... et aussi sur TWITTER!

lundi 20 juin 2016

20 juin 2015 à 14h30 nous enterrions mon frère. 1 an jour pour jour aujourd'hui. Vraiment, mon praticien a effectivement coupé avec quelque chose car je sais qu'avant, j'aurai eu un sentiment de grande tristesse. Pas évident à expliquer par écrit mais je sais que je ne me serai pas senti comme je me sens à cet instant pour cette journée particulière. Il me manque bien sûr, j'y pense, mais c'est différent. Je ne ressens plus cette gêne au niveau de mon plexus solaire.
Cet après midi je vais aller "en ville" (cette expression me fait encore sourire!) pour acheter une plante pour la tombe de mon frère, à planter dans son "petit Luxembourg" que tu peux voir sur la photo ci-dessous. Rosier, buis, etc... C'est "le petit Luxembourg". Juste à coté, au deuxième plan, là où il y a des petits cailloux, tu peux voir la pierre tombale de mon père et de mon frère.

Le 19 juin 2014 était une autre date d'anniversaire bien plus légère: la boutique! Il y a deux ans à cette date là, j'avais rendez-vous avec notaire, propriétaire et repreneurs pour signer mon acte de vente. Même si celle ci était inscrite depuis plusieurs semaines, tant que la signature n'était pas en bas de la page rien n'était sur. Hors là, ça y est, je signais. Liberté, énorme soulagement. Il m'a fallu plusieurs mois ensuite pour que je réalise que c'était véritablement fini. Ce qui me fait penser à mon histoire de photocopieur: aujourd'hui je n'ai toujours plus aucune nouvelle. Mon avocat avait raison: ils vont probablement lâcher l'affaire. Pour en être bien sur il faudrait que je me renseigne pour savoir si le photocopieur se trouve encore dans les murs du magasin...

Deux ans. Deux ans déjà que toute cette folie n'est plus. 2 ans déjà aujourd'hui que je ne fais plus rien! Quelle histoire! Histoire qui me marquera je pense jusqu'à la fin de mes jours!!!!

J'ai encore des flashs qui me reviennent sans prévenir. Certaine fois je revois brutalement Gaël chez moi au détour d'une porte et pendant quelques secondes je ressens l'énergie de l'époque que je ne souhaite absolument pas retrouver. Quand dans les médias j'entends parler de "garde à vue", tout de suite je me souviens de la mienne et n'en reviens toujours pas aujourd'hui. Quand je pense que j'avais demandé clémence au procureur pour que Gaël ne fasse pas de prison suite à ses vols et que lui, cet enfoiré n'a pas hésité à me faire risquer plus de 10ans de prison pour des accusations totalement imaginaires et que j'ai dû en plus lui faire un chèque de 2000€ alors qu'il m'en doit au moins encore 7000 aujourd'hui, ça me fait encore mal.
Je devais avoir un "rappel à la loi", il n'est jamais arrivé. Je pense que lorsque j'ai montré au gendarme la reconnaissance de dettes que j'avais de Gaël, celui ci a eu la confirmation que toutes ces accusations étaient fausses et à alors annulé mon "rappel à la loi"? J'aurai bien aimé que les 2000€ aussi! A moins que celui-ci puisse arriver plus d'un an après ??? J'espère que non!!!
Quand je repense à tout ce que j'ai fais pour lui, à tout ce que lui m'a laissé croire et qu'au final il m'a bousillé mon changement de vie et que ma situation actuelle est due à ce passé, ça fait mal mais j'essaie de ne pas rester là dedans, de couper avec ce difficile passé. Pas évident. Deux ans après, toujours pas évident. 

Tout cela est presque un héritage. Mon père s'était aussi fait avoir avec un associé qui s'est avéré être un escroc. J'étais jeune, l'histoire est compliquée mais il avait eu de gros problèmes qui l'avaient amené à une forte dépression et une tentative de suicide pour ma mère. Il y a avait beaucoup d'argent en jeu. C'est à la suite de cet épisode que nous avons dû quitter notre cher appartement parisien (là où j'ai dormis lors de mon dernier séjour) car cet endroit rappelait trop à ma mère cette période de souffrance. Quelques temps après il a eu un cancer de la prostate, nous avons toujours pensé que c'était la matérialisation de cette grosse galère. Dans la famille nous ne sommes pas des hommes d'affaires. Mon père était un homme honnête et droit, cela l'a achevé.

Si cette histoire n'avait pas eu lieu nous aurions encore l'appartement aujourd'hui car il était ma grand-mère et aurait été dans le lot de l'héritage mais je ne dois pas avoir de regrêts car à tous les coups, au moment du partage il aurait été pour mon frère qui avait femme et enfants. Moi n'ayant ni l'un ni l'autre il aurait été logique que ce 4 pièces lui revienne. Donc oui, pas de regrêts car avec la situation d'aujourd'hui ce serait princesse belle-doche qui en jouirait!!! Mais j'adore cet apparte. Ma tante (aujourd'hui propriétaire) m'a dit la dernière fois que malheureusement il sera certainement mis en vente un jour car ses deux enfants n'ont pas une situation qui leur permettront de gérer ce bien car les impôts, charges sont très lourds et tous les 7ans le ravalement de l'immeuble doit être fait (une fortune!) ...  En plein quartier latin, tu penses! Si ce serait moi, je ferai tout pour ne pas le vendre en le mettant en location par exemple. Peut-être le feront ils?
C'est ça que je trouve dingue quand même. C'est ton bien, tu es propriétaire, certaines personnes s'endettent à vie pour l'obtenir mais non, il te faut encore payer des fortunes. Tout comme les droits de successions faramineux qu'un héritage demande. Mais de quel droit??!!! Tu m'étonnes que des gens ne puissent accepter un héritage. C'est scandaleux.  Je ne sais pas, ce devrait être au cas par cas: les personnes qui ont beaucoup d'argent paient, ceux qui n'en n'ont pas sont exonérés. Enfin je ne vais pas refaire le monde ici.

Une belle surprise ce matin en ouvrant mon mail: j'ai la réponse de Chantal, la personne avec qui j'avais fait mon développement personnel il y a des années et que j'ai recontacté il y a quelques jours.
Elle a effectivement changé d'adresse et c'est par accident qu'elle prend connaissance de mon mail. Elle me propose de la voir avant le 1er juillet ou le cas échéant en septembre. Bon, ben ce sera pour septembre puisque j'arrive tout juste le 1er juillet à Paris uniquement pour le week-end. Mais je suis vraiment content de cette reprise de contact et je compte bien demander un rendez-vous pour la rentrée. Elle et son mari sont de belles personnes et je sais qu'ils peuvent m'aider dans mon brouillard d'aujourd'hui. 

Oui, Paris le 1er juillet, j'ai pris la décision de changer mes billets de train mais tellement dégoûté de la nouvelle politique tarifaire injuste de la SNCF: j'ai donc perdu 52€, le prix d'un billet aller! Tu peux me dire ce que cela a demandé comme travail à la SNCF??? Le train n'était même pas complet, la prise puis l'annulation de mes billets n'ont été qu'une démarche informatique, l'humain n'a pas eu à intervenir, ça n'a lésé personne, c'est du vol pur et simple! Je peux te dire que dans 3ans, lorsque la concurrence sera développée en France je ferai tout pour éviter la SNCF.
Ils disent qu'un échange ou remboursement coûtent maintenant 5€ mais uniquement si tu fais la démarche 1 mois avant ton voyage! Après: tu raques! C'est scandaleux! Et en plus ça va nous faire grève pour garder privilèges et je ne sais quoi.
Alors oui, tu as maintenant la possibilité, toujours avec la SNCF d'avoir un voyage à 38€ l'aller mais ... En car!!!! Déjà même 38€ je trouve ça cher pour: prendre un TER jusqu'à Poitiers, attendre le départ de ton car 1h30 après et arriver à destination au bout 9h de voyage!!!! Comme si tu allais à San Francisco dis donc! 9h pour faire un peu plus de 400 kilomètres!!!!

Je suis donc resté sur le train en choisissant parmis les tarifs les moins chers, total j'arrive à Paris à 00h15 vendredi soir! Heureusement ma valise sera vide, je pourrai donc faire le trajet de la gare à chez moi à pieds. Le retour par contre sera plus pénible parce que je serai chargé comme une mule avec disques et bouquins et il me faudra changer à Poitiers. Je m'en tire pour 102€ l'aller-retour, soit 26€ de plus qu'un voyage en car et TER de 9h (2h15 en train!).

Aucun commentaire: