Manque de bol, ils sont bien sûr plus élevés dès juillet et ce jusqu'à fin août, il me faut donc faire ce voyage ce mois-ci.
Sans être motivé, j'ai écris un mail à princesse pour lui proposer que je fasse cela le week-end prochain, ce qui me demande de prendre un train de retour dimanche à 6h30 du matin (!!!!!!!!) parce que ce même jour, Mam' doit faire l'A/R Paris pour aller chercher mon neveu et il y a toujours l'un de nous qui doit rester à la maison pour nos animaux. Pour le coup j'aurai pu le faire mais manque de chance, alors que ce n'est jamais le cas, Princesse a déjà pris les billets et maintenant que les échanges sont payants et les billets moins chers pour Mam' car carte senior .... Quoiqu'il en soit, la belle doche n'a même pas évoqué cette possibilité. J'ai eu son retour par mail quelques heures après l'envoi du mien: deux lignes: "Oui, merci de t'en occuper. Tu dois savoir que je viens avec les enfants début août, nous nous verrons." Point. 

Nous nous croiserons donc maman et moi. Elle aura son train pour Paris le dimanche à 9h et moi j'arriverai de Paris ce même jour à 10h. Une heure seule pour les Patous, ça ira.
Je viens donc à l'instant de réserver mes places: je repars vendredi pour la capitale et dormirai une nouvelle et probablement dernière fois, dans la chambre de bonne. En même temps cela tombe le jour de la Gay Pride, possible que je la fasse avec mon pote M. que j'ai revu la dernière fois mais si c'est le cas mon réveil dimanche vers les ... 5h du matin va sacrément piquer!

"Nous nous verrons donc an août" m'écrit donc princesse. Mama mia!!! Et Mam' qui me demande hier si vraiment je ne veux pas être présent au moins un peu à ce moment là. J'ai répondu par la négative mais la culpabilisation arrive. Je sais qu'elle préfèrerait que je sois là parce que même si d'apparence elle montre une bonne entente avec princesse, je sais qu'elle s'en passerait. L'absence de mon frère sera malheureusement bien présente, si en plus il y a la mienne .... 
Ptite mère aimerait certainement que je sois là, cela fera plus "vacances en famille" mais l'idée de m'imaginer partager les repas avec la belle doche me paraît insurmontable.
J'ai commencé à regarder les tarifs pour mon voyage chez ma soeur en Angleterre... Est-ce vraiment raisonnable. Plus vite je dépense, plus vite ma situation actuelle va devoir changer et n'ayant toujours pas les dates précises de la belle doche je ne peux réserver celles de mon voyage hors plus j'attends plus les prix augmentent... Ma soeur me disait qu'un voyage chez elle me coûterait le même prix qu'un voyage à Paris...  pas sûr finalement .... Je suis donc un peu déstabilisé aujourd'hui pour ces projets. Ah la la! Certains d'entre vous organisent et se réjouissent d'un voyage je ne sais où dans un beau pays et moi je me prends déjà la tête et n'attends rien de ces vacances d'été. 

Aucun commentaire: