... et aussi sur TWITTER!

dimanche 26 juin 2016

10h40, réveil après m'être coucher vers 3h, ce qui est un peu mon rythme ces derniers jours. Si tout va bien il n'y a que les animaux à la maison, ptite mère devrait être dans son train direction Paris pour revenir à 19h avec mon neveu.

Je me lève. Calme et soleil. J'aime. Rituel du matin: bonjour aux Patous qui chacun à leur manière, me racontent leur nuit.

Je circule doucement dans la maison pour surprendre Pirouette (petite chienne Mam') afin de voir comment elle vit cette solitude sans sa gardienne. Tranquille, sage, allongée au soleil, surexitée lorsqu'elle se rend compte de ma présence.

Je commence à m'installer en plein soleil pour prendre mon café mais il tape trop, je retourne sous l'ombre de mon figuier, ma place. Tout le monde me suite: Gaspard, Zoé et Pirouette, seul Charile le chat manque à l'appel.

En fait, contrairement à mon précédent post, je ne sais pas comment je vais réagir avec mon neveu. Là, tout de suite maintenant, j'ai envie de laisser tomber, de ne pas chercher à comprendre, de ne pas insister. Dans la famille j'ai toujours été celui qui parle. Un besoin, une nécessité, ce qui m'a bien souvent porté préjudice et n'a pas forcément améliorié les choses pour autant. Alors à quoi bon, je suis fatigué, je veux arriver à me détâcher, à me souvenir qu'il y a 12ans les enfants n'étaient pas là, revenir à cette période, couper avec ce lien de sang. Je n'ai rien à me reprocher alors pourquoi chercher, pourquoi me prendre la tête et risquer de déranger je ne sais quoi. Ne pas avoir d'attentes.
Je l'ai promis à mon frère avant son départ: je serai toujours là pour ses enfants. Donc ils viennent, je suis là, ils ne viennent pas, je ne suis pas là et basta. Maintenant, si je sens une gêne, un truc qui ne va pas entre Jo et moi (ce que je verrai dès son arrivée) est ce que j'arriverai à résister à ne pas le lui en parler? Je vais implorer mon frère pour qu'il soit à mes côtés même si je sais que je dois le laisser tranquille! Là, c'est important, ce sont ses enfants! De là où il est il doit voir la situation dans sa globalité?! Moi je ne crois pas ce que je vois, je vois ce que je crois alors frangin, vient là! 

Aucun commentaire: