... et aussi sur TWITTER!

vendredi 27 novembre 2015

mon cher blog,

Je ne me souviens plus de ta date de naissance mais cela doit faire au moins 15ans maintenant que j'écris sur tes pages blanches mes états d'âme. 

Vous êtes quelques uns à m'écrire pour me demander des nouvelles, c'est gentil. Alors je passe aujourd'hui. Depuis plusieurs mois le chao est à l'intérieur de moi et le voilà maintenant à l'extérieur  depuis ce vendredi 13, ce qui ne va pas m'aider à me redresser.

"2012, la fin du monde!" Non, la fin d'un monde qui a commencé quelques temps avant cette date et va continuer encore un petit paquet d'années avec des vagues plus ou moins fortes. Nous savions que nous étions actuellement dans une période d'accélération mais là .. woo! 
C'est maintenant que le futur va se jouer: quelle direction va t-on prendre. L'ouverture ou la fermeture? La guerre ou la paix? L'unité ou la séparation?

Je m'inquiète en apprenant les agressions envers des musulmans et des juifs, de voir de plus en plus sur mon FB des articles du FN. C'est ce que veulent les barbares et pour certains, cela fonctionne. Pas bon. N'entrez pas là dedans. Comme la plus part des politiques, la famille Le Pen n'est que mensonges et haine et s'il y en a qui se réjouissent des évènements actuels c'est bien tous ces partis extrémistes. Je voyais encore un article de M.Le Pen qui disait n'avoir jamais vu de SDF musulmans, c'est pour dire le niveau! C'est sur que ce n'est pas en circulant en voiture avec chauffeur que l'on voit la misère et puis, comment reconnait-on un SDF musulman, catholique ou athée? Cela voudrait dire que M.Le Pen a fait connaissance avec tous les SDF de France, c'est du grand n'importe quoi. Il faut se faire une idée des gens en fonction de leurs actes et non de leurs paroles. Analysez déjà les actes concrêts qu'ont fait les maires FN, cherchez à connaître les membres de ce parti. Pas ceux qui sont dans la lumière mais ceux qui se cachent dans l'ombre, certains le crane rasé. 

Rester dans l'amour, résister à l'égrégore de la peur et de la séparation qui a prit de l'ampleur depuis ce vendredi 13. Dur, très dur mais chacun d'entre nous participe à ce changement en cours. Chacun de nos actes comme de nos pensées participent à la direction que nous allons prendre. J'essaie de me raccrocher à ça.

Comme pour la plus part d'entre nous, ces actes terrosites m'ont terriblement bouleversés. Je lis, j'écoute et regarde toutes les actualités à ce sujet en essayant d'avoir le plus de recul possible. Difficile. J'y pense en m'endormant, j'y pense en me réveillant. Je pense à toutes ces victimes décédées, à toutes celles qui se battent encore aujourd'hui pour rester en vie et à celles qui vont s'en sortir avec de terribles séquelles et handicapes. Je pense à toutes ces familles qui du jour au lendemain ont perdu un proche. Je pense à nous.


Aucun commentaire: