... et aussi sur TWITTER!

vendredi 1 janvier 2016

Réveillon?

Comme prévu, pour faire plaisir à mes neveux, à 20h je pars avec le grand pour chercher notre repas de réveillon: un MdDo!

Devant la porte du restau: "fermeture exeptionnelle à 17h" !!!! Un McDo, même un 31, fermé à 17h? Il n'y a que dans la c harente nord que cela existe, non???

Retour maison. Le petit s'est endormi fatigué par sa varicelle. Je propose de faire des crêpres, je fais.
Le petit se réveille et nous rejoint puis se met à pleurer à n'en plus finir. Retour au lit, il se rendort, je reprend ma louche. On crêpe!

22h, je suis sous ma couette!!!! Jusqu'au bout 2015, jusqu'au bout.
Ni ptite mère ni moi ne nous souhaitons une bonne année, c'est une soirée tellement ordinaire que nous n'y pensons pas.

Une hâte d'un changement d'année et en même temps je pense à mon frère. C'est le début.
Il n'est plus mort cette année, il est mort l'année dernière. Le temps, la fraicheur des souvenirs va s'estomper, il restera photos et quelques vidéos. Pour nous 2015 est un passage, pour lui cela aura été le grand, le final. Il ne connaîtra pas 2016, le 13 janvier il ne fêtera pas ses 47ans.
Encore irréel aujourd'hui.

Et puis je pense aux 130 familles endeuillées du mois de novembre et aux autres dont j'ingore tout.

Je regarde mes deux patous qui dorment déjà, par terre, au pied de mon lit. Ils sont tranquilles, pleinement dans l'instant. Ils ne marquent pas le passage du temps par des cérémonies, il n'y a pas d'hier, pas de demain, il y a maintenant, point. C'est bien. 

Je lance le prodcast des grosses têtes du jour et m'endors quelques minutes avant minuit. Le village est, comme à son habitude, d'un calme olympien, aucun bruit ne nous rappele que c'est un soir de réveillon. 

C'était une soirée comme toutes les autres et c'est très bien ainsi. 

Aucun commentaire: