... et aussi sur TWITTER!

vendredi 5 février 2016

Soleil et douceur,

j'en profite pour me recharger dans le jardin.
Je ne sais si le vendredi est un jour de chasse pour mon chat Charlie mais il n'a pas arrêté depuis le réveil. De ma porte fenêtre je le vois passer avec un gros truc dans la gueule. Je fonce dans la maison et le trouve dans le salon avec une pie morte à moitié déchiquetée. Oui, je sais, c'est pour lui un cadeau mais je ne peux pas. Je la prends et la lance loin en dehors du jardin. 1/2h après, rebelotte! Même pie? Je ne sais pas mais il me semble ... Je re-balance. Quelques temps après c'est un tout petit moineau qu'il a choppé. Impossible de le lui enlever tellement il est petit et tellement il est mort. Plus tard, j'entre prendre la laisse des chiens dans notre maison de verre et découvre, comme souvent, un joli oiseau complètement perdu qui se cogne dans les vitres. J'essaie de le prendre, en vain. Sauf que ... Charlie, lui, c'était tout vu! Il l'a attrapé en 2 secondes. Je cris, lui cours après, il fonce dans la maison avec l'oiseau qu'il ne veut lâcher. Je prends le chat par la peau du coup et suis obligé de lui donner quelques frappes pour qu'il le libère. À mon grand étonnement l'oiseau vit encore et vol.. Seulement je le perds dernière la gazinière. Introuvable encore à cet instant. Je "range" Charlie et laisse la porte de la cuisine ouverte, j'espère qu'il est maintenant dans le ciel est non au ciel... Si non on retrouvera un jour son squelette derrière un meuble.

L'heure du déjeuner arrive, je décide d'aller "en ville" faire mes courses avec une non-envie terrible mais c'est le meilleur moment pour qu'il n'y ai personne et demain sera pire. Avant Leclerc une halte au tabac ou je rencontre bien sûr une connaissance, pour ne pas dire une amie! On papote, on papote puis je pars pousser le caddie. Bien vue: personne ou presque en caisses.

Voilà mes folles péripéties de ce matin.

Le passé.
Je te l'ai dis: grâce à FB: deux retrouvailles que j'avais perdu de vue depuis 20ans. Ça me fait du bien, ça me donne un coup de booste et en même temps cela me replonge dans ces années, en même temps je dois raconter mes dernières.... Un grand nombre d'émotions me traverses.
Ils me donnent de leurs nouvelles ainsi que d'amis que nous avions en commun dont un (un ex), qui a une galerie d'art à Broadway!!!! Forcément en comparant avec ma vie d'aujourd'hui il me faut redoubler d'efforts pour ne pas tomber dans le piège des pensées.

Paris.
La semaine de petite mère semble bien se passer. Telle mère tel fils: lorsqu'elle me téléphone ce matin elle me dit être au pied de notre ancien immeuble et part en "pélerinage"! C'était vraiment l'objectif car maman ne va pas dans la chambre de bonne et n'en a même pas la clef. Ce sont exactement mes mots et l'une de mes activités lorsque j'y vais! Son deuxième arrêt sera à l'église Saint Julien le Pauvre, là ou je vais aussi. Pour mes fidelèes, tu sais qu'il s'agit de la petite église que j'ai toujours affectionné, celle dont mon frère m'avait parlé pour son départ et celle où nous sommes allés, ma mère et moi, quelques heures après sa mort. Bref, une église chargée pour nous deux. Lors de mon dernier séjour, alors que je ne suis pas (plus!) catholique, j'ai fais le même acte que lorsque nous y étions tous les deux: brûler un cierge. Je suis sûr que maman a fait la même chose aujourd'hui!
J'imagine tout à fait dans quel état d'esprit s'est fait son pélerinage. Nous étions quatre, nous ne sommes plus que deux...

C'est demain matin qu'elle part à Avignon, chez sa vieille amie avec qui elle a une grande complité. Ça va lui faire du bien, je suis content. J'ai connu cette femme lorsque j'étais petit. C'était une amie de la famille qui habitait aussi le quartier latin. Je l'aimais bien.

Moi, encore deux semaines tout seul. Jusqu'ici tout va bien comme dit l'autre. Je travaille au quotidien le bien être, enfin, j'essaie. Un vrai boulot!!!! Je ne sais pas si j'y arrive. Il y a des hauts, il y a des bas, bref, une convalescence. J'essaie de maîtriser comme je le peux mes pensées et vivre au mieux cette période si particulière. J'y arrive certaines fois plus que d'autres.
Mes dernières épreuves sont encore très présentes malheureusement. Alors oui je pourrai gober des cachets pour accélérer (peut-être illusoirement?) le processus mais ma réticence pour ces trucs est toujours là. Il faudrait que je me penche sur du naturel car il existe des choses qui pourraient m'aider.

Ça me fait enchaîner sur Gaspard (pour les nouveaux: mon chien!) parce que je viens de recevoir une commande sous les conseils d'une amie naturopathe, pour soulager son arthrose-bec de perroquet. En plus de la plante que j'avais trouvé (l'Harpagophytum) il y en a deux autres.. Alors je ne sais pas si ce sont aussi des plantes mais c'est en tous les cas que du naturel: Glucosamine et Chondroitine. Depuis hier soir je lui donne donc 3 gélules de "Phyto Arti+". 1 gélule étant pour un chien de 20kgs, forcément le mien m'en demande plus! Un traitement d'un mois qui me coûte donc 45€...gloups. Il peut même être donné tout au long de l'année mais attendons de voir déjà si cela fait de l'effet.

Voilà, je crois que le tour est fait, non?!

4 commentaires:

Anonyme a dit…

😘😘💐🌹🌷

Anonyme a dit…

Chondroitine et glucosamine ne sont pas des plantes mais sont des substances bien connues pour soulager l'arthrose, pour les humains aussi. 45 euros par mois, ça me paraît très très cher !
Pour toi, un "remède" possible : le travail ! Tu es trop jeune pour rester en dehors du monde.
Gaspard

Piel a dit…

Gaspard: Oui, effectivement je me suis renseigné sur la Chondrotine et Glucosamine. Cher, oui!! Malheureusement je n'ai pas trouvé en dessous. Mon véto donnait du Séraquin (qui a la fameuse plante et autres produits aussi naturels) et après calcul ça me coûtait encore plus cher que le traitement d'aujourd'hui. Ils font leur beurre avec les animaux! Quant à mon remède à moi, tu as raison, je le sais. Mais je sens que jj'ai encore besoin de temps pour mettre de l'ordre dans ma vie et recharger les batteries. C'est en train de bouger, je le sens aussi. Je ne sais pas depuis combien de temps tu es avec moi mais ces 4 dernières années ont été bien difficiles dans tous les domaines... Aussi bien le professionnel qui m'a demandé une cadence de travail importante toute nouvelle pour moi dans un domaine tout nouveau pour moi. Avec les autres épreuves j'en suis sorti comlètement H.S. Je ne me vois toujours pas bosser dans ma province: village de 700 habitants, pas de permis de conduire, j'ai toujours bossé dans les médias à Paris depuis durant 28ans.
Cette situation de "no job" ne pourra durer éternellement rien que pour les finances. Mais comme je l'ai dis, tu as raison, il va falloir que je commence à bouger de ce côté là. Bon, le printemps m'apportera probablement plus d'énergie... Merci de ton mot et de ta fidélité ;) !

Anonyme a dit…

Heureux de voir que tu remontes la pente.
La succession des évènements en auraient anéanti beaucoup. Tu résistes et l'amour de ta maman et des tes chiens t'aide. Continue comme cela.
Pensées
JG