... et aussi sur TWITTER!

lundi 11 avril 2016

La semaine dernière, durant deux jours, ptite mère s'attelait au jardinage et à déplacer quelques meubles.
-"Arrêtes toi, tu vas te bloquer le dos!"
" Mais non, je fais attention!"
Résultat: dos bloqué depuis plusieurs jours, rdv chez son kiné d'urgence en ne pouvant avoir qu'un rendez-vous.

Lors des dernières vacances scolaires elle m'avait elle même dit:"Je ne prendrai pas les enfants pour les vacances de Pâques, je suis trop fatigué". N'approuvais ce choix car effectivement elle est fatiguée.

Il y a 15 jours, après avoir vu princesse belle soeur, elle m'apprend finalement qu'elle n'en prendra qu'un durant une semaine: Gab, le petit de 6ans. Bon.
Et là, aujourd'hui, j'apprends que son frère va également venir après Gab. Soit au total, les enfants durant toutes les vacances.

Ce à quoi elle n'a pas l'air de trop penser c'est que lorsqu'elle est bloquée ou trop fatiguée, j'assure la relève, normal. Courses, bouffe, ménage, etc ... Lorsque les enfants sont là, idem avec en plus des distractions à trouver et à faire et, crois moi, dans la région, il faut se creuser la tête pour trouver plusieurs trucs sympas! Sans compter les A/R en train que ça me fait faire.

Là encore, j'ai essayé de la prévenir tout en sachant que, comme toujours, on ne m'écoute qu'après, une fois qu'il est trop tard... J'essaie pourtant de la préserver. 77ans avec de sacrées épreuves...
- "Tu sais que tu vas être crevé maman?! Tu es bloqué du dos, Jeudi soir tu as ta nouvelle petite chienne qui va te demander du boulot et des nuits agitées et dès le lendemain se grefferont à ça les enfants durant 15 jours.

Le 5 mai c'est son anniversaire et "l'anniversaire" de l'enterrement de mon père et le 14 juin sera le premier "anniversaire" de la mort de mon frère = période délicate. Rajouter à cela de la fatigue, je prédis un cocktail pas très facile à digérer.

Mais on m'entend sans m'écouter donc enfants du 15 au 30 avril. Je sais pertinemment que princesse belle soeur est gentille avec elle parce qu'elle a besoin d'elle, elle profiter et s'il n'y avait pas d'enfants elle aurait coupé les ponts dès le décès de mon frère. Ma mère entre à fond dans son jeu. C'est son choix mais je ne voudrai pas qu'elle me l'impose.

Princesse belle soeur espère trouver un locataire pour la chambre dès le mois de juin. Mes quelques jours parisiens début mai seront donc les derniers dans ce lieu.

Demain matin réveil 7h. Plus habitué, ça va piquer. J'accompagne maman à son train, direction Libourne. Retour jeudi fin d'après-midi avec la nouvelle venue de la famille: Pirouette, coton de Tuléar.
Voici à quoi elle devrait ressembler:


Aucun commentaire: